Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Ulcères de la bouche chez le chat : comment les prévenir et les soigner ?

Vendredi 15 Janvier 2021 |

La muqueuse de la bouche du chat, mais également la langue et les lèvres, sont parfois le siège de plaies plus ou moins étendues, aussi appelées ulcères. Ces lésions buccales peuvent être dues à des virus comme le calicivirus ou des agents physiques ou chimiques. Un peu à part, l’ulcère labial fait partie du tableau clinique du syndrome éosinophilique félin.

Les ulcères dans la bouche ou sur la langue du chat sont une pathologie assez fréquente, mais pas toujours facile à repérer par un propriétaire.

Vous pouvez être alerté par un refus de manger malgré une attirance pour l’alimentation, un chat qui bave (hypersalivation ou ptyalisme) ou encore une prostration anormale. Mais à quoi ressemble un ulcère buccal chez le chat ?

Comment reconnaître un ulcère dans la bouche de mon chat ?

Un ulcère est une érosion de la muqueuse. Il apparaît en général comme une plage creusée et plus rouge sur les gencives, le palais ou la langue du chat. Il peut également saignoter. L’ulcère correspond en gros à nos aphtes, mais il peut être très étendu, notamment au niveau lingual. L’ulcère de la langue du chat est susceptible de concerner tout le pourtour de celle-ci.

L’ulcère est à différentier de la gingivite qui se manifeste par des lésions rouges inflammatoires légèrement surélevées sur les gencives. Elles sont généralement situées au niveau des collets des dents et associées à une parodontite et du tartre.

Un chat atteint d’ulcères buccaux est moins vif. Il rechigne à manger et peut baver. Vous pouvez essayer d’examiner sa bouche à la recherche de ces lésions érosives, mais, attention, cela peut se révéler douloureux et votre animal risque de se défendre.

En cas de symptômes, n’hésitez pas à vous rendre chez votre vétérinaire qui pourra objectiver la présence d’ulcères dans la bouche de votre chat.

vétérinaire qui inspecte bouche d'un chat

Quelles sont les causes d’ulcères de la bouche et la langue chez le chat ?

Les causes sont variées :

La calicivirose du chat

La calicivirose du chat est une maladie virale et contagieuse causée par un calicivirus. Le diagnostic se fait par PCR sur écouvillonnage de la cavité buccale.

Les symptômes de la calicivirose féline sont des ulcères buccaux souvent accompagnés de fièvre et de rhinite ou conjonctivite. Il n’existe pas de traitement spécifique contre cette pathologie, mais la vaccination des chatons est recommandée dès l’âge de 8 semaines.

Les accidents domestiques

Ils concernent essentiellement les ulcères de la langue chez le chat et font suite au léchage d’un objet trop chaud ou d’un produit corrosif. La quasi-totalité de la langue peut être touchée. Le chat a très mal et se tient prostré, bouche ouverte et langue pendante. Il bave abondamment.

Parfois, l’animal a marché sur une substance irritante et c’est en se léchant les pattes pour se nettoyer qu’il abime sa langue. Attention à vos petits félins curieux lorsque vous bricolez ou faites le ménage…

Enfin les ulcères peuvent être causés par des blessures à la suite de l’ingestion d’os, arrêtes, bouts de bois…

Les chenilles processionnaires

Les chenilles processionnaires sont des insectes responsables de graves ulcères et de nécroses au niveau buccal lorsque les animaux lèchent leurs soies urticantes.

Les chats sont moins concernés que les chiens par ce type d’accident car ils ont plutôt tendance à toucher les chenilles avec leurs pattes dans un premier temps.

Certains crapauds sont également irritants, mais, en plus d’une hypersalivation, ils induisent des symptômes généraux.

L’insuffisance rénale du chat

A un stade avancé d’insuffisance rénale chez le chat, l’urémie (augmentation du taux d’urée sanguin, un déchet normalement éliminé par les reins) peut entraîner la formation d’ulcères dans la cavité buccale du chat. L’animal présente d’autres signes cliniques comme un amaigrissement, une anorexie et des vomissements.

Cas particulier de l’ulcère labial éosinophilique félin

Cette lésion spécifique touche les lèvres supérieures. Bien qu’elle puisse être de taille conséquente, elle est généralement indolore. L’ulcère des lèvres du chat fait partie d’une entité appelée syndrome éosinophilique félin, du nom d’une certain type de globules blancs (les éosinophiles). L’origine de ce syndrome demeure mal connue bien qu’on suspecte une cause allergique.

ulcères de la bouche chez le chat

Comment soigner les ulcères buccaux du chat ?

Le traitement doit être initié en clinique vétérinaire. Il fait généralement appel aux anti-douleurs et à des antibiotiques pour éviter des surinfections.

Si le chat est dans l’incapacité de s’alimenter, il est possible de lui poser une sonde œsophagienne permettant de le nourrir à l’aide d’une alimentation liquide. Ces sondes sont souvent bien tolérées et le chat peut rentrer chez lui avec, le temps de la cicatrisation de l’érosion.

L’ulcère labial éosinophilique félin est une entité à part qui répond généralement bien aux anti-inflammatoires stéroïdiens.

Les ulcères de la langue du chat sont souvent très impressionnants ; cependant, bien soignés, ils cicatrisent assez vite. En cas de calicivirose ou d’insuffisance rénale, la rémission des ulcères de la bouche du chat peut être plus difficile à obtenir.

Dois-je faire opérer mon chien de la cataracte ?
Isabelle Vixège
Dr vétérinaire

A lire aussi : 5 astuces pour donner un bain à votre chat sans recevoir de coups de griffes !

> La santé de votre chat est aussi une priorité.
Assurez le avec notre partenaire Assur O'Poil.

# santé animale
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)