Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Braque hongrois à poil dur

Braque hongrois à poil dur
Braque hongrois à poil dur
Autre(s) nom(s) :
Vizsla à poil dur, Hungarian Wirehaired Vizsla
Origine :
Section :
Type Braque

Caractéristiques physiques du Braque hongrois à poil dur

Chien de chasse de taille moyenne, d’aspect élégant, à poil court, de couleur fauve. Sa construction est plutôt légère. Cette race présente une harmonie parfaite entre force et beauté. Il est équilibré, intelligent et de tempérament vif. Les yeux sont légèrement ovales, avec une expression vive et intelligente : la couleur s’harmonise avec celle de sa robe, mais la couleur foncée est préférée. Les oreilles, de longueur moyenne, sont lègèrement disposées à l’arrière, elles sont attachées à hauteur moyenne et retombent à plat contre les joues. Elles ont une forme en « V » arrondi. La queue est plutôt attachée bas et portée légèrement recourbée vers le haut : elle peut être raccourcie, mais si elle est belle et portée correctement, il est préférable de la laisser entière.

Poil : court, droit, dur.
Couleur : une seule couleur rougeâtre doré dans toutes ses nuances.
Taille : 56 à 61 cm pour le mâle et 52 à 57 cm pour la femelle
Poids : 21 à 30 kg

Origines et histoire

C’est certainement une race très ancienne ; il provient du chien courant de Pannonie et du Chien jaune des Turcs. Les dernières recherches indiquent parmi ses ancêtres le Sloughi. La race apparaît au début du XVIIIe siècle.

Caractère et aptitudes

Affectueux : 
Ce chien d’arrêt est très proche de son groupe social et fidèle à son maître. Aussi à l’aise à l’extérieur lorsqu’il travaille aux côtés de son maître qu’à l’intérieur au chaud, il s’adapte à tous les modes de vie et apprécie le confort d’un foyer. 

Joueur : 
Toujours actif et de nature joviale, ce Braque aime jouer et apprécie particulièrement tous les jeux qui nécessitent une réflexion (jeux d’intelligence, jeux de recherche, etc.). Attention aux jeux de lancé qui ne font que renforcer l’instinct de poursuite. 

Calme : 
Ce chien actif est loin d’être le petit chien calme qui passe ses journées à dormir sur le canapé. 

Toutefois, de nature équilibrée, il sait se montrer calme et posé, notamment si tous ses besoins sont comblés le plus régulièrement possible. 

Intelligent : 
Comme de nombreux chiens de travail, ce chien hongrois est très malin et sait mettre ses aptitudes au profit des missions qui lui sont confiées. Son intelligence se reflète également (et surtout) par sa grande polyvalence qui lui permet de satisfaire pleinement son maître.  

Chasseur : 
Chien de chasse par excellence, il est polyvalent et peut s’adapter à tous les terrains, même les plus difficiles. En plaine, au bois ou à l’eau, il exprime tout son potentiel avec élégance, endurance et détermination. 

Craintif / méfiant avec les inconnus : 
Jamais timide ou agressif, le Vizsla accueille avec plaisir les personnes invitées chez lui et s’avère être également sociable avec les gens qu’il rencontre en balade. Toutefois, très proche de son groupe social, s’il sent que ses membres sont en danger, il peut se montrer dissuasif. 

Indépendant : 
Souvent, les chiens de chasse sont relativement indépendants, mais ce n’est absolument pas le cas du Braque hongrois qui donnerait tout pour contenter les siens. Il n’a de cesse que de faire plaisir et en cela, il reste plutôt tributaire des membres de son groupe social et plus particulièrement de son maître.

Comportement 

Supporte la solitude :
Si le chiot Braque hongrois est habitué dès son plus jeune âge à rester seul à la maison, il peut tout à fait supporter, même une fois adulte, les absences de ses maîtres. 

Attention tout de même, ce chien de travail a besoin de beaucoup de stimulations, physiques et mentales, et peut donc rapidement s’ennuyer. Les absences prolongées ne seront pas les bienvenues. 

Facile à éduquer / obéissant : 
Le Vizsla est réputé pour être très docile et facile à éduquer et cela est loin de n’être qu’une légende. En effet, ce chien de travail adore apprendre et faire plaisir à son maître. 

En cela, c’est un compagnon très agréable qui coopère volontier, surtout si l’attitude de son maître est cohérente, bienveillante et juste.

La brutalité ne fonctionne pas avec ce chien sensible qui, sans mauvais jeu de mot, se braque à la moindre once de violence, qu’elle soit physique ou psychologique. 

Aboiement : 
Comme tout bon Braque qui se respecte, ce chien a l’aboiement facile et peut rapidement devenir excessif s’il n’est pas canalisé dès le plus jeune âge du chiot braque hongrois.

Fugueur : 
L’instinct de chasse de ce chien, malgré qu’il puisse être contrôlé avec une bonne éducation, est tout de même très marqué. De fait, s’il en a la possibilité, ce chien d’arrêt continental n’hésite pas à prendre la poudre d’escampette pour suivre une piste. 

Destructeur : 
Il peut l’être lorsqu’il commence à s’ennuyer ou qu’aucune habituation positive et progressive à la solitude n’a été proposé au Vizsla chiot. 

Gourmand / glouton : 
Même si les friandises ne sont pas nécessaires à l’apprentissage, elles peuvent aider et sont d’ailleurs les bienvenues pour ce chien qui est certes gourmand mais pas à l’excès. 

Chien de garde : 
Très sociable et jamais agressif, ce chien est exclusivement un chien de chasse ou de compagnie, pas de garde. 

Premier chien : 
Docile, intelligent, sociable, jovial, ce chien est parfait pour une première adoption. En revanche, malgré ses nombreuses qualités, il ne faut pas oublier que c’est un chien de travail qui a besoin de dépenses physiques et mentales quotidiennes. Ses maîtres se doivent d’être disponibles et sportifs. 

Conditions de vie

Braque hongrois en appartement :
Même s’il est dit que ce chien d’arrêt peut s’adapter à une vie citadine et en appartement, son environnement idéal reste incontestablement la campagne. 

Par ailleurs, qu’il habite en appartement ou en maison avec jardin, qu’il vive en intérieur ou à l’extérieur, ce chien a besoin de sortir plusieurs fois par jour et pas seulement pour faire ses besoins. 

Les balades doivent être longues, riches et si possible en liberté (si l’endroit est sécurisé) pour que ce chien sportif exprime tout son potentiel. 

Besoin d’exercice / sportif : 
Endurant, actif et intelligent, ce chien sera le parfait compagnon d’un maître sportif, avec qui il pourra pratiquer de nombreux sports canins : cani-cross, cani-vtt, obé-rythmée, pistage, mantrailing, chasse, agility, flyball, etc. 

En clair, toutes les activités qui permettent de stimuler à la fois physiquement, mentalement et de manière olfactive le chien sont les bienvenues.

La non activité, l’isolement et l’ennui peuvent littéralement détruire ce chien de travail qui est, de nature, très équilibré. 

Voyage / Facilité de transport : 
Son gabarit moyen, sa sociabilité et sa docilité permettent à ce chien de chasse de pouvoir accompagner ses maîtres dans leurs divers déplacements sans problème. Toutefois, de nombreux endroits refusent encore aujourd’hui les chiens et ce sont bien souvent les seuls obstacles qui freinent les voyages et transports avec ce chien. 

Compatibilité

Le Braque hongrois et les Chats : 
Contre toute attente, ce chien de chasse peut tout à fait s’entendre avec l’espèce féline. Toutefois, il est préférable qu’il ait grandi auprès d’un chat pour le considérer comme un membre à part entière de son groupe social. 

Le Braque hongrois et les Autres chiens : 
Très sociable, il est très rare que ce chien initie des bagarres avec ses congénères. Toutefois, cela n’empêche pas de proposer une socialisation précoce et de qualité au chiot Braque hongrois dès ses premiers mois de vie pour qu’il développe et renforce ses codes canins.

Le Braque hongrois et les Enfants : 
Le Magyar Vizsla, comme on l’appelle dans son pays d’origine, adore les enfants et apprécie passer du temps avec eux tant qu’ils le respectent et qu’ils apprennent aussi à le laisser tranquille lorsqu’il se repose dans son panier.

Le Braque hongrois et les Personnes âgées :
Le besoin d’activité presque omniprésent de ce Braque n’est pas compatible avec un vie sédentaire.

Prix 

Le prix d'un Braque hongrois varie en fonction de ses origines, son âge, sa variété (à poil court ou à poil dur) et son sexe. Il faut compter en moyenne 1400€ pour un chien inscrit au LOF. Les lignées les plus hautes peuvent être vendues jusqu'à plus de 2000€

Concernant le budget moyen pour subvenir aux besoins d'un chien de ce gabarit, il faut compter environ 40€/mois.

Toilettage et entretien 

Ce chien de chasse n’a pas besoin d’entretien particulier, si ce n’est celui à poil dur qui a besoin de plus de brossages que celui à poil court pour maintenir la beauté et les qualités protectrice de sa robe. 

Par ailleurs, les oreilles tombantes doivent être surveillées et nettoyées régulièrement.

Perte de poils :
Dépourvus de sous-poil, la perte de poil est moins importante chez les sujets à poil court que ceux à poil dur. Mais dans tous les cas, les pertes sont plus importantes à l’automne et au printemps lors des mues. Les brossages se doivent alors d’être quotidiens. 

Alimentation 

Ce chien n’est absolument pas difficile à nourrir, il peut se contenter d’une alimentation sèche (croquettes de haute qualité) comme d’une alimentation plus traditionnelle (B.A.R.F ou ration ménagère).

Le tout est que les rations journalières soient adaptées à l’activité physique du chien et en cela, un suivi vétérinaire est recommandé pour être certain de répondre au mieux aux besoins de ce chien de travail. 

Attention aux chiens très actifs qui doivent absolument rester calmes avant et après chaque repas pour éviter les retournements d’estomac. 

Santé

Résistant / robuste : 
Même s’il ne craint pas les intempéries, le Braque hongrois s’avère être moyennement robuste, contrairement aux autres Braques qui sont globalement plus résistants. 

Supporte la chaleur : 
L’absence de sous-poil du Braque à poil court lui permet de ne pas souffrir de la chaleur même s’il est préférable de ne pas lui faire faire d’exercices trop intenses en été. Puisqu’il adore l’eau, des promenades aux alentours de points d’eau sont recommandées. 

Supporte le froid : 
Lorsqu’il est au travail, ce chien peut supporter les intempéries sans problème. Et même s’il préfère intégrer le groupe social, il peut également vivre dehors car il ne craint pas le froid. 

Tendance à grossir : 
Ce ne sont que les chiens qui ne bénéficient pas de suffisamment de dépense physique qui peuvent effectivement être sujet à l’embonpoint, mais cela reste très rare au vu de l’énergie débordante de cette race. 

Maladies fréquentes :

Bon à savoir 

Le Vizsla à poil dur est certes une autre race bien distincte, créée en 1930, mais présente toutefois les mêmes aptitudes et le même tempérament que le Vizsla à poil court

Espérance de vie moyenne : environ 12 ans

0 commentaire(s)

Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)