Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Fièvre chez le chat : comment savoir s’il en a et comment la faire baisser ?

Mardi 23 Février 2021 | Par Elise Petter

La fièvre, élévation de la température corporelle, est un symptôme courant en médecine vétérinaire. En temps normal, la température du chat oscille entre 38° et 39°. Au-delà, l’animal est fiévreux ; il refuse souvent de bouger et manger, et peut présenter différents symptômes en fonction de l’affection initiale.

Un chat bougon, apathique ? Et si Minou avait de la fièvre ? Comment détecter la fièvre chez son chat et comment la soigner ? Est-ce grave ? Peut-on donner les mêmes médicaments qu’aux enfants (Non !) ? Quand le mercure monte, que faire ? Wamiz vous dit tout.

Quelle est la température normale d’un chat ?

Les mammifères sont des animaux homéothermes ; c’est-à-dire qu’ils sont à sang chaud et régulent leur température corporelle grâce à une sorte de thermostat situé dans le cerveau (plus exactement dans une glande appelée hypothalamus), et ce, quelle que soit la température extérieure. 

Chez le chat, la température corporelle normale est d’environ 38°5. C’est également le cas du chien. C’est plus élevé que chez les humains dont la température interne est de 37°. Un petit 39° chez le chat n’a donc rien d’alarmant ; c’est un peu comme si un enfant avait 37°5.

En dessous de cette valeur standard, on parle d’hypothermie. Cela peut survenir lors de séjour dans une eau glacée par exemple ou après une anesthésie. Au-dessus, il s’agit de l’hyperthermie. La chaleur emmagasinée par le corps du chat dépasse ses capacités de régulation, c’est le coup de chaleur de l’animal enfermé dans une auto en plein soleil.

La fièvre est également une augmentation de la température corporelle mais elle découle d’un mécanisme différent. Lors de fièvre chez le chat, c’est le cerveau qui décale son thermostat vers le haut, généralement entre 39° à 40,5°. Le plus fréquemment, la fièvre est initiée par des substances pyrogènes exogènes (bactéries, virus, parasites ou leurs produits). C’est un mécanisme de défense. La fièvre n’est dangereuse pour le chat que lorsqu’elle est très élevée (supérieure à 41°) ou s’il est très jeune.

Comment savoir si mon chat a de la fièvre ?

La fièvre est un symptôme. Chez le chat, elle se traduit essentiellement par un abattement. L’animal est « mou », refuse de se déplacer et de manger. On peut le trouver « chaud » en le caressant, mais ce signe est assez subjectif.

Souvent, la fièvre est associée a d’autres symptômes découlant de l’affection initiale : éternuements en cas de coryza, masse sous cutanée en cas d’abcès, vomissements et diarrhées en cas de gastro-entérite, douleur abdominale en cas de pancréatite

Mais le seul moyen de confirmer que votre chat a de la fièvre reste la bonne vielle prise de température…

chat qui dort
Kornienko_O / Shutterstock

Comment prendre la température de mon chat ?

Chez le chat, il n’existe pas d’appareil validé pour prendre la température via le front ou les oreilles. Il faut donc recourir à l’ancestrale prise de température rectale. Cette technique demande de la douceur et un peu de matériel.

Munissez vous de préférence d’un thermomètre pédiatrique, plus fin et à embout souple. Enduisez l’extrémité de vaseline, ou, à défaut, de crème hydratante. Il faut ensuite enfoncer le thermomètre dans l’anus du chat sur au moins 1 cm. Un appareil insuffisamment enfoncé risque de donner une température trop basse. Attention, même affaibli, un chat n’apprécie pas toujours cette manipulation ; il peut être prudent de demander de l’aide.

A quoi est due la fièvre chez le chat ?

La fièvre est un symptôme, un mécanisme de défense de l’organisme. Il est important de chercher la maladie sous-jacente responsable des accès fébriles.

Les causes principales de fièvre chez le chat sont :

  • Les infections (le plus fréquent)

  • Des maladies inflammatoires

  • Des cancers

Les infections bénignes sont généralement responsables de fièvre aigue durant quelques jours alors que certains virus (Felv, FIV, PIF), les maladies inflammatoires (pemphigus par exemple) ou les tumeurs donnent des hyperthermies chroniques ou récurrentes.

Chez les chats qui sortent, les morsures entre congénères sont une cause fréquente de pic fiévreux.

Un chat qui vient d’être opéré peut aussi développer un peu de fièvre en raison de la réaction inflammatoire due à la chirurgie. 

Comment traiter une fièvre chez le chat ?

Il ne faut surtout pas pratiquer d’automédication pour traiter la fièvre d’un chat. Le paracétamol généralement prescrit aux humains est extrêmement toxique pour le chat. Un comprimé de 500 mg de Doliprane® est mortel pour un félin. Même les formes pédiatriques sont à proscrire.

Il ne faut pas non plus administrer d’antibiotiques sans avis médical. En cas de fièvre, le mieux est de se rendre chez son vétérinaire qui pourra réaliser un diagnostic et vous délivrer des médicaments antipyrétiques adaptés au chat. Lors de fièvre récidivante, une hospitalisation pour réaliser des examens plus poussés pourra être proposée.

A noter que la vaccination contre le typhus, le coryza et la leucose (Felv) permet de protéger votre petit compagnon de trois graves maladies responsables de fièvre chez le chat.

 

Dois-je faire opérer mon chien de la cataracte ?

Isabelle Vixège
Dr vétérinaire

> La santé de votre chat est aussi une priorité.
Assurez le avec notre partenaire Assur O'Poil.

# maladie
Par Elise Petter Crédits photo :

sommart sombutwanitkul / Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)