Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Mon chien ou mon chat est aphone : que faire ?

Vendredi 25 Mars 2022 |

Une voix enrouée chez le chien ou le chat est le signe d’une atteinte du larynx. Ce symptôme peut résulter de différentes affections comme le coryza chez le chat ou la toux de chenil chez le chien, ou tout simplement d’un excès d’aboiement ! Un chien aphone vieillissant peut aussi souffrir d’une paralysie laryngée.

 

 

Un chat aphone ? Un chien qui n’aboie plus, ou alors bizarrement ? Vous vous inquiétez, à juste titre, de ce changement de tessiture. Votre animal souffre probablement d’une laryngite. Le larynx se situe au niveau de la gorge et renferme les cordes vocales ; il permet d’émettre des sons. Une inflammation du larynx, ou laryngite, entraîne fréquemment une extinction de voix chez le chien ou le chat.

Qu’est-ce qu’une laryngite chez le chat et le chien ?

Le larynx du chat et du chien : un carrefour périlleux

 Le larynx est l’organe de la phonation et il participe également à la respiration. C’est une sorte de cylindre constitué de cartilages, de ligaments et de muscles. Chez l’homme, il correspond à la fameuse pomme d’Adam. Il assure plusieurs fonctions :

  • La formation des sons, grâce aux cordes vocales
  • La respiration en permettant le passage de l’air vers la trachée et les bronches
  • Le passage des aliments vers l’œsophage lors de la déglutition pendant laquelle il se ferme pour protéger les voies respiratoires
Mon chien ou mon chat est aphone : que faire ?
@Shutterstock Tatyana Vyc

Les causes de laryngite du chien et du chat

Une affection du larynx se traduit par une modification de la voix, une irritation et souvent une toux forte et quinteuse. On parle de laryngite en cas d’inflammation du larynx.

Chez le chat et le chien, les extinctions de voix surviennent essentiellement lors :

  • D’infections : laryngite virale (coryza du chat...) ou bactérienne (toux de chenil du chien…)
  • Aboiements ou miaulements excessifs
  • Irritation par des fumées
  • Après une intubation trachéale lors d’anesthésie générale gazeuse
  • Présence de polypes (sortes de tumeurs bénignes) dans le larynx
  • Paralysie laryngée canine

La rage peut également entraîner une modification de la voix par paralysie partielle du larynx. D’autres symptômes sont généralement associés comme de l’agressivité ou une paralysie des membres. Heureusement, cette maladie mortelle n’est plus présente dans l’Hexagone.

Le traitement des laryngites chez le chien et le chat

Il dépend de la cause primaire. En général, des anti-inflammatoires sont prescrits et l’animal retrouve rapidement sa voix. Les polypes peuvent nécessiter une opération chirurgicale. Un chien ou un chat ayant la voix enrouée après une intubation lors d’anesthésie récupère en quelques jours.

Mon chien ou mon chat est aphone : que faire ?
@Shutterstock savitskaya iryna

Mon chat est aphone : et si c’était le coryza ?

La principale cause de laryngite chez le chat est le coryza. Cependant, un félin atteint présentera également d’autres signes cliniques en plus de son extinction de voix.

En effet, le coryza du chat est une pathologie respiratoire due à différents germes (Herpès virus, calicivirus, chlamydia…) responsables de symptômes ORL variés comme de la fièvre, des éternuements, des conjonctivites, des ulcères buccaux...

Le traitement fait appel aux anti-inflammatoires et/ou antibiotiques ou antiviraux.

Il est recommandé de vacciner son chat contre le coryza dès l’âge de 8 semaines afin de lui éviter de contracter cette maladie parfois difficile à soigner. Un rappel est ensuite nécessaire tous les ans ou les 2 ans. Le coryza du chat est contagieux ; un animal atteint doit être isolé.

Mon chien ou mon chat est aphone : que faire ?
@Shutterstock EugeneEdge

Mon chien est aphone : et si c’était une paralysie laryngée ?

C’est une affection du chien d’âge moyen à âgé (plus de 8 ans). Elle touche particulièrement les Labradors mâles en surpoids. Plus rarement, des chiots peuvent être malades dès la naissance dans certaines races (Leonberg, Husky, Labrit…).

La paralysie laryngée du chien est la conséquence d’un dysfonctionnement du nerf laryngé. Les principaux symptômes sont :

  • Une modification de la voix
  • Une respiration bruyante
  • Une intolérance à l’effort

Lorsque la maladie évolue, les chiens peuvent présenter une grave insuffisance respiratoire et des fausses déglutitions (passage des aliments vers les poumons).

Le diagnostic de certitude est réalisé à l’aide d’une fibroscopie (technique d’imagerie consistant à insérer un petit tube muni d’une caméra dans la bouche, sous anesthésie) qui permet de visualiser les mouvements du larynx. En cas de paralysie, on observe une absence de mobilité des cartilages.

Le traitement de la paralysie laryngée du chien est chirurgical et consiste à ouvrir le larynx en refixant les cartilages ou en plaçant une prothèse. Cette opération est délicate et des complications peuvent survenir (comme des pneumonies par fausse déglutition).

Un chien ou un chat aphone constitue un symptôme à ne pas négliger. De la simple extinction de voix à la paralysie laryngée, seul votre vétérinaire pourra faire le bon diagnostic et soulager votre animal.

À lire aussi : Comment les chiens voient les couleurs ?

Isabelle Vixège

Dr vétérinaire

Mon chien ou mon chat est aphone : que faire ?

# vétérinaire, animaux de compagnie, soins, relation homme-animal
Crédits photo :

@Shutterstock Gladskikh Tatiana

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)