Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Le Berger australien et le gène MDR1 : ce que vous devez savoir

Vendredi 13 Décembre 2019 |

Avec son physique de rêve et son caractère en or, le Berger australien est le chien préféré des Français ! Il faut toutefois faire attention au gène MDR1 du Berger australien, qui entraîne chez l’animal porteur une sensibilité médicamenteuse potentiellement mortelle. Décrite initialement chez le Colley, cette mutation génétique touche un Aussie sur 2.  

Vous allez sans doute entendre parler du gène MDR1 chez le Berger australien si vous achetez ou adoptez un chien de cette race.

MDR1 pour Multi Drug Resistant (Multi-résistance au médicament) : ce gène est en effet indispensable à l’élimination de certaines molécules. S’il est déficient, de graves symptômes apparaissent après l’ingestion de certains médicaments, même courants, comme des anti-parasitaires ou des anti-diarrhéiques.

On vous explique pourquoi et comment prémunir votre Berger australien de tout danger.

 

La mutation du gène MDR1 chez le Berger australien

Le gène MDR1 code pour une protéine qui permet l’élimination de certains médicaments. Lorsque le gène est déficient, la protéine n’est pas produite, ou en quantité insuffisante. Le médicament s’accumule dans l’organisme, notamment, au niveau du cerveau. La molécule, initialement inoffensive, devient alors toxique.

On considère qu’environ 50 % des Bergers australiens sont porteurs de l’anomalie génétique et donc à risque fort ou modéré de développer une sensibilité médicamenteuse avec certains produits.

Cette mutation génétique n’affecte pas que le Berger australien ; elle touche aussi :

Le Berger australien et le gène MDR1 : ce que vous devez savoir

Le Berger australien et le gène MDR1 : ce que vous devez savoir

Le Berger australien et le gène MDR1 : ce que vous devez savoir

Et dans une moindre mesure, le Bobtail, le Border collie et le Berger allemand.

Attention, les chiens croisés issus de ces races sont également susceptibles d’être porteur de la mutation MDR1.

Comme ceux des humains, les chromosomes du chien vont par paire. Si votre Berger australien possède la mutation du gène MDR1 sur ses 2 chromosomes (individu homozygote muté), il aura une sensibilité médicamenteuse totale et un risque fort de développer des effets secondaires graves, voire mortels.

S’il ne possède la mutation que sur un seul chromosome (individu hétérozygote), il produira la protéine mais en quantité réduite, son risque sera plus faible mais pas totalement nul.

Le Berger australien et le gène MDR1 : ce que vous devez savoir

Les symptômes d’une intoxication médicamenteuse chez le Berger australien

Les symptômes sont essentiellement neurologiques et, dans une moindre mesure, digestifs.

Dans les 48 heures suivant l’absorption du médicament, le Berger australien va présenter :

  • Des troubles de la démarche voire une paralysie
  • Une fatigue pouvant aller jusqu’au coma
  • Une dilatation des pupilles ou une baisse de la vision
  • Des vomissements, diarrhées ou de l’hypersalivation

Dans ce cas, il faut vous rendre sans tarder chez votre vétérinaire ou dans un centre d’urgence. Il n’existe pas d’antidote spécifique à cette intoxication, mais des traitements visant à éliminer le produit et à soutenir l’organisme seront mis en place. Votre chien sera sans doute hospitalisé et perfusé.

Il est important de donner le nom du médicament ingéré par votre animal, même s’il ne vous a pas été prescrit par un vétérinaire. Les symptômes peuvent en effet varier quelque peu en fonction de la molécule utilisée.

Le Berger australien et le gène MDR1 : ce que vous devez savoir

Le dépistage du gène MDR1 chez le Berger australien

Vous l’aurez compris, il est important de savoir si votre Berger australien est porteur d’une mutation sur le gène MDR1 ou non. Pour cela, rien de plus simple, il suffit de pratiquer une analyse génétique. Cet examen (un test buccal) est indolore et sans risque pour votre animal.

Rendez-vous chez votre vétérinaire qui va passer une petite brosse à l’intérieur de la joue de votre Berger australien. La brosse est ensuite envoyée dans un laboratoire spécialisé pour analyser l’ADN de votre compagnon.

Quelques jours plus tard, vous recevrez les résultats :

Mutation MDR1Risque d'intoxication au médicament
Homozygote normal (pas de mutation)Aucun
HétérozygoteRisque modéré
Homozygote mutéRisque très fort

Le Berger australien et le gène MDR1 : ce que vous devez savoir

La liste des médicaments dangereux pour le Berger australien porteur du gène MDR1

Si votre chien est homozygote muté, et dans une moindre mesure hétérozygote, certains médicaments sont totalement à proscrire. Il s’agit de :

  • Ivermectine, doramectine : des antiparasitaires rarement utilisés chez les animaux de compagnie sauf en cas de démodécie récalcitrante
  • Emodepside (Profender®), un vermifuge
  • Abamectine (produit phytosanitaire)
  • Loperamide (Imodium®, loperal®) contre la diarrhée

Des molécules sont à éviter ou à utiliser avec précaution (posologie réduite).

Parmi elles :

  • des anti-vomitifs (Dompéridone (Motilium®))
  • des anti-acides (Cimétidine (Zitac®), Ranitidine)
  • des immunomodulateurs (Ciclosporine A (Atopica®), tacrolimus)
  • des anti-cancéreux (doxorubicine, vinblastine, vincristine)
  • des anti-inflammatoires ou analgésiques (dexaméthasone, butorphanol, morphine)
  • des tranquillisants (acépromazine (Calmivet®))
  • des médicaments pour le cœur (Digoxine, quinidine, verapamil, diltiazem…).

Attention, cette liste n'est pas exhaustive ! Vérifiez au cas par cas avec votre vétérinaire.

Le Berger australien et le gène MDR1 : ce que vous devez savoir

En ce qui concerne les vermifuges, il est à noter qu’aucun risque n’est à ce jour identifié avec la milbémycine (Milbemax® et génériques) aux doses indiquées par le fabriquant.

Pas de problèmes rapportés non plus pour les anti-parasitaires mixtes comme l’Advocate® (moxidectine) et le Stronghold®(sélamectine) aux doses indiquées par le fabriquant. Attention cependant au surdosage.

Bravecto® et Nexgard® sont 2 anti-parasitaires externes (contre les puces et tiques) sûrs pour le Berger australien, même ceux porteurs du gène MDR1. Attention, le Nexgard Spectra® est à proscrire pour les chiens touchés par ce gène.

Dans tous les cas, il est conseillé de ne pas administrer un médicament à votre chien sans avis vétérinaire. Ni de laisser traîner vos traitements. Le Berger australien peut être glouton et l’ingestion d’un médicament humain pourrait lui être fatale en cas de mutation du gène MDR1.

Isabelle Vixège
Dr vétérinaire

Dois-je faire opérer mon chien de la cataracte ?

A lire aussi : Halte aux chiens hypertypes : il faut sauver le Bouledogue français !

Avez-vous fait tester votre Berger australien pour le gène MDR1 ?

  • Oui
  • Non

> La santé de votre chien est aussi une priorité.
Assurez le avec notre partenaire Assur O'Poils.

# santé animale
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)