Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

5 conseils pour adopter un chiot quand on vit en appartement

Jeudi 20 Mai 2021 | Par Elise Petter

Lorsque l’on vit en appartement, la question du bien-être d’un futur chiot est centrale. Car dans l’idéal collectif, un chien se doit de vivre dans une maison, entourée d’un jardin. Pourtant, on peut tout à fait adopter un chiot quand on vit en appartement, et il n’en sera pas forcément moins heureux, au contraire même.

Adopter un animal de compagnie est un grand événement dans une vie, et c’est souvent l’occasion de nombreuses interrogations essentielles. Mais attention à ne pas tomber dans certaines idées reçues, comme celle que les chiens ne peuvent pas être heureux en appartement. 

Car c’est très loin d’être une vérité absolue, et heureusement !

>> Trouvez le chiot idéal qui sera heureux en appartement sur ChercheMonChien grâce à nos éleveurs de confiance

Mais pour trouver le toutou qui pourra s’adapter parfaitement à la vie en appartement, et que la cohabitation se déroule au mieux, voilà quelques conseils à suivre. 

Bien choisir la race de son chien

Si de nombreux chiens s'accommodent parfaitement de la vie en appartement, certaines races seront néanmoins plus adaptées que d’autres. Dans un premier temps, le choix doit être fait en fonction de l’appartement. S’il est de taille petite à moyenne, mieux vaut éviter les gros chiens. Certains chiens ont aussi besoin de plus d’espace, c’est le cas notamment du Chien-loup tchèque, ou encore du Saint-Bernard

Dans un second temps, il faut déterminer son rythme de vie pour trouver le chien qui aura le caractère le plus adapté. Vous êtes souvent au travail ? Un Carlin ou un Coton de Tuléar pourront s'accommoder de quelques absences. Vous avez des enfants ? Le Cavalier King Charles semble parfaitement adapté. Vous n’êtes pas sportif pour deux sous ? Le Bouledogue Français non plus, ça tombe bien !

carlin dans un appartement
Un Carlin dans un appartement - 5 second Studio / Shutterstock

Évidemment, le choix d’une race ne doit pas être l’unique critère de sélection car chaque chien a son propre caractère. Il est donc essentiel de toujours bien vous renseigner en amont auprès de l’éleveur, afin de faire le bon choix. 

Attention aux escaliers

Qui dit chiot en appartement, dit souvent escaliers à grimper et descendre. Vétérinaires et éleveurs s’accordent à dire qu’il est essentiel d’éviter à votre chiot de monter et descendre les escaliers tant qu’il n’a pas terminé sa croissance, afin de préserver ses articulations (coudes, genoux et hanches) et prévenir ainsi l’apparition future de certaines pathologies comme la dysplasie ou l'arthrose.

La croissance d’un chiot durant 12 à 18 mois selon la race, il faut donc ici encore faire un choix éclairé ! Si vous ne disposez pas d’un ascenseur et que vous résidez en étage, un Rottweiler de plus de 10 kilos sera difficilement gérable au quotidien s’il a besoin d’être porté, pour une raison ou une autre, dans les escaliers. De la même façon, un Bouledogue Français pourrait aussi avoir du mal à gravir les escaliers jusqu’au 5e étage… Et cela une bonne partie de sa vie. 

Un chiot cocker dans un escalier
Un chien face à un escalier - Switlana Sonyashna / Shutterstock

Balades et sociabilisation au coeur du quotidien du chiot

Comme tous les chiots, le chiot qui vit en appartement aura besoin de plusieurs balades par jour afin de se dégourdir les pattes, mais aussi de faire ses besoins et de côtoyer ses congénères. La sociabilisation est capitale dès le plus jeune âge pour avoir un chien le plus équilibré possible. 

Comme les balades du chiot se feront principalement en ville, il convient d’éduquer son animal aux dangers du quotidien, notamment en lui enseignant des ordres simples, mais aussi en lui apprenant les rudiments de la marche en laisse. 

Bien souvent, les chiots vivant en appartement ont une vie sociale plus riche et des balades plus nombreuses que les chiots vivant en maison avec jardin. Et pour cause, impossible de zapper la balade du soir si on ne possède pas un jardin dans lequel le toutou pourra faire ses besoins.  

>> Trouvez le chiot parfait pour la vie en appartement sur ChercheMonChien parmi nos 1200 éleveurs de confiance

Bien travailler sur la solitude pour éviter les aboiements

Quel que soit votre mode de vie, votre chien sera forcément amené à rester seul à un moment ou un autre, et cela peut rapidement devenir compliqué en appartement. Il est donc essentiel d’apprendre à son chiot à rester seul, et surtout de l’occuper afin qu’il ne soit pas tenté d’aboyer une bonne partie de la journée, ou de pleurer en votre absence. 

Mais ce problème est loin d’être insurmontable, un chiot peut tout à fait apprendre à gérer la solitude, et, en lui laissant des occupations variées, il pourra s’occuper seul en attendant votre retour. 

chiot seul à la maison
Un chiot seul dans l'appartement - Kira_Yan / Shutterstock

Attention, un chien n’est pas fait pour rester seul plus de 8 heures par jour. 

L’apprentissage de la propreté, clé de la tranquillité

Le dernier conseil à suivre si vous adoptez un chiot en appartement, est de bien gérer l’apprentissage de la propreté. Dans le cas contraire, le quotidien pourrait devenir très pénible pour tout le monde. 

Il existe plusieurs méthodes pour apprendre à votre chiot à devenir propre, et cela peut sembler un peu plus contraignant en appartement, mais ce n’est que le temps de quelques semaines / mois. 

# chiot, adoption
Par Elise Petter Crédits photo :

George Rudy / Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)