Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Les ulcères de la cornée chez le chien

Vendredi 25 Février 2022 |

Nos amis chiens peuvent développer des lésions érosives au niveau de l’œil. Ces érosions, appelées ulcères cornéens du chien, ont des causes multiples. Souvent douloureux, l’ulcère du chien nécessite un traitement rapide et adapté. Certaines races comme les Brachycéphales, mais aussi les Teckels, sont prédisposées aux ulcères de la cornée du chien.

L’ulcère cornéen du chien est une pathologie à ne pas traiter à la légère. En effet, sans soins, cette lésion peut mener à la perforation de l’œil. Les signes cliniques sont souvent semblables à ceux d’une banale conjonctivite (œil fermé et rouge, écoulement larmoyant…), mais les implications sont bien différentes.  En cas de doute, rendez-vous sans tarder chez votre vétérinaire qui pourra faire le diagnostic, explorer toutes les causes possibles et proposer un traitement efficace.

Qu’est-ce qu’un ulcère de la cornée chez le chien ?

Une perte de substance 

Un ulcère est un terme médical qui désigne une perte de substance au niveau de la peau, d’une muqueuse, ou en l’occurrence de la cornée.

La cornée est la couche superficielle du globe oculaire. Elle est transparente pour pouvoir laisser passer la lumière qui sera diffractée par le cristallin avant d’atteindre la rétine. Dénuée de vaisseaux sanguins, elle contient des nerfs sensitifs, ce qui la rend très sensible à la douleur. 

Un ulcère cornéen du chien est une lésion en creux de cette surface. Il peut être unique, ou multiple, toucher un seul œil ou les deux. Cette pathologie ophtalmologique est assez courante chez les canidés. Les causes d’ulcères sont nombreuses et variées :

  • Infection bactérienne (par des staphylocoques, par exemple) ou virale
  • Traumatisme : coup de griffe, branchage, rosier…
  • Corps étranger type épillet planté derrière la troisième paupière
  • Brûlure chimique : projection de Javel, peinture, Destop…
  • Malposition des paupières ou des cils qui entraîne un frottement sur la cornée
  • Sécheresse oculaire
  • Dégénérescence cornéenne d’origine génétique ou liée à l’âge
Les ulcères de la cornée chez le chien
@Shutterstock Shine Nucha

Quelques ulcères du chien particuliers

  • Ulcère atone

Il s’agit d’un ulcère cornéen du chien qui ne cicatrise pas et devient chronique. Une anomalie de l’épithélium (couche externe) de la cornée serait à l’origine de ce type de lésion. On l’appelle aussi ulcère indolent ou ulcère à bords décollés.

  • Ulcère à collagénases

C’est l’ulcère de la cornée du chien qui fait trembler tous les vétérinaires. Il s’agit d’une lésion profonde due à des bactéries. Ces dernières sécrètent des enzymes (collagénases) qui vont littéralement digérer la cornée. L’ulcère à collagénases du chien évolue très rapidement (moins de 48 heures) ; son pronostic est réservé.

Quels sont les symptômes d’un ulcère cornéen du chien ?

Un ulcère de la cornée est toujours très douloureux (sauf s’il est atone). Un des premiers signes cliniques est donc la manifestation de cette douleur : œil fermé et larmoyant. On peut aussi fréquemment observer une rougeur au niveau de la conjonctive. 

En fonction de la cause, d’autres symptômes vont se développer ; œil terne et sale en cas d’insuffisance lacrymale, aspect gélatineux de la cornée lors d’ulcère cornéen à collagénases.

Le diagnostic passe par un examen rigoureux des yeux par le vétérinaire et l’application d’un colorant (fluorescéine). Certains ulcères profonds sont facilement visibles ; les plus superficiels apparaissent à la faveur de la fixation de la fluorescéine dans le fond de la lésion.

Les ulcères de la cornée chez le chien
@Shutterstock Jus_Ol

Comment traiter un ulcère cornéen chez le chien ?

Le traitement dépend de la cause initiale.

Une lésion superficielle bénigne guérit en général facilement avec l’instillation d’un collyre à base d’antibiotique et de cicatrisant. Pour les ulcères profonds, on préconise un traitement plus agressif avec des instillations de gouttes rapprochées et des collyres anti-collagénases. Les ulcères atones, quant à eux, peuvent être ravivés par épluchage avec un coton tige chez le vétérinaire ; cette manœuvre a pour but d’éliminer la cornée indolente pour retrouver un tissu capable de se régénérer.

Dans les cas les plus graves, une greffe (conjonctivale ou de biomatériau) peut être proposée en clinique spécialisée.

Si l’ulcère de la cornée du chien est dû à un cil mal implanté ou une paupière enroulée (entropion), une intervention chirurgicale sera nécessaire pour corriger l’anomalie. Sans cette opération, l’ulcère ne guérira pas et risque de se creuser encore.

Une collerette est parfois indiquée pour éviter que l’animal n’aggrave l’érosion en se grattant ou se frottant.

L’observance du traitement est primordiale, mais parfois délicate sur les chiens peu coopératifs. Des antidouleurs par voie orale peuvent aider pour rendre l’instillation des gouttes oculaires plus confortables.

Les ulcères de la cornée chez le chien
@Shutterstock Ricantimages

Zoom sur les races à risque d’ulcère de la cornée chez le chien

Tous les toutous ne sont pas égaux devant les ulcères cornéens. Certaines races de chien sont prédisposées à cette pathologie. Il s’agit :

  • Des Brachycéphales (Bouledogue Français, Bull dog anglais, Shih-tzu…) : ce sont des chiens à yeux globuleux, plus exposés
  • Du Shar-peï : il présente souvent des entropions (enroulement de la paupière vers l’intérieur) occasionnant des frottements de poils sur la cornée. Les poils du Shar-peï étant très irritants, les lésions sont sévères. Certains chiots doivent être opérés dans les premières semaines de vie sous peine de perdre la vision
  • Du Boxer et du Welsh corgi qui sont sujets aux ulcères atones
  • Du Cocker, du Teckel et du Berger allemand qui sont prédisposées aux kérato-conjonctivites sèches (insuffisance lacrymale pouvant entraîner l’apparition d’ulcères)
  • Du Teckel à poils longs : ce dernier est prédisposé à la formation de multiples petits ulcères cornéens (kératite superficielle ponctuée dysimmunitaire)

L’ulcère de la cornée du chien est une lésion courante, de diagnostic facile. Mais, son traitement peut parfois revêtir des allures de parcours du combattant. Patience et longueur de temps… pour retrouver un œil tout neuf.

À lire aussi : Mon chien peut-il avoir des problèmes de prostate ?

Isabelle Vixège

Dr vétérinaire

Les ulcères de la cornée chez le chien

# vétérinaire, animaux de compagnie, chien malade
Crédits photo :

@Shutterstock Javier Brosch

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)