Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Carlin

Carlin
Carlin
Autre(s) nom(s) :
Mops, Pug
Section :
Molossoïdes de petit format

Caractéristiques physiques du Carlin

Variétés : a) fauve avec masque noir ; b) noir ; c) argent ; d) abricot avec masque noir

C’est un vrai molosse à tous points de vues… mais au format bonsaï ! Compact, carré, musclé, il a une tête large et ronde, un museau carré et court, avec des rides larges et profondes. Les yeux sont grands et saillants. Les oreilles sont petites, en forme de rose (repliées en arrière pour découvrir une partie du pavillon) ou « en bouton » (avec le pavillon qui retombe en avant et la pointe qui colle au crâne) ; c’est la seconde forme qui est préférée. Le corps est court et ramassé, le thorax ample. La queue est tordue et enroulée strictement sur la hanche : le double tour est très recherché. Les membres sont forts et droits, d’une longueur moyenne.

Poil : court, doux et lisse.
Couleur : selon la variété, argent, abricot, fauve ou noir. Les couleurs claires présentent toujours un masque noir bien défini qui rappelle celui d’Arlequin.
Taille : 30 à 40 cm pour le mâle et 29 à 36 cm pour la femelle
Poids : 6.3 à 8.1 kg

Origines et histoire

D’origine très ancienne, il a été créé et sélectionné en Chine (c’était le chien préféré des Mandarins), mais il est aussi très apprécié en Hollande et en Angleterre. Ces deux nations ont d’ailleurs réclamé la paternité de la race en s’appuyant sur le très bon travail de sélection qu’ils ont effectué depuis des temps reculés. Finalement, la race du Carlin a été attribuée à la Grande-Bretagne. Ce chien a connu des moments difficiles mais il est de nouveau apprécié à sa juste valeur et assez répandu.

Caractère et aptitudes

Le Carlin est un petit chien extrêmement sympathique : très doux avec tout le monde, il est prêt à se faire dorloter par des étrangers, même si c’est son maître qu’il aime le plus au monde. Il adore recevoir des visites et adopte en général des attitudes plus « humaines » que canines (par exemple il regarde la télévision, il dort sur un lit en plaçant sa tête sur l’oreiller). Il a un grand sens de l’humour et aime beaucoup jouer et faire des farces. Malgré son aspect « bourru », son caractère est celui d’un vrai chien de compagnie, fiable en toute occasion.

Caractère

Affectueux :

Le Carlin est un chien particulièrement amical, très proche de ses maîtres et friand de cajoleries en tout genre. Tant qu’il est le centre de l’attention, il se sent bien.

Joueur :

Ce petit molosse est un vrai clown qui adore amuser la galerie. Il s’entend très bien avec les enfants avec qui il aime jouer mais aussi faire des farces. Très enjoué, il ravira petits et grands.

Calme :

Le chiot Carlin est quelque peu turbulent mais s’assagit une fois adulte.

Intelligent :

Les capacités de ce petit chien sont avérées mais souvent trop peu exploitées. Il est très docile et comprend ce que l’on attend de lui si tant est que l’on prenne le temps de lui apprendre en douceur.

Sa forte tête peut toutefois prendre le dessus mais cela ne minimise en rien ses belles aptitudes.

Chasseur :

Le Mops, comme on le surnomme, n’a aucun instinct de prédation. Face à ce qu’il pourrait considérer comme une proie, il se montrera tantôt indifférent, tantôt intrigué et curieux mais jamais prédateur.

Craintif / méfiant avec les inconnus :

Ce chien n’est ni craintif ni agressif vis à vis des étrangers, il les accueille au contraire avec enthousiasme, d’autant plus s’il se fait dorloter. Néanmoins, si les personnes ne lui montrent pas d’intérêt, il saura les ignorer, voire bouder.

Indépendant :

Ce n’est qu’auprès de ses maîtres que ce molosse de petit format sera heureux. Il y est très attaché, parfois trop, à son groupe social. De fait, un risque de développer un hyper attachement est très largement présent.

Comportement

Supporte la solitude :

Le Pug n’est pas un grand solitaire, il vit très mal les absences de ses maîtres et se montre alors très rancunier à leur retour. L’idéal pour lui est d’être entouré de maîtres toujours présents à la maison ou capables de l’emmener partout.

Facile à éduquer / obéissant :

Ce chien est contre toute attente, et en opposition à de nombreuses idées reçues, un toutou facile à éduquer ! Il suffit d’avoir la bonne attitude et se montrer patient pour obtenir des résultats.

L’éducation doit être ferme et constante pour pallier à son côté parfois têtu mais ne doit jamais être brutale. Très sensible, le Carlin a besoin d’une éducation respectueuse des principes de l’éducation positive avec le renforcement de ces bonnes actions et non la sanction systématique des mauvaises.

Enfin, il est important de préciser que malgré le petit gabarit de ce chien, il n’en reste pas moins un chien qui doit connaître les bases éducatives pour évoluer sereinement au sein de la société.

En effet, souvent les petits chiens ne sont pas éduqués autant que les grands formats tout simplement parce que les conséquences d’une mauvaise éducation sont considérées comme étant moins dangereuses. Pour autant, il n’en est rien, une éducation précoce doit être mise en place, qu’importe la taille du chien.

Aboiement :

Très discret, le chien pug n’aboie que très peu. Il pourra éventuellement se montrer bruyant à l’arrivée d’invités mais sans exagération.

Fugueur :

Bien trop attaché à son maître mais aussi et surtout à son confort, ce petit molosse ne s’éloigne pas de son cocon familial. Se retrouver seul à l’extérieur serait la pire chose qu’il pourrait lui arriver.

Destructeur :

Le chiot Carlin peut se montrer turbulent et donc parfois destructeur. Ses “bêtises” sont souvent liées à son inconfort émotionnel lorsqu’il se retrouve seul.

Gourmand / glouton :

De nature assez goulue, le Pug n’est pas avare en demandes d’offrandes et saura attendrir son petit monde. Attention donc à l’embonpoint.

Toutefois, sa gourmandise fait de ce chien un toutou facile à éduquer à l’aide de friandises pour favoriser sa concentration et développer sa motivation à coopérer.

Chien de garde :

Absolument pas protecteur, ce petit chien au nez écrasé n’est nullement dissuasif et se montrera d’ailleurs amical avec toute personne qui lui apportera un minimum d’attention. Ainsi, il ne faut pas compter sur lui pour garder la maison.

Premier chien :

Ce chien est parfait pour une première adoption : il a bon caractère, un besoin de dépense très modéré, il est docile, affectueux et particulièrement sociable. Tant de qualités qui font de lui un parfait chien de compagnie, compatibles avec de nombreux profils d’adoptants.

Conditions de vie

Dans une maison, à coté de son maître : c’est le seul mode de vie qui le rende vraiment heureux. Comme il n’a pas besoin de faire beaucoup d’exercice physique, il convient très bien aux personnes âgées.

Mode de vie

Carlin en appartement :

La vie citadine, en appartement, sciait parfaitement à ce petit molosse. Le Pug est un chien d’intérieur qui ne pourra supporter de vivre dehors. L’extérieur et ses intempéries ne sont pas faits pour ce petit chien robuste mais néanmoins sensible.

De plus, ce chien est très attaché à son confort, il apprécie uniquement les endroits douillets et ne se contentera pas d’un tapis fin, posé au sol dans un coin du salon. Une niche dans le jardin n’est donc même pas à envisager.

Par ailleurs, son faible besoin de dépense fait de lui un chien parfait pour la vie en appartement. Quelques sorties par jour pour faire ses besoins, s’aérer l’esprit et dégourdir ses pattes lui suffisent amplement.

Besoin d’exercice / sportif :

Très peu voire pas du tout sportif, il ne faudra pas espérer courir le marathon avec son Carlin au risque de le perdre en cours de route !

Plutôt team canapé, le Mops n’a pas besoin d’énormément d’exercice pour être comblé. Quelques sorties hygiéniques et beaucoup de temps passé avec lui à jouer ou à lui apprendre divers tricks parviendront à le satisfaire.

De plus, la brachycéphalie dont il souffre, à savoir le fait d’avoir le museau plat (toujours plus plat au fil des sélections malheureusement), occasionne chez ce chien de nombreuses difficultés respiratoires. De fait, les activités physiques intenses ne sont absolument pas adaptées et donc à éviter.

Voyage / Facilité de transport :

Le petit gabarit de ce molosse fait de lui un chien que l’on peut emmener partout de manière assez aisée, notamment à l’aide d’un sac de transport.

Cependant, les difficultés respiratoires dont souffre le Carlin sont parfois incompatibles avec certains voyages : notamment lorsqu’il fait chaud ou pour les transports en avion par exemple.

L’effort dont devra faire preuve ce chien au nez écrasé pour réguler sa température corporelle sera trop intense et pourrait même engendrer sa mort.

Compatibilité

Le Carlin et les Chats :

Ce chien s’entend parfaitement avec les félins, il se montrera tantôt indifférent, tantôt joueur.

L’entente sera d’autant plus harmonieuse si les deux sujets ont grandi ensemble.

Attention cependant aux réactions parfois agressives des chats (griffures au niveau des yeux ou du museau).

Le Carlin et les Autres chiens :

Ne se considérant absolument pas comme un petit chien, le Pug s’entendra avec tous les chiens mais il faudra veiller à ce que les gros gabarits ne soient pas trop brusques, de manière souvent involontaire.

Une socialisation précoce et de qualité devra être proposée au chiot Carlin pour que les rencontres congénères soient vécues le plus sereinement possible. Pour se faire, des rencontres régulières, contrôlées et toujours positives devront être mises en place avec ses pairs.

Le Carlin et les enfants :

Très joueur, ce chien aime amuser la galerie et particulièrement les enfants qui lui apportent souvent toute l’attention dont il a besoin. C’est un chien qui pourra sans problème intégrer un groupe familial constitué d’enfants.

Le Carlin et les Personnes âgées :

Son besoin d’être entouré, son appréhension de la solitude et son besoin modéré d’exercices physiques sont des aspects du Carlin qui correspondent en tous points au quotidien d’une personne âgée, même sédentaire.

Santé

Le Carlin n’est pas aussi délicat qu’il en a l’air : si on s’en occupe bien, c’est un petit chien robuste qui tombe rarement malade. Il est toutefois important de choisir un chiot qui fasse partie d’une bonne lignée parce que, comme pour tous les autres petits molossoïdes, une sélection défectueuse entraîne une augmentation de la taille du chien et l’apparition de problèmes de santé.

Son point faible est constitué par ses yeux, qui rougissent facilement et subissent des inflammations : il faut les nettoyer tous les jours. Comme tous les chiens à museau aplati, il souffre beaucoup de la chaleur. La femelle peut avoir des problèmes de mise bas et une césarienne est souvent nécessaire. Il faut surveiller très attentivement sa phase de croissance qui est plutôt délicate.

Résistant / robuste :

L’aspect trapu de ce molosse pourrait traduire d’une bonne résistance mais ce petit chien compact reste tout de même un sujet sensible, principalement à cause de son museau aplati.

Toutefois, outre cette anomalie qui ne lui rend pas la vie simple, le Pug tombe rarement malade.

Supporte la chaleur :

La brachycéphalie (museau plat) engendre de nombreuses complications respiratoires. Ce chien n’a donc pas la même facilité que les autres à réguler sa température corporelle lorsqu’il fait chaud.

Lorsque les températures augmentent, les chiens n’étant pas en mesure de transpirer, halètent pour se réguler. Or le Carlin, à cause de son museau aplati, doit fournir un effort bien plus conséquent et cela peut le mettre en grandes difficultés.

Supporte le froid :

Ce chien n’a pas de sous-poil suffisamment épais pour supporter les intempéries (froid, humidité). Il ne faudra donc jamais le laisser dehors lors de ces périodes. Pour les balades hivernales, le port d’un manteau ne sera jamais de trop pour protéger sa peau.

Tendance à grossir :

L’appétit sans limite de ce petit chien trapu le pousse parfois à être bien plus gras qu’il ne devrait. Même si les sujets maigres ne sont pas recherchés, ils ne doivent pas non plus se montrer plus ronds qu’il ne le faudrait.

Attention donc à donner une alimentation adaptée à la condition physique du chien et ne pas céder non plus à ses demandes d’offrandes lors des repas à table.

Maladies fréquentes :

  • Troubles respiratoires, propres aux chiens brachycéphales

  • Méningo-encéphalite (pathologie neurologique)

  • Infections dermatologiques dues aux rides et plis de la peau

  • Pseudo-hermaphrodisme chez les mâles (anomalie de l’appareil génital)

  • Difficultés lors de la mise bas des femelles

  • Affections oculaires

  • Croissance délicate du chiot

Toilettage et entretien

L’entretien de ce petit molosse n’est pas difficile mais demande toutefois une certaine régularité.

Son pelage doit être brossé de manière hebdomadaire pour maintenir sa brillance.

De plus, une attention particulière doit être portée à ses yeux, ses oreilles ainsi que la ride qu’il possède au niveau du nez.

Perte de poils :

Ce chien perd ses poils de manière continue toute l’année, le rythme de ces pertes est modéré mais plus intense en période de mue à l’automne et au printemps.

Lors des mues, le brossage devra être quotidien pour éliminer les poils morts.  

Prix

Le prix d'un Carlin varie en fonction de ses origines, son âge et son sexe. Il faut compter en moyenne 1500€ pour un chien inscrit au LOF. Les lignées les plus hautes peuvent être vendues à plus de 2000€.

Concernant le budget mensuel alloué au bon entretien du petit Pug, il est compris entre 20 et 30€ selon la qualité de l’alimentation choisie et en prenant en compte les différents soins annuels nécessaires (vaccins, vermifuges, etc.).

Espérance de vie moyenne : environ 11 ans

Remarques et conseils

En raison de la reproduction de chiens hyper-typés (avec le museau de plus en plus plat), certains chiens de cette race naissent clairement handicapés, avec de lourds problèmes respiratoires.

Cela engendre chez ce petit molosse des ronflements assez importants et une respiration très sonore, dus au rétrécissement et à l’étroitesse de son nez. Cela prête souvent à rire, mais c’est le fruit d’une réelle malformation, causée par l’acharnement de certains éleveurs à produire des sujets de plus en plus typés.

37 commentaire(s)
en réponse à craouit elo, oui moi je vivais dans un appart de 39m2 il se plaisait très biens du moment que vous le sortez régulièrement, qu'il a un petit coin a lui pour dodo + jouet, et des calins et surtou à manger ça devrait le faire ;)
Un studio plein pied de 36 mètre carré pensez vous que un petit chien y trouverait son compte merci
Bonjour,
J'ai un carlin mâle depuis plus d'un an et j'en suis très contente.
C'est un chien d'appartement donc très facile à s'en occuper de plus c'est une race très affectueuse et tes obéissante.
J'ai réussi à lui prendre quelques tours comme "faire bisou" ou "assis" par contre le carlin en générale à toujours envie de manger donc faite attention.
Mais ce fut mon premier chien et j'en suis très heureuse
Comment arrivent-ils à être à la fois si moches et si mignons ?
Bonjour, j'ai eu un coup de coeur sur le petit carlin mais j'ai déjà chez moi un furet de 3 ans ( mâle)
Pensez vous que cela pourrait poser problème ?
Merci par avance
Bisous

Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)