Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Le typhus chez le chat

Le typhus du chat, ou parvovirus du chat, est une des maladies contre lesquelles on vaccine le chat de manière courante. Maladie contagieuse et mortelle, il est important de connaître ses caractéristiques pour s'en protéger.

Le typhus est une maladie grave que l'on rencontre encore aujourd'hui en clinique assez fréquement, surtout dans les collectivités de chats et les parmis les chats errants. La couverture vaccinale oppérée depuis quelques décénies a fait diminuer le risque d'infection pour nos chats domestiques.

Une maladie très grave

Le typhus est une maladie virale grave et très contagieuse, et souvent mortelle chez les jeunes chats. Il est dû au parvovirus du chat : c’est une maladie très dangereuse. Elle est mortelle en seulement quelques jours, surtout pour le chaton. Une prise en charge rapide et intense est souvent la seule chance de survie.

Symptômes : faiblesse, perte d’appétit, vomissements, diarrhées souvent hémorragiques, fièvre et déshydratation.

Le chat présente de la fièvre, puis des vomissements et/ou de la diarrhée. Il se déshydrate très rapidement et sa température baisse. Cette maladie est caractérisée par un taux de globules blancs dans le sang extrêmement faible. Chez les très jeunes chatons, la mort peut survenir avant l’apparition de tout symptôme, évoqué alors comme un cas de mort subite.

Une protection vaccinale efficace

Pour prévenir cette maladie, on vaccine le chat dès son plus jeune âge. Le vaccin procure une excellente protection et a rendu cette maladie peu fréquente de nos jours : il est d’usage de vacciner très tôt le chaton, dès que son système immunitaire le permet (entre 2 et 3 mois).

La transmission du virus se faisant par les déjections, cela permet de laisser sortir le chat sans risque dans le milieu extérieur. Cependant, même un chat qui ne sort pas est exposé, dans une moindre mesure, par les particules virales que nous pouvons ramener sous nos chaussures. Cette maladie est très résistante dans l’environnement : leur contagion les rend dangereuses même pour un chat qui vit seul, sans sortir, sans contact avec ses congénères. Nous pouvons en effet servir de vecteur au virus et contaminer notre chat, sans même avoir été en contact avec un autre chat, via ce qu’ils laissent dans l’environnement.

Le traitement est à donner en urgence, et consiste à réhydrater l'animal, et gérer les symptômes (vomissements et diarrhées). Un traitement analgésique (contre la douleur) peut être administré, ainsi qu'une couverture antibiotique.

Dr Stéphane Tardif
Docteur vétérinaire et rédacteur pour Wamiz

2 commentaire(s)
ma fifi a survecu alors qu'elle était presque morte dans mes bras elle m'a fait une portée ;)
Le vaccin n est pas toujours éfficace, bien malheureusement.... Et il faut le dire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)