Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Diabète du chien : symptômes, prévention et traitement

Mardi 14 Novembre 2017 | Par Elisa Gorins

Le chien peut souffrir de deux types de diabète : le diabète insipide et le diabète sucré. Le diabète sucré est le plus courant. Voici comment le détecter, le prévenir et le traiter.

Le diabète sucré du chien, c’est quoi ?

Le diabète est une maladie qui provoque des déséquilibres de la glycémie. C'est une maladie de régulation du glucose, qui est assuré par le pancréas et le foie. 

Mais pourquoi cette augmentation du taux de glucose ? A cause d’une lésion du pancréas. Le pancréas est l’organe qui produit l’hormone responsable de l’assimilation du sacre dans le sang : l’insuline. Sans elle, l’organisme doit puiser dans les réserves de graisse du corps, tandis que le sucre présent dans le sang en top grande quantité passe directement dans l’urine.

Il existe différentes formes de diabète sucré chez le chien :

  • Le diabète juvénile, ou diabète de type I : Il apparaît chez les jeunes chiens en raison d’un défaut de sécrétion d’insuline.
  • Le diabète « gras », ou diabète de type II : Il apparaît chez le chien adulte ou âgé en raison d’un défaut d’action d’insuline. Le taux de cette hormone est alors anormalement élevé.
  • Le diabète « maigre », ou diabète de type III : C’est généralement la conséquence de l’évolution d’un diabète de type II, ou d’une maladie du pancréas. Le taux d’insuline est abaissé car le corps a épuisé toutes les ressources de sécrétion d’insuline.

Quelles sont les causes du diabète sucré chez le chien ?

Certains facteurs favorisent l’apparition du diabète :

  • L’obésité
  • L’âge : le diabète apparaît généralement entre 6 et 10 ans
  • La prise de certains médicaments (corticoïdes, traitement hormonal…)
  • L’absence de stérilisation chez la femelle (notons d’ailleurs que le diabète sucré est 2 à 3 fois plus fréquent chez la femelle que chez le mâle).

Certaines races de chiens sont prédisposées à l’apparition du diabète :

Quels sont les symptômes du diabète sucré chez le chien ?

Les signes cliniques du diabète sucré ne sont pas toujours simples à détecter, d’autant qu’ils peuvent aussi correspondre à d’autres affections.

  • De manière générale, le chien semble moins en forme. Il est plus fatigué.
  • Tout en ayant bon appétit (voire plus grand encore qu’auparavant), il maigrit.
  • En cas de crise d'hypoglycémie ou d'hyperglycémie, le chien diabétique est abattu, perd l'équilibre, vomit, peut perdre conscience. 
  • Mais surtout, le diabète sucré se caractérise par une augmentation considérable de la soif et de la production d’urine (qui devient collante). Le chien urine beaucoup plus que d’habitude, ce qui entraîne une déshydratation rapide. Le chien doit donc boire beaucoup plus.

Bon à savoir : un chien en bonne santé boit environ 2 ml d’eau/kg/h. Un chien de 10 kilos en bonne santé boit donc un demi-litre d’eau par jour (cette quantité peut varier en fonction de l’activité du chien et du climat). En cas de diabète, ce volume est multiplié par 2 ou 3.

Pour diagnostiquer du diabète chez le chien, le vétérinaire procède à un examen complet. Il prélève notament un échantillon d’urine et de sang.

Quelles sont les conséquences du diabète sucré chez le chien ?

Outre les symptômes précédemment cités, un chien diabétique peut souffrir :

  • d’une cataracte engendrant la perte brutale de la vision. Ses yeux deviennent alors blancs.
  • d’infections urinaires récurrentes ou d’insuffisance rénale.
  • d’une perte d’appétit, de déshydratation, de vomissements, c’une crise d’hypoglycémie ou d'hyperglycémie
  • Il peut tomber dans le coma (crise acidocétosique) si son diabète n’est pas dépisté suffisamment à temps. Son pronostic vital est alors engagé.

Quel est le traitement d’un chien diabétique ?

Le diabète sucré du chien ne se guérit pas. En revanche, les traitements permettent de lui offrir une vie à peu près normale pendant des années. Ils visent à faire disparaître les symptômes (réduire la soif, notamment), à éviter les complications (en particulier la cataracte), à prévenir les hypoglycémies, et à garder l’animal en forme aussi longtemps que possible.

L’insuline est indispensable au chien diabétique, puisque c’est l’hormone qui lui fait défaut. Par conséquent, elle doit lui être injectée à vie par voie sous-cutanée, au moins une fois par jour (parfois plus). C’est donc vous qui devrez quotidiennement lui administrer cette insuline à l’aide d’une seringue et d’une aiguille adéquates ou d’un stylo injecteur, après avoir bénéficié des conseils de votre vétérinaire.

Les repas du chien doivent être équilibrés (c’est d’ailleurs une mesure également préventive) : l’alimentation doit être adaptée, pauvre en glucide, riche en fibres et en hydrates de carbone complexes, et servie en bonne quantité selon les recommandations d’un vétérinaire. Le chien doit manger à heures fixes, sans recevoir de friandises ou de restes de repas.

Il est préférable d’éviter les efforts importants (par exemple, les longues promenades) afin d’éviter à son chien des crises d’hypoglycémie.

Les femelles doivent être stérilisées car elles peuvent développer une résistance à l’insuline en période de chaleurs.

A lire aussi : Le diabète du chien : 6 questions sur le chien diabétique

> Vous recherchez une assurance pour votre chien ?
Assurez la santé de votre animal avec la mutuelle des vétérinaires

Votre chien a-t-il du diabète ?

  • Oui
  • Non
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook