Publicité

Chien d'arrêt : découvrez les races

Chien Terrier © @Shutterstock otsphoto

Les chiens d'arrêt sont des chiens de chasse spécialisés dans la traque des oiseaux. 

La rédaction

Publié le

Facile à dresser et savant vivre en meute, les chiens d’arrêt sont connus pour garder une position figée lorsqu’ils trouvent du gibier. Ils s’immobilisent le temps que leur propriétaire viennent les retrouver.

La première apparition d’un chien d’arrêt remonte au 14ème siècle. A l’époque, l’animal est utilisé pour traquer les gibiers à plumes.

Les races de chiens d’arrêt sont nombreuses : Braque français, Barbue Tchèque, Epagneul Breton sont les races les plus connus.

Crédits photo : Nicaise

Ancien chien d'arrêt danois

L'Ancien chien d'arrêt danois est un chien de taille moyenne, rectangulaire et de constitution solide. La tête est courte et large, avec un stop peu prononcé. Les yeux sont de taille moyenne, ni enfoncés ni proéminents, marron foncé. Les oreilles présentent une attache plutôt basse et large et des extrémités arrondies. Le bord antérieur doit effleurer la joue. La queue, dont la base est plutôt large, s’affine progressivement vers la pointe. Elle est portée en position naturellement pendante.

Crédits photo : Nicaise

Barbu tchèque

Le Barbu tchèque est un chien de taille moyenne, au poil dur, à l’aspect fort et résistant. La tête est sèche, très étroite et longue, placée haut sur le cou. Stop moyen, plus accentué vers le front. Les yeux, en forme d’amande, ont une expression bonne et sagace. La couleur va de l’ambre foncé au brun marron. L’attache des oreilles est haute et large. Elles s’affinent en allant vers la pointe. La queue est attachée plutôt haut et portée presque à l’horizontale.

Crédits photo : Eric Isselee-Fotolia

Braque allemand à poil court

Le Braque allemand à poil court est un chien qui dégage immédiatement une impression de grande force, de vitesse et de résistance : sa ligne est harmonieuse et distinguée, presque « aérodynamique ». La tête est sèche, bien dessinée, avec un chanfrein plus ou moins busqué. Les yeux, de moyenne grandeur, sont de couleur brune. Les oreilles sont de longueur moyenne, attachées haut : elles retombent à plat le long de la tête, sans torsions. Le dos est court et vigoureux. Les membres sont parfaitement d’aplomb. La queue, attachée haut, est coupée environ à mi-longueur.

Crédits photo : Nicaise

Braque allemand à poil dur

Le Braque allemand à poil dur à construction est harmonieuse et sèche. Il donne une impression de rapidité et de résistance. La tête est bien proportionnée à la masse du chien ; le museau est large, long et robuste. Le poil dur forme des sourcils bien accentués et une barbe robuste, pas trop longue ni trop rêche. Les oreilles sont de moyenne grandeur, avec une attache haute et large. Les yeux doivent être foncés. Les membres sont robustes et secs.

Crédits photo : Nicaise

Braque allemand à poil raide

Le Braque allemand à poil raide est un chien de taille moyenne, aux formes puissantes mais pas lourdes. Son aspect général est sérieux et raisonnable. Les yeux, un peu ovales, sont clairs : l’expression semble menaçante à cause des sourcils abondants et broussailleux. Les oreilles, tombantes, de longueur et de largeur moyenne, sont attachées haut et ne doivent pas dépasser de beaucoup la partie distale de la tête. La queue est de longueur moyenne, droite, un peu courbée vers le haut. On admet une taille légère.

Crédits photo : Callalloo Canis-Fotolia

Braque d'Auvergne

Le Braque d'Auvergne est un chien de taille moyenne, robuste, très fort sur ses membres, à la belle ossature, sans être grossier : il présente au contraire une certaine légèreté et élégance. Sa robustesse est mise en évidence par une bonne masse musculaire et par la densité des tissus, qui indiquent sa grande activité. Les yeux sont de bonne taille, couleur noisette foncée, avec une expression franche. Les oreilles sont attachées bas, satinées, un peu froissées, assez longues. La queue, attachée à peu près sur la ligne du dos, est portée à l’horizontale.

Crédits photo : Nicaise

Braque de Burgos

Le Braque de Burgos est un chien musclé, solide, à la tête massive, avec des fanons évidents et des babines tombantes abondantes. Le museau est presque carré ; la truffe est foncée mais pas noire. Les yeux foncés ont une expression mélancolique. Les oreilles sont grandes, longues, pendantes. Le thorax est profond, la croupe arrondie. La queue, qui est raccourcie à un tiers de sa longueur, est portée haut et gaiement. Les membres sont longs, musclés, parfaitement d’aplomb.

Crédits photo : Français-Cogis

Braque de l'Ariège

Le Braque de l'Ariège est un chien de taille moyenne, dolichomorphe et dolichocéphale, de constitution puissante, mais sans lourdeur excessive, robuste et d’aspect vigoureux. La tête est longue, angulée et étroite au niveau des arcades zygomatiques. Le stop est peu prononcé. Les yeux, au regard doux, franc et intelligent, sont un peu ovales, ambre foncé ou marron, suivant la couleur de la robe. Les oreilles sont très fines, longues, froissées, attachées au-dessus de la ligne de l’oeil. La queue est attachée bas, longue et forte. Elle peut être raccourcie.

Crédits photo : Callalloo Canis-Fotolia

Braque de Weimar

Le Braque de Weimar est un chien de taille moyennegrande, d’une construction braquoïde par excellence : un corps allongé, un cou mince et légèrement arqué, des flancs un peu rentrés, une musculature bien développée, des membres forts. La tête est sèche, au profil noble, avec un stop légèrement marqué. Les yeux sont couleur ambre, d’une expression intelligente ; chez les chiots, ils ont une couleur bleu ciel. Les oreilles sont larges, relativement longues, avec la pointe arrondie et une attache haute et étroite : elles sont légèrement tournées vers l’avant quand le chien est en éveil. La queue est écourtée.

Crédits photo : Nicaise

Braque du Bourbonnais

Le Braque du Bourbonnais donne une impression de force et de puissance, sans renoncer à l’élégance. Les yeux sont grands, intelligents, doux et expressifs, noisette ou ambre foncé. Les oreilles sont attachées à la hauteur des yeux ou légèrement au-dessus. Elles pendent naturellement le long des joues. La queue est attachée bas et doit être courte à la naissance, absente ou ne dépassant pas les 15 cm.

Crédits photo : Nicaise

Braque français

Ce sont des chiens à l’aspect braquoïde typique, nobles, puissants mais pas lourds. Le Braque français de type Gascogne (133) et le Braque français de type Pyrénées (134) sont pratiquement identiques : ils ne diffèrent que par leur taille qui est supérieure chez le premier.

Crédits photo : Nicaise

Braque hongrois à poil court

Le Braque hongrois à poil court est un très beau chien de taille moyenne, à l’aspect noble, avec une ossature légère, une musculature sèche, des tendons d’acier. Il donne l’impression d’être un véritable athlète construit pour courir. La tête est sèche, avec le museau émoussé, non pointu. Le stop est modéré. Les yeux sont plutôt ovales, d’une couleur le plus foncé possible, à l’expression intelligente. Les oreilles sont insérées légèrement à l’arrière et portées aplaties contre les joues. Les lèvres sont sèches, bien adhérentes. Les membres sont droits et parfaitement d’aplomb : les membres postérieurs forment un angle assez ouvert. La queue est amputée aux deux tiers de sa longueur et est portée horizontalement.

Crédits photo : Français-Cogis

Braque hongrois à poil dur

Le Braque hongrois à poil dur est un chien de chasse de taille moyenne, d’aspect élégant, à poil court, de couleur fauve. Sa construction est plutôt légère. Cette race présente une harmonie parfaite entre force et beauté. Il est équilibré, intelligent et de tempérament vif. Les yeux sont légèrement ovales, avec une expression vive et intelligente : la couleur s’harmonise avec celle de sa robe, mais la couleur foncée est préférée. Les oreilles, de longueur moyenne, sont lègèrement disposées à l’arrière, elles sont attachées à hauteur moyenne et retombent à plat contre les joues. Elles ont une forme en « V » arrondi. La queue est plutôt attachée bas et portée légèrement recourbée vers le haut : elle peut être raccourcie, mais si elle est belle et portée correctement, il est préférable de la laisser entière.

Crédits photo : Nicaise

Braque italien

Le Braque italien est un chien très solide, noble et harmonieux dans ses formes, avec un corps souple et allongé, un cou gros avec fanon, une poitrine ample et une ossature robuste. La tête est anguleuse, le stop peu marqué et les axes cranio-faciaux divergents. Les lèvres sont pendantes. Les yeux, ovales, ont une expression débonnaire. Les oreilles sont longues, attachées plutôt en arrière et peu érectiles.

Crédits photo : Nicaise

Braque Saint-Germain

Très semblable au Pointer, le Braque Saint-Germain s’en distingue comme un demi-sang d’un pursang, tant au niveau de l’aspect général que par son galop, plus lourd sur le terrain, et sa recherche plus contrôlée. C’est un chien élégant et proportionné, dont l’appareil musculaire est plus souple et l’ossature moins développée que ceux d’un Pointer.

Crédits photo : Nicaise

Braque slovaque à poil dur

Chien de force moyenne, fait pour le travail, le Braque slovaque à poil dur présente tout de même une certaine noblesse de formes. Le fond de la robe est dit « gris » et le poil est dur. Tant pour les mâles que pour les femelles, on recherche un chien de constitution solide, mais pas lourde. 

Crédits photo : Nicaise

Chien d'arrêt allemand à poil long

Solide, musclé, très bas sur le terrain, avec des lignes élégantes. Le chien d'arrêt allemand à poil long massifs ou lourds ne sont pas recherchés. La tête est particulièrement distinguée, élégante, allongée et pleine de noblesse. Les yeux sont marron, le plus foncé possible. Les oreilles sont attachées pas trop bas et portées légèrement en avant. La queue en action doit être portée horizontalement, le dernier tiers un peu relevé.

Crédits photo : Nicaise

Chien d'arrêt portugais

Le Chien d'arrêt portugais est un braquoïde typique de taille moyenne, aux lignes harmonieuses, solide et élancé, avec une tête puissante mais proportionnée au tronc, un chanfrein long et droit, des lèvres tombantes, un stop bien visible. Les yeux, châtains, sont très expressifs, de forme ovale, placés horizontalement à fleur de tête. Les oreilles mesurent environ 15 cm de long et 11 cm de large ; elles sont fines, soyeuses, tombantes. La queue est normalement coupée à un tiers de sa longueur. Les membres sont d’aplomb.

Crédits photo : Nicaise

Épagneul à perdrix de Drente

Chien de construction harmonieuse et de constitution robuste qui lui permet d’atteindre la vitesse nécessaire à un chien de chasse. L'Épagneul à perdrix de Drente est un peu plus long que haut, ce qui lui donne une forme légèrement relevée. Les yeux sont bien écartés, de taille moyenne et de forme ovale, dont l’expression manifeste l’intelligence et la gentillesse. Les yeux ambre sont recherchés. Les oreilles, attachées haut, retombent bien adhérentes aux joues sans former de plis. La queue, non coupée, est attachée plutôt haut ; elle atteint le jarret.

Crédits photo : Labat-Cogis

Épagneul bleu de Picardie

L'Épagneul bleu de Picardie est un chien très bas sur le terrain, bien construit pour le travail et à l’aspect très typique. La tête présente un crâne ovale, relativement large, avec un os occipital à peine évident. Le stop est modérément accentué, mais bien défini. Les yeux ont une expression calme et sont profonds, grands, bien ouverts. Les oreilles doivent être attachées un peu en dessous de la ligne de l’oeil ; elles sont très épaisses, recouvertes de poil ondulé ; la longueur doit atteindre l’extrémité du museau.

Crédits photo : Callalloo Canis-Fotolia

Épagneul breton

L'Épagneul breton est un chien râblé et trapu ; il est petit et élégant quoique très vigoureux, ses mouvements sont énergiques, sa physionomie intelligente et son aspect carré. La tête est de grandeur moyenne, le crâne de longueur moyenne et le museau plus court que le crâne, dans une proportion de 2/3.

Crédits photo : Nicaise

Épagneul de Pont-Audemer

L'Épagneul de Pont-Audemer est un chien vigoureux. Les yeux sont ambre foncé ou noisette, plutôt petits, bien enfoncés dans l’orbite, avec un regard franc et bon. Les oreilles, d’épaisseur moyenne, plates, sont attachées plutôt bas, de façon à ne pas adhérer à la joue ; elles sont longues et dotées de poils soyeux très frangés, qui se réunissent sur le crâne en formant une sorte de perruque très caractéristique. La queue, attachée pratiquement à la hauteur de la ligne des reins, est portée plutôt droite, généralement raccourcie d’un tiers ; grosse à la racine, elle est riche de poils frangés. Lorsqu’elle n’est pas taillée, la queue doit être de longueur moyenne, un peu recourbée.

Crédits photo : Nicaise

Épagneul français

L'Épagneul français ressemble un peu à l’Épagneul breton mais il est plus haut (parfois de 10 cm). Fort et robuste, sans être lourd, il a une tête bien sculptée mais pas forte, pas trop sèche, avec des traits bien dessinés qui respectent les lignes céphaliques de la race. Les yeux ont une expression douce : ils sont de forme ovale et de couleur ambre foncé. Les oreilles, qui adhèrent bien à la tête, sont attachées un peu en arrière, sur la ligne de l’oeil et sont munies de franges ondulantes qui vont jusqu’aux pointes arrondies. Les membres sont d’aplomb. La queue arrive jusqu’à la pointe du jarret et elle est garnie de longs poils ondulés.

Crédits photo : Nicaise

Épagneul picard

L'Épagneul picard est un chien bien posé, à l’air doux et expressif, aux membres forts et nerveux. Le port de la tête est joyeux et imposant. Les yeux, de couleur ambre foncé, bien ouverts, ont un regard franc et expressif. Les oreilles, attachées plutôt bas, encadrent bien la tête ; elles sont recouvertes d’un abondant poil ondulé. La queue, attachée pas trop haut, forme de légères courbes, convexes et concaves : pas trop longue, elle est ornée de longs poils.

Crédits photo : Nicaise

Grand Münsterländer

Le Grand Münsterländer est un chien puissant, très musclé, aux lignes pures. La hauteur au garrot doit être semblable à la longueur du corps, mais cette dernière peut dépasser de 2 cm. La tête est d’aspect distingué, allongée et d’expression intelligente. Les yeux sont le plus foncé possible. Les oreilles sont larges, attachées plutôt haut, avec une pointe arrondie, bien adhérentes au crâne. La queue est portée à l’horizontale ou un peu plus haut.

Crédits photo : Nicaise

Griffon à poil dur Korthals

Le Griffon à poil dur Korthals est un chien à l’aspect vigoureux, rustique et robuste. Le crâne n’est pas trop large, le museau est long et carré. Les yeux sont grands, de couleur jaune ou marron, surmontés de sourcils épais. Les oreilles, de grandeur moyenne, sont portées à plat et attachées pas trop bas. Les membres sont droits, forts, robustes. La queue est droite et portée horizontalement : elle est habituellement raccourcie d’un tiers ou d’un quart de sa longueur.

Crédits photo : Callalloo Twisty-Fotolia

Petit Münsterländer

Le Petit Münsterländer est un petit chien à l’aspect noble, qui réunit puissance et élégance ; l’expression de la tête fait partie du type. Les yeux sont de préférence brun foncé. Les paupières épousent bien la forme du globe oculaire et la conjonctive n’est pas visible. Les oreilles sont larges, attachées haut, bien collées à la tête, pointues ; elles ne dépassent pas trop le bord de la lèvre. La queue est de longueur moyenne, garnie d’une longue frange, portée droite ; son dernier tiers peut présenter une légère courbe vers le haut.

Crédits photo : Nicaise

Pointer anglais

Le Pointer anglais est un chien de taille moyenne dont le tronc s’inscrit dans un carré ; chaque partie révèle à la fois une grande puissance et une extrême aisance dans les mouvements. La tête présente des axes crâne-face convergents ; la longueur du crâne est égale à celle du museau. Le museau est carré, avec la truffe relevée ; le stop est très marqué. 

Crédits photo : Nicaise

Pudelpointer

Le type idéal est le sujet formé comme un Pointer assez lourd, qui mesure entre 60 et 65 cm au garrot, au poil rêche, pas trop long. La tête, de longueur moyenne, est large, avec un poil hirsute qui forme une barbe et des sourcils fournis. Les yeux sont grands, intelligents, brun foncé à noisette. Les oreilles sont de taille moyenne, pendantes plates sur les joues, ni épaisses ni charnues, plus pointues que rondes et bien fournies en poils. La queue, attachée comme celle du Pointer, est portée à l’horizontale et droite, dotée de poil dur, sans panache.

Crédits photo : Alexey Stiop-Fotolia

Setter anglais

Le Setter anglais est le plus beau des chiens d’arrêt. C’est un mésomorphe léger, dont le tronc s’inscrit dans un rectangle. La tête est longue, sèche, légère. La longueur du crâne est égale à celle du museau. La calotte du crâne est légèrement bombée. Le stop est accentué mais pas abrupt. 

Crédits photo : Nicaise

Setter Gordon

Le Setter Gordon est beaucoup plus massif et lourd que le Setter anglais et sa constitution ne doit absolument pas rappeler celle de ce dernier. Il est construit pour le galop et sa structure doit rappeler le cheval de chasse (Hunter). Son tronc est inscrit dans un carré. 

Crédits photo : Nicaise

Setter irlandais

Le Setter irlandais est un mésomorphe léger, avec des muscles longs et un système nerveux très sensible. La constitution générale est celle d’un athlète agile dont le tronc s’inscrit dans un carré ; la construction est sèche, avec une ossature à la fois fine et forte. La tête est légère, sèche, sans lourdeur, plus longue que large. Le stop est peu accentué.

Crédits photo : Nicaise

Setter irlandais rouge et blanc

Le Setter irlandais est un chien qui exprime beaucoup de force et de puissance, mais sans lourdeur. Il est harmonieux et proportionné, plus athlétique que distingué. Le crâne est en forme de coupole, avec une protubérance occipitale marquée et un stop évident. Les oreilles sont attachées au niveau des yeux et placées en retrait, toujours contre la tête. La queue est de longueur modérée : elle ne descend pas plus bas que le jarret. Attachée fortement, elle s’affine progressivement vers la pointe fine. Elle est portée au niveau du dos ou immédiatement dessous.

Crédits photo : Nicaise

Spinone

Le Spinone est un chien solide et vigoureux, à l’ossature forte et aux muscles bien développés. Sa construction se rapproche du carré. Les yeux sont grands, bien ouverts, expressifs : jaunes dans la variété blanc orange, ils sont ocre dans la variété rouan marron. Les oreilles sont triangulaires, avec la pointe légèrement arrondie, retombantes avec le bord antérieur adhérant à la joue. Les membres sont solides et bien d’aplomb. La queue est amputée à environ 12-25 cm de l’attache : elle est portée horizontalement ou bas.

Crédits photo : Nicaise

Springer anglais

L’aspect général est celui d’un chien symétrique, fort, compact, joyeux et actif. Parmi les Spaniels, le Springer anglais est celui qui est le plus grand et qui possède l’allure la plus caractéristique. La tête présente un crâne de longueur moyenne, assez large, légèrement arrondi, et un museau d’une longueur proportionnelle au crâne, large et profond, bien ciselé sous les orbites. Les yeux, d’une grandeur moyenne, ont une expression douce ; ils sont de couleur noisette foncé, en amande. Les oreilles, qui adhèrent à la tête, sont d’une bonne longueur et largeur et sont insérées à la hauteur de la ligne de l’oeil. La queue est attachée bas et jamais portée au-dessus de la ligne dorsale, bien frangée et toujours vive.

Légende

Stabyhoun

Le Stabyhoun est un chien d’arrêt aux proportions normales, de construction forte, dont le corps s’inscrit dans un rectangle. Sa constitution n’est ni trop grossière ni trop forte. Les yeux sont horizontaux, de taille moyenne, ronds. Ils sont marron foncé chez les sujets dont la robe est noire, marron chez les sujets dont la robe est marron ou orange.

Laisser un commentaire
0 commentaire
Confirmation de la suppression

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer le commentaire ?

Connectez-vous pour commenter