Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Chien-loup tchèque

Chien-loup tchèque
Chien-loup tchèque
Origine :
Section :
Chiens de berger

Caractéristiques physiques du Chien-loup tchèque

Le Chien-loup tchèque est un chien solide, de taille moyenne grande, qui possède une structure rectangulaire. Sa constitution, ses mouvements, son allure, sa robe, sa couleur et son masque sont semblables à ceux du loup. La tête, symétrique et bien musclée, a la forme d’un coin émoussé. Les yeux sont petits et en amande, d’une belle couleur ambre, avec des paupières bien adhérentes. Les oreilles sont droites, fines, de forme triangulaire et courtes. La queue est attachée assez haut, mais il la porte basse. Lorsque le chien est excité, elle est en général portée en faucille.

Poil : la robe est droite et adhérente ; en hiver, elle est pourvue d’un sous-poil fourni.
Couleur : du gris-jaune au gris-argent, avec un masque plus clair caractéristique.
Taille : environ 65 cm pour le mâle et 60 pour la femelle
Poids : 20 à 25 kg

Origines et histoire

En 1955, Karel Hartl, considéré comme le père de la race, fit l’expérience de croiser un Berger allemand et une louve des Carpates. Au bout de quelques tentatives, il parvint à créer une nouvelle race hybride bien fixée, qui fut élevée à partir de 1965. En 1982, après diverses vicissitudes, le Comité national des associations cynophiles de l’Union Soviétique reconnut le Chien-loup tchèque en tant que race nationale.

Caractère et aptitudes

C’est un chien polyvalent, plein de tempérament, très actif, résistant, réceptif. Ses réactions sont rapides et il est intrépide et courageux. Il a un sens aigu de la hiérarchie et s’attache très fortement à son maître, mais se montre très méfiant envers tout ce qu’il ne connaît pas.

On n’éduque pas un chien loup tchèque comme une autre race, il communique principalement par des mordillements et n’aboie quasi jamais. Il n'est donc pas conseillé aux novices. Ne supportant pas la solitude, la présence d'un autre compagnon à quatre pattes de même taille pourra être bénéfique.
Il peut être très attractif par son aspect de loup mais si vous n’avez pas de disponibilité à lui consacrer, cette race n’est pas faite pour vous !

Affectueux :

Le Chien-loup tchécoslovaque est un chien qui développe une relation très forte avec son maître ainsi que tous les membres de son groupe social. Très conscient de l’importance de la vie de groupe étant un chien de meute, il s’attache très fortement à sa famille adoptive.

Joueur :

Le Chien-loup Slovaque adore jouer et interagir gaiement avec des personnes de confiance. Attention toutefois, son principal moyen de communication passe par les mordillements. De fait, il est parfois difficile de canaliser certains chiots qui ont tendance à ne pas se rendre compte de leur force.

Calme :

Ce Chien-loup Tchécoslovaque peut se montrer calme lorsqu’il est suffisamment dépensé mais il reste un chien actif qui a besoin de s’occuper et notamment de trouver régulièrement des objectifs à atteindre.

Intelligent :

Le croisement du chien et du loup n’a pas apporté que robustesse et ténacité, cela a également permis de renforcer d’anciens instincts naturels notamment liés à la vie en meute. En cela, ce chien-loup Slovaque est doté d’une fine intelligence, qu’il met au profit d’une vie en communauté stable.

Par ailleurs, il peut, s’il est suffisamment entraîné, exceller dans de nombreuses activités canines. Cela fait de lui un chien polyvalent avec de belles capacités.

Chasseur : 

L’instinct de prédation est très développé chez le Chien-loup Tchécoslovaque. Il convient de ne pas renforcer ce trait et de limer cet instinct (sans vouloir pour autant le supprimer) dès le plus jeune âge du Chien-loup, lorsqu’il est encore chiot.

Craintif / méfiant avec les inconnus :

Bien que moins sensible que son cousin le chien loup de Saarloos, ce chien slovaque se montre tout de même très réservé face aux personnes qu’il ne connaît pas. Vouloir entrer en contact avec un chien-loup Tchécoslovaque sans avoir procédé en amont à une rencontre en bonne et due forme peut s’avérer très dangereux.

Indépendant :

Ces chiens hybrides sont particulièrement indépendants et peuvent coopérer seuls, au sein de leur meute, sans “l’aval” de l’Homme sans problèmes. C’est d’ailleurs pour cette grande qualité qu’ils ont été utilisé dans l’armée.

Toutefois, cette hyper-indépendance tend à se limiter et s’adoucir notamment grâce aux sélections modernes qui gardent certes le côté lupoïde (qui évoque le loup) car c’est ce qui est recherché et apprécié, mais privilégient tout de même des tempéraments plus adaptés à la société actuelle.

Comportement

Supporte la solitude :

Ce chien ne fait pas partie des races solitaires. Il supporte très mal l’isolement et la solitude de manière générale. Une présence humaine ou canine (de sa race ou d’une autre) lui est indispensable pour se sentir bien dans ses pattes.

De fait, adopter un Chien-loup Tchécosclovaque seul est une très mauvaise idée, surtout si l’on n’est pas présent à la maison et que l’on travaille à l’extérieur toute la journée.

Facile à éduquer / obéissant :

La nature particulièrement indépendante de ce chien fait de lui un toutou difficile à éduquer, dans le sens où s’il ne voit aucun intérêt dans l’apprentissage, il se démotive très rapidement.

En effet, la résilience du chien est souvent l’un des principaux problème que rencontrent les maîtres car ils s’obstinent à vouloir répéter encore et encore les mêmes exercices “banals” qui n’ont pour le chien-loup tchèque aucun sens.

De fait, il faut trouver LA source de motivation de ce chien pour parvenir à l’éduquer de manière intelligente et cohérente. Dès lors qu’une relation de confiance et une coopération sont mises en place entre le maître et son chien, de belles choses peuvent en découler.

Toutefois, il ne faut pas s’attendre à une obéissance spontanée car, in fine, le Chien-loup Tchécoslovaque suivra toujours les objectifs qu’il s’est lui même fixés.

Aboiement :

Plutôt atypiques et singuliers dans leur manière de communiquer, les chien-loups n’ont pas le réflexe d’aboyer, cet outil n’est absolument pas naturel pour eux. De fait, il est excessivement rare d’entendre un chien de cette race aboyer.

Fugueur :

Son instinct de chasse couplé à son indépendance rendent parfois ce chien fugueur malgré son très fort attachement à son groupe social. Une piste peut rapidement le mener loin de chez lui et ce notamment s’il n’est pas suffisamment dépensé physiquement, mentalement, socialement et de manière olfactive lorsqu’il est auprès de son maître.

Destructeur : 

La solitude étant le pire ennemi de ce chien de meute, il peut en effet se montrer destructeur s’il est isolé du groupe. De plus, le mordillement étant l’un des principaux moyen de communication, notamment du chiot, les destructions peuvent être fréquentes.

Gourmand / glouton :

Comme nombre de ses congénères, ce chien a bon appétit. Toutefois, ce n’est pas avec des friandises qu’il obéira davantage à un commandement par exemple. La nourriture ne sera pas nécessairement une source de motivation pour lui, même s’il acceptera volontiers d’y goûter.

Chien de garde :

Très méfiant voire craintif vis à vis des inconnus, le Chien-loup Tchécoslovaque n’ira pas au devant des ennuis. Toutefois, sa simple présence peut dissuader quiconque ne connaissant pas la race de s’éloigner.

Par ailleurs, l’aboiement n’étant pas naturel pour lui, il ne fera pas un bon chien d’alerte.

Premier chien :

Race très à la mode ces dernières années, elle peut être très attractive de par son aspect de loup, toutefois, ce chien hybride n’est pas adapté à tous les profils. Si des maîtres peu disponibles, qui travaillent beaucoup, sont souvent absents et n’ont pas énormément de temps ni de patience à consacrer pour éduquer et socialiser leur chien, le chien-loup Tchécoslovaque ne leur est clairement pas destiné (et peu d’autres races non plus d’ailleurs).

Ce chien est particulier, il a un physique atypique, certes, mais son comportement l’est tout autant en comparaison à d’autres races. De fait, une très bonne connaissance de ce chien hybride, mi-chien, mi-loup, est essentielle avant une adoption.

Conditions de vie

Chien-loup Tchécoslovaque en appartement :

Même si sa présence dans les environnements citadins est de plus en plus courante, la vie en appartement ne correspond absolument pas à cette race.

Bien qu’il puisse s’en accommoder s’il bénéficie de nombreuses sorties quotidiennes dans de vastes espaces, le Chien-loup Tchèque doit pouvoir exprimer tout son potentiel de chien de berger et de chasse le plus souvent et naturellement possible.

De fait, la vie à la campagne (ou mieux, en montagne) lui sciait davantage, en maison avec jardin clôturé par exemple.

Néanmoins, qu’il vive en ville ou à la campagne, le chiot Chien-loup tchécoslovaque devra être rapidement confronté à un maximum de stimuli extérieurs et ce pendant toute la durée de son développement. Le mieux étant que la socialisation commence au sein même de l'élevage, d’où l’importance de bien le choisir.

Besoin d’exercice / sportif :

Actif et endurant, ce chien est sportif et s’adapte volontiers à de nombreuses disciplines canines s’il est entraîné régulièrement et de manière cohérente. Il peut de ce fait exprimer ses aptitudes notamment à travers le pistage, l’agility, l’obédience, le traineau, le cani-cross, etc.

Ainsi, le Chien-loup tchécoslovaque convient d’une part à des maîtres expérimentés et d’autre part à des maîtres sportifs et dynamiques, prêts à proposer diverses activités à leur chien.

Par ailleurs, activités sportives ou non, plusieurs balades quotidiennes doivent lui être proposées, à l’extérieur du jardin, pour favoriser sa dépense physique, olfactive et sociale.

Très endurant, ce chien hybride peut parcourir de nombreux kilomètres sans peine, à une allure impressionnante. De fait, il ne faudra pas lui proposer de simples balades de quartier.

Voyage / Facilité de transport :

Même si les sélections modernes et l’investissement d’éleveurs passionnés tendent vers une amélioration de ce trait de caractère, le Chien-loup Tchèque reste très sensible, voire craintif face aux situations qu’il ne connaît pas.

Bien entendu, une socialisation de qualité et le choix du chiot dans un bon élevage permet d’avoir un chien adulte équilibré mais les transports et différents voyages restent tout de même parfois problématiques et source de stresse pour le chien.

Compatibilité

Le Chien-loup Tchécoslovaque et les Chats :

Il pourra facilement cohabiter avec d’autres animaux, notamment des chats, s’ils sont bien intégrés au groupe social. En revanche, pour les animaux étrangers au groupe, c’est une autre histoire car son instinct de prédation pourrait rapidement resurgir.

Il convient donc d’habituer dès son plus jeune âge le Chien-loup Tchécoslovaque, lorsqu’il est chiot, à rencontrer diverses espèces et à contrôler son instinct de chasse.

Le Chien-loup Tchécoslovaque et les Autres chiens :

De même que pour les chats, avec les congénères qui font partie de son groupe social, le chien-loup est un bon compagnon. Or, lorsqu’il rencontre pour la première fois un nouveau chien, il faut être vigilant.

En effet, ce chien hybride n’ayant pas les mêmes moyens de communication que ses congénères, les rencontres sont parfois désarmantes car les chiens, pourtant de la même espèce à première vue, n’arrivent tout simplement pas à se comprendre.

Une bonne socialisation du chiot tchécoslovaque avec tout type de chien permettra de tempérer les situations potentiellement problématiques.

Le Chien-loup Tchécoslovaque et les enfants :

L’organisation familiale est très marquée chez ce chien de meute. De fait, il respecte les enfants, comme il le ferait pour des chiots, et reconnaît leur aspect privilégié et fragile. En cela, c’est un chien qui peut intégrer sans problème une famille avec enfants. Il saura se montrer patient avec eux mais attention à ne pas le pousser à bout non plus.

Le Chien-loup Tchécoslovaque et les Personnes âgées :

Ce chien mérite des maîtres expérimentés, dynamiques et sportifs. Il n’est absolument pas fait pour la vie sédentaire que certaines personnes âgées pourraient lui proposer.

Santé

Résistant / robuste :

Le Chien-loup Tchèque est un chien rustique, il profite également de son hybridation qui lui confère une robustesse supplémentaire.

Supporte la chaleur :

Son aspect lupoïde lui permet de s’adapter facilement aux différents climats, même les plus chauds. De l’eau et un coin à l’ombre devront tout de même lui être proposés lors des périodes estivales.

Supporte le froid :

Grâce à son pelage qui se transforme et s'épaissit à l’approche de l’hiver, ce chien supporte très bien le froid et les différentes intempéries qui l’accompagnent.

Tendance à grossir :

L’alimentation équilibrée de ce chien, accompagnée d’une dépense physique suffisante lui permettent de ne pas tomber dans l’excès ni de souffrir d’embonpoint.

Maladies fréquentes :

Toilettage et entretien

Malgré sa robe très fournie, l’entretien du poil de ce chien s’avère être plutôt simple. N’étant pas un grand fan des toilettages, et n’en ayant pas particulièrement besoin, ce chien rustique devra simplement être brossé régulièrement.

Ses yeux devront également être surveillés et soignés pour éviter tout problème ou infection oculaire.

Perte de poils :

La perte de poil durant les mues peut être importante, il s’agit donc de passer à un brossage quasi quotidien pour éliminer les poils morts. En dehors de ces périodes, la perte de poils reste gérable.

Prix

Le prix d'un Chien-loup Tchécoslovaque varie en fonction de ses origines, son âge et son sexe. Il faut compter en moyenne 1200€ pour un chien inscrit au LOF. Les lignées les plus hautes peuvent être vendues jusqu'à plus de 2200€.

Concernant le budget mensuel alloué à la réponse aux besoins physiologiques de ce chien, il est estimé à environ 50€/mois.

Espérance de vie moyenne : environ 14 ans

Remarques et conseils

C’est une race qui commence à être à la mode, mais ce n’est pas un chien adapté à tous les maîtres.

La race étant encore très récente, le caractère de cette dernière est loin d’être stable. Selon les élevages, les caractères sont bien souvent différents et beaucoup d’entre eux sont encore trop craintifs, agressifs et/ou imprévisibles. De fait, en tant qu’éleveurs, les sélections à venir doivent être plus rigoureuses et, en tant que futurs maîtres, choisir un bon élevage est essentiel.

46 commentaire(s)
mavise = arnaque
Arnaque, la henriettelichel, même annonce pour plein de race ici
henriettemichel, vous n'avez pas honte de dire que c'est une race facile à éduquer !! vous vous dites éleveur, mais franchement, des mensonges comme cela, c'est dangereux !! cela est honteux de faire croire de telles absurdités !
non Amandine pas de pipi pad ou serpillère tu ne ferais que retarder la propreté !

Clt que pour personne avertie, j'espère que tu connais la race sur le bout de doigt ; j'en ai moi même deux et ce ne sont pas des chiens lambda
maurinelapech, arnaque, plusieurs annonces avec différentes races !

Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)