Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Boxer

Boxer
Boxer

Caractéristiques physiques du Boxer

Variétés : a) fauve ; b) bringé

De taille moyenne, robuste mais aussi harmonieux et élégant. La tête est carrée avec le museau court par rapport au crâne : la proportion est de 1/2. C’est un chien prognathe, avec la mandibule qui est légèrement plus avancée que la mâchoire. Ce type de dentition est un défaut chez la plupart des races canines, mais il est prescrit dans le standard du Boxer. Les yeux sont très foncés. Les oreilles peuvent être taillées en pointe ou laissées entières : dans ce dernier cas, elles retombent vers l’avant en faisant un léger pli. La queue est attachée haut, coupée court et portée dressée ou laissée au naturelle.

Poil : court, dur, brillant et adhérent.
Couleur : jaune (dans différentes tonalités, du rouge fauve foncé au jaune clair) ou bringé. Les taches blanches sont admises à condition qu’elles représentent moins d’un tiers de la couleur de base.
Taille : 57 à 63 cm pour le mâle et 53 à 59 cm pour la femelle
Poids : 30 à 38 kg pour le mâle et 24 à 32 kg pour la femelle

Origines et histoire

Il descend des anciens « Bullenbeisser » (attrape-taureaux), et en particulier du Chien de taureaux du Brabant, un type de Bullenbeisser moins trapu et plus souple. Les sujets de type actuel participent à des expositions depuis la fin du siècle dernier.

Caractère et aptitudes

Affectueux :
Ce chien adore se faire câliner et peut d’ailleurs se montrer très insistant lorsqu’il s’agit de quémander l’attention de ses maîtres.

Joueur :
Vif, dynamique et débordant d’énergie, ce chien est très joueur. Il prend surtout beaucoup de plaisir à joueur avec des enfants qui s’avèrent être ses humains préférés.

Calme :
Le calme ne fait pas partie des caractéristiques du Deutscher Boxer, ainsi appelé Outre Manche, qui est d’ailleurs souvent considéré comme “hyperactif”.

Attention tout de même à ce terme qui est souvent utilisé à toutes les sauces. Il ne faut pas oublier que le syndrome de l'hyperactivité est un trouble du développement qui convient de faire diagnostiquer par un vétérinaire comportementaliste.

En réalité, c’est davantage un chien qui a énormément d’énergie à revendre et qui ne peut donc être calme que lorsque ses nombreux besoins de dépense sont comblés.

Intelligent :
L’intelligence de ce molosse se traduit par sa grande polyvalence puisqu’il peut remplir les fonctions de chien de compagnie, de garde, de défense et d’utilité de manière (presque) innée.

Chasseur :
De nature impétueuse, ce chien peut rapidement partir à la poursuite de ce qu’il considère comme une proie (ou simplement pour se dégourdir les jambes). De fait, les balades en totale liberté nécessitent un endroit particulièrement sécurisé.

Craintif / méfiant avec les inconnus :
Jamais dangereux pour sa famille, le Boxer reste en revanche méfiant vis à vis des étrangers et peut d’ailleurs se montrer très virulent s’il sent sa famille adoptive en danger.

Les présentations se doivent d’être faites en bonne et due forme pour que ce molosse accepte la présence d’inconnus chez lui. Une fois chose faite, il est très amical.

Indépendant :
Qui dit gardien dit attachement indéniable à son groupe social. De fait, le chien Boxer est tout sauf indépendant et est réputé pour être très fidèle à sa famille adoptive.

Comportement 

Supporte la solitude :
Se retrouver seul est la pire des situations que peut vivre ce chien si fidèle et proche de sa famille. L’isolement et l’exclusion sont des notions qui ne conviennent absolument pas à ce chien qui peut alors développer de lourds troubles comportementaux, principalement par ennui, frustration ou anxiété.

Facile à éduquer / obéissant :
En bon molosse qu’il est, le Boxer n’est pas forcément facile à éduquer s’il est confié à des maîtres novices et laxistes. En revanche, s’il est accompagné par des maîtres confiants, expérimentés ou qui font appel à un professionnel du comportement, il donne de très bons résultats.

Dès lors que les méthodes éducatives sont respectueuses, positives, cohérentes et non violentes : ce chien s’avère être très agréable à éduquer car il a à coeur de faire plaisir à son maître.

L’éducation se doit d’être précoce, particulièrement pour ce chien au caractère bien affirmé. Très éveillé, les bases éducatives peuvent être amorcées dès l’arrivée du chiot Boxer à la maison.

Aboiement :
En raison de son fort instinct de garde, il aboie beaucoup mais toujours à bon escient.

Fugueur :
Très proche de son groupe social et particulièrement fidèle, ce n’est pas un fugueur. Il reste auprès des siens pour les protéger.

Destructeur :
S’il s’ennuie, n’est pas assez dépensé ou reste seul trop longtemps sans apprentissage positif à la solitude, ce chien somme toute très sensible peut rapidement retourner la maison.

Gourmand / glouton :
C’est un gros mangeur ! Il faut faire attention aux restes qui traînent sur le table parce que ce chien est un véritable aspirateur sur pattes.

Chien de garde :
Très bon gardien, ce molosse est très courageux et vigilant, il n’hésite pas à se montrer très dissuasif si quelqu’un s’en prend à l’un des membres de son groupe social ou son territoire familier. En somme, il vaut mieux avoir le Boxer de son côté.

Premier chien :
Les novices auront peut être du mal avec l’éducation de ce molosse au caractère bien trempé mais cela reste un beau challenge à relever car s’il est bien éduqué et socialisé, c’est un compagnon de vie idéal pour toute la famille.

Pour une première adoption, il convient également de choisir le bon élevage afin d’avoir un chien équilibré aux capacités naturelles propres à la race.

Conditions de vie

Boxer en appartement :
Aussi à l’aise à la ville qu’à la campagne, en intérieur qu’à l’extérieur, le Deutscher Boxer a simplement besoin d’être avec ses maîtres pour s’épanouir. Attention, ne supportant pas le changement, les déménagements répétés seront mal vécus par ce molosse.

Dans un appartement, il ne devra pas rester seul à longueur de journée aux risques de déranger les voisins avec ses vocalises. Toutefois, il en est de même s’il reste “enfermé” dans son jardin constamment.

Besoin d’exercice / sportif :
Ce chien à l’énergie débordante a besoin d’un maître sportif pour être rassasié. De simples balades de quartier en laisse courte sont loin d’être suffisantes pour ce chien qui déborde littéralement d’énergie.

Des promenades d’au moins une heure sont à lui proposer quotidiennement, ainsi que des activités canines régulières (dans lesquelles il excelle) comme le cani-cross, le cani-VTT, le pistage, l’obé-rythmée, l’agility, etc.

Voyage / Facilité de transport :
Malgré sa taille moyenne, le Boxer est un chien qui peut rapidement devenir imposant. Par ailleurs, les voyages en voiture sont à éviter lorsqu’il fait trop chaud car ce chien au museau écrasé souffre énormément de la chaleur.

Toutefois, lorsque les conditions climatiques le permettent et que le chien est suffisamment éduqué et socialisé, rien n’empêche de l’emmener partout, dans la limite des différents lieux et moyens de transport qui autorisent sa présence.

Compatibilité

Le Boxer et les Chats :
Il s’entend très bien avec les chats qu’il connaît et qui font partie de son groupe social. Toutefois, il est conseillé d’habituer le chiot Boxer à leur présence pour garantir une cohabitation sereine.

Le Boxer et les Autres chiens :
La femelle serait plus malléable que le mâle mais dans tous les cas, les sujets de même sexe (et entiers) ont parfois du mal à cohabiter sereinement, surtout s’ils n’ont pas grandi ensemble.

Il est conseillé de socialiser ce molosse de manière précoce en favorisant des rencontres régulières, positives et contrôlées pour que les rencontres soient vécues sereinement.

Le Boxer et les enfants :
Il est très doux avec les enfants et il les aime tellement qu’on pourrait lui décerner la palme du « meilleur baby-sitter à quatre pattes du monde ».

Attention toutefois, cela ne signifie pas qu’il faille négliger les règles de sécurité inhérentes à la cohabitation chien/enfant comme par exemple ne jamais laisser seuls un chien et des enfants ou encore apprendre aux enfants à ne pas déranger le chien lorsqu’il dort dans son panier, etc.

Le Boxer et les Personnes âgées :
Ce molosse de type dogue n’est pas fait pour une vie sédentaire, toutefois, il peut tout à fait vivre avec des personnes âgées si elles ont suffisamment d’énergie pour répondre à ses besoins. Notamment en lui proposant des balades riches et quotidiennes ainsi que des activités ludiques, éducatives, voire sportives.

Il est en revanche déconseillé pour des personnes âgées d’adopter un chiot.

Santé

Résistant / robuste :
C’est un chien assez robuste mais qui souffre tout de même de problèmes propres à son gabarit mais aussi à sa morphologie (nez écrasé).

Supporte la chaleur :
Comme tous les chiens au chanfrein court, le Boxer peut avoir des problèmes respiratoires en cas de chaleur excessive.

Supporte le froid :
Il peut vivre dans un jardin, y compris pendant l’hiver, s’il dispose d’un abri adapté, mais il préfère vivre à l’intérieur auprès de ses maîtres en raison de son caractère extrêmement sociable.

Tendance à grossir :
Puisque ce chien est très gourmand, voire voleur, il est important de surveiller son poids pour éviter l’embonpoint. Les exercices physiques réguliers lui permettent également d’éliminer et garder son poids de forme.

Maladies fréquentes :

Toilettage et entretien

Ce chien à poil ras ne nécessite pas d’entretien particulier mais pour qu’il ne perde pas trop de poils, il convient de le brosser une à deux fois par semaine.

De plus, ses yeux et ses oreilles sont à surveiller de près et à nettoyer régulièrement.

Perte de poils :
La perte est modérée sauf en périodes de mue où les brossages se doivent d’être quotidiens.

Prix

Le prix d'un Boxer varie en fonction de ses origines, son âge et son sexe. Il faut compter en moyenne 1150 € pour un chien inscrit au LOF. Les lignées les plus hautes peuvent être vendues jusqu'à 1500 €.

Concernant le budget moyen pour subvenir aux besoins d'un chien de ce gabarit, il faut compter environ 50€/mois.

Espérance de vie moyenne : environ 10 ans

Remarques et conseils

Comme c’est un chien très répandu, on trouve facilement des chiots. Simplement, ce ne sont pas toujours des sujets sélectionnés correctement. Il est donc toujours recommandé de s’adresser à un bon élevage parce que des chiens non sélectionnés pourraient ne pas posséder le caractère merveilleux dont nous avons parlé.

61 commentaire(s)
Bonsoir !

J'ai une femme d'un an, Maya. C'est un Boxer croisé berger australien de couleur bringé !
Le mélange est magnifique, elle a le caractère très affectueux du boxer, elle adore les câlins, les enfant et est très joueuse !
Méchonte il jouer bocoup
Bonjour jai un boxeur ( Capone ) âgée de 9 ans et depuis cette nuit il ne fait que d'éternuer pendant plusieurs minutes et baver très abondamment comme une sorte de crise j'aimerais savoir si c'est déjà arriver à quelqu'un ou si quelqu'un sait ce qu'il peut avoir je ne peut pas me déplacer je suis mineur mes parents sont parti en vacances donc pas de possibilités de me déplacer merci
Bonsoir,
Cela fait le 5eme Boxer qui m'a séduit et je ne me voit pas vivre avec une autre race de chien, peut-être parce que je n'ai pas connu d 'autre races de chiens a part des "croisés " qui pour certains étaient très attachants et d'autres très agressifs.
Au moins avec les Boxers il n'y a pas de soucis d’agressivité.
D.A.
Et oui, je suis d'accord avec DOuive, les plus beaux chiens du monde ^^

Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)