Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Mon chien et mon chat peuvent-ils pleurer ?

Vendredi 08 Avril 2022 |

Les animaux peuvent-ils verser des larmes de tristesse, de peur ou de joie tout comme les humains ? Si les chats et les chiens pleurent dans certains cas, il semblerait bien que les larmes d’émotions soient l’apanage des bipèdes que nous sommes. Ce qui ne veut pas dire que nos compagnons ne sachent pas exprimer leurs émotions.

Des larmes qui roulent sur les joues de votre chat ? Les yeux d’un chien qui pleurent en permanence ? Il est fort probable que votre animal souffre d’un problème oculaire plutôt que d’une crise de mélancolie. Une conjonctivite, un souci au niveau du canal lacrymal, sont à rechercher en priorité. Mais d’où viennent ces larmes et à quoi servent-elles ?

Quel est le rôle des larmes chez le chien et le chat ?

Les larmes sont produites au niveau de petites glandes situées dans les paupières. Ces glandes, dites lacrymales, sécrètent une substance composée en grande partie d’eau et de sels. Ce liquide lacrymal se répand sur l’œil puis est réparti sur la cornée par clignements des paupières. Il est ensuite évacué vers le nez par l’intermédiaire du conduit lacrymal. Chez le chien et le chat, on peut apercevoir les deux points lacrymaux (abouchement du conduit lacrymal) au niveau de l’angle interne de l’œil.

Les larmes hydratent l’œil et le lubrifient pour permettre les mouvements dans le globe oculaire. Elles servent également à chasser les petits corps étrangers (poussières, moucherons…).

Les glandes lacrymales sont sous dépendance de différents nerfs qui régulent la sécrétion de larmes du chien ou du chat.

Mon chien et mon chat peuvent-ils pleurer ?
@Shutterstock Gladskikh Tatiana

Pourquoi un chien ou un chat pleure-t-il ?

Lorsqu’un animal pleure, on constate généralement des traînées humides au niveau de l’angle interne des yeux vers les babines ; on parle d’épiphora. La présence excessive de larmes chez le chien ou le chat répond essentiellement à 2 problématiques :

  • Une sécrétion trop abondante en raison d’une irritation de l’œil
  • Un défaut d’évacuation des larmes

Les irritations ont des causes variables : fumée, vent, sable, poussières mais aussi entropion (enroulement de la paupière), allergie, conjonctivite… En général, on observe également une rougeur du blanc de l’œil et des clignements d’yeux, signe d’inconfort. 

En cas de conjonctivite bactérienne, les écoulements prennent rapidement une couleur jaunâtre. Une prescription d’un collyre à base d’antibiotiques devient alors nécessaire. Chez le chat, les conjonctivites à herpès virus responsables d’ulcères de la cornée peuvent débuter par un simple épiphora.

Des corps étrangers cachés sous les paupières peuvent aussi être la cause de pleurs par irritation. Les épillets, notamment, sont susceptibles de se loger sous la troisième paupière, à l’angle interne de l’œil. C’est pourquoi il ne faut jamais laisser son chien se frotter la tête dans les herbes sèches !

Les défauts d’évacuations de larmes se rencontrent souvent chez les chiens de petites races (Bichons, Yorkshires…) et les Brachycéphales (Bulldogs anglais, Persans…). Ils correspondent à une imperforation des points lacrymaux ou à des canaux bouchés ou trop étroits. Le surplus de larmes ne pouvant s’évacuer par le nez coule sur les poils. Il est alors nécessaire de les nettoyer avec un produit spécial tous les jours pour éviter les traînées rougeâtres disgracieuses et les irritations cutanées. Le débouchage des canaux lacrymaux sous anesthésie peut être tenté, mais n’est pas toujours concluant.

Les larmes émotionnelles existent-elles chez le chien et le chat ?

Bon, ok, nos compagnons versent des larmes pour différentes raisons physiologiques ou pathologiques, mais peuvent-ils pleurer sous le coup d’une émotion ?

En effet, on distingue 3 types de larmes :

  • Les larmes basales (hydratation)
  • Les larmes réflexes (en lien avec une inflammation ou une agression)
  • Les larmes émotionnelles

Ces dernières sont bien connues chez l’humain ; nous pleurons lorsque nous sommes tristes, mais aussi quand nous souffrons ou sommes frustrés. Nous pleurons même parfois de bonheur ! Ces larmes émotionnelles joueraient un rôle social. Chez l’enfant, elles permettraient de consolider l’attachement avec les parents. Chez l’adulte, les pleurs resteraient un moyen de s’attirer la bienveillance et la coopération des autres humains. L’évolution aurait facilité la conservation de ces larmes émotionnelles réflexes, gage d’une meilleure cohésion sociale.

Chez le chien et le chat, ce type de pleurs liés aux émotions n’est pas observé. 

Mon chien et mon chat peuvent-ils pleurer ?
@Shutterstock oes

Comment les chats et les chiens pleurent-ils ?

Chez nos compagnons, les larmes émotionnelles sont remplacées par des vocalises caractéristiques, voire des mimiques faciales.

Par exemple, les chiots et les chatons vont émettre des petits cris plaintifs lorsqu’ils ont faim pour attirer l’attention de leur mère. 

Chez le chien adulte, on peut également entendre des gémissements ou des hululements plus conséquents. Ils traduisent souvent un mal-être, comme un hyperattachement et une mauvaise gestion émotionnelle des absences du maître ou des peurs, par exemple en cas de feux d’artifices.

Côté communication, le chat n’est pas en reste avec une vaste gamme de miaulements. Cependant, il exprimera sa tristesse de façon moins marquée, souvent par un repli sur lui-même.

Si le chien et le chat ne pleurent pas d’émotion, ils savent se faire comprendre aux humains attentifs !

À lire aussi : Mon chien ou mon chat est aphone : que faire ?

Isabelle Vixège

Dr vétérinaire

Mon chien et mon chat peuvent-ils pleurer ?

# vétérinaire, animaux de compagnie, relation homme-animal
Crédits photo :

@Shutterstock Africa Studio

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)