Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Sibérien

Sibérien
Sibérien
Autre(s) nom(s)
Chat de Sibérie

Le chat Sibérien est un mastodonte à l’expression douce qui est devenu un véritable chat domestique malgré un passé "sauvage" dans le climat glacial de Sibérie. Très sociable, il a une incroyable faculté d'adaptation et sait s'entendre aussi bien avec ses congénères qu'avec des chiens ou des enfants, pour le plus grand plaisir de la famille qui l'accueille.

Les origines du chat Sibérien

L’histoire du chat Sibérienest récente et appartient à notre siècle : il a été décrit pour la première fois en 1925, sur le Brehms Tierleben parmi les chats à poil mi-long du Caucase. En ce qui concerne les origines, on pense que le colosse sibérien n’est rien d’autre qu’un croisement entre le chat domestique, importé par les colons russes en Sibérie, et le chat sauvage des monts Oural et du plateau de Sibérie centrale. En Europe, la race du Sibérien a été découverte récemment.

Le premier exemplaire fut importé de Saint-Pétersbourg en Allemagne, en 1989, par deux éleveurs : Hans et Betti Schulz ; aujourd’hui, leur élevage compte de nombreux exemplaires de Sibériens, devenus de grands champions. C’est à l’éleveuse Elizabeth Terrel et à David Boehm que revient le mérite d’avoir fait connaître le Sibérien jusqu’aux États-Unis, où il a conquis le Guinnes des primés en le « volant » au colosse américain, le Maine Coon.

Le chat idéal

Le chat Sibérien est un chat aux dimensions imposantes : les exemplaires mâles peuvent atteindre 12 kg (mais font majoritairement 6 ou 7 kg), alors que les femelles pèsent entre 4 et 6 kg. Ils mettent environ trois ans à atteindre ces dimensions et une fois leur développement terminé, ils ont une allure forte et puissante.

Le corps a une musculature bien développée et lourde. La tête, de dimension moyenne et de forme triangulaire, a des contours arrondis ; la partie supérieure est plate et le museau est entouré de lignes circulaires, avec des joues peu proéminentes. Le cou, très musclé et puissant, est de longueur moyenne. Les oreilles, placées aux angles de la tête et inclinées vers l’avant, sont moyennement grandes, larges à la base et arrondies à la pointe ; sur le dos, le poil est court et fin et, autour, à mi-hauteur, il est fourni et long.

En général, à la pointe des oreilles, le poil se termine par une touffe (comme chez les lynx). Les yeux, très grands, sont presque ronds, inclinés vers la base extérieure des oreilles et bien espacés ; la couleur typique qui les caractérise est un jaune-vert intense. Les pattes sont grosses, rondes et très vigoureuses et se terminent par des pieds de géant et ronds ; lorsqu’elles sont tendues, les pattes postérieures sont légèrement plus longues que les antérieures.

Le dos est arqué et très long et la cage thoracique en forme de tonneau. La queue est large à la base, moyennement longue et émoussée à la pointe. La robe peut être moyennement longue ou longue, très fournie et imperméable avec un souspoil adhérent et peu abondant. Le poil paraît plus court sur les omoplates et la collerette doit être absolument abondante et vigoureuse.

La couleur du poil

Pour la robe du chat Sibérien, toutes les couleurs sont admises dans leurs différentes combinaisons à l'exception du lilas, cinnamon, faon et chocolat ; les catégories colourpoint sont acceptées et sont désignées par l'appellation "néva masquerade" : pour elles, le standard reste le même mais la robe diffère (seal point, bleu point, red point, crème point, seal tabby point avec ou sans blanc) et les yeux sont bleus.

Le caractère

Le chat Sibérien n'est plus le chat rustique des montagnes qu'il était autrefois. Désormais, c'est un chat très sociable, capable de s'entendre avec tout le monde (chats, chiens, enfants...) à condition de ne pas le brusquer et de faire preuve de douceur à son égard. Très affectueux, démonstratif et communicatif, il peut même se montrer exclusif avec son maître voire un peu pot-de-colle.

Vif et intelligent, il a des qualités brillantes de chasseur. Il peut parfois avoir certaines velléités d'indépendance et de liberté, mais cela ne l'empêche pas de vivre en appartement à condition qu'il puisse se défouler à sa guise avec des jeux, un arbre à chat et autres sources de distraction.

Câlin :
Cette fourrure si épaisse l'hiver offrira un bon contact de douceur à vos mains, lors de moments de tendresse. 

Joueur :
Ce chat aura besoin de courir afin de développer sa musculature imposante. Bien entendu, il le fera avant tout pour combler un réel besoin de se dépenser à chaque jour. Armez-vous d'un plumeau, par exemple, pour chasser la poussière et vous trouverez un compagnon pour vous accompagner dans cette chasse, c’est assuré ! 

Calme :
Une certaine force se dégage de ce chat mais également de la tranquillité, ce qui l’incite à se poser calmement auprès de vous.

Intelligent :
Le Sibi n'hésitera pas à tenter de comprendre ce que vous attendez de lui : en échange d'une belle récompense, il apprendra vite à vous donner la patte !

Craintif / méfiant avec les inconnus :
Ce grand gaillard peut, malgré tout, se montrer méfiant, si une personne vient perturber sa routine familiale. Néanmoins, les individus les plus curieux seront tentés de parader devant la nouvelle parenté!

Indépendant :
Il aimera dormir paisiblement, loin de toutes activités, mais cherchera aussi un peu de repos tout près de vous.

Comportement

Bavard :
Simplement par son gabarit, le Sibi ne passe pas inaperçu alors, fort heureusement, il ne ressent pas le besoin de s’exprimer verbalement ! 

Gourmand / glouton :
Il va de soi que son appétit est proportionnel à sa taille mais également avec son niveau d’activité quotidienne.

Besoin d’exercice :
Ce félin domestique aura besoin de se dépenser afin d'éviter l’ennui et la tentation de manger de trop grandes quantités de nourriture. En variant ses choix d'activités qu’il peut faire seul et en le faisant courir après un plumeau ou une canne à pêche, vous lui offrez de l'exercice nécessaire à son bien-être. 

Fugueur :
Sa fourrure étant une bonne protection face au froid ou à la pluie, ce gros matou peut très bien résister aux intempéries du climat extérieur. Et avec son grand gabarit, il peut également avoir la force pour grimper et s'évader de votre jardin. La vigilance est de mise !

Compatibilité

Le Sibérien et les Chiens : 
Il cherchera sans doute au départ à se cacher ou se mettre en hauteur afin de surveiller ce nouvel animal qui vient bousculer son quotidien. Mais en les présentant graduellement et sous surveillance, il saura très bien s'adapter à la vie avec un compagnon canin. 

Le Sibérien et les Autres chats :
Ce félin apprécie vivre sa vie sans la présence de ses congénères. Toutefois, il peut accepter de vivre avec un autre chat si les présentations sont faites dans le respect et que l'aménagement de son intérieur permet à chacun d'avoir son espace bien à lui. 

Le Sibérien et les Enfants :
Étant donné sa taille, les enfants ne passeront pas à côté de lui sans le remarquer. La qualité des moments qu'ils partageront ensemble dépendra beaucoup de la façon dont les enfants l'approcheront ou l'encourageront à venir à eux et du niveau de compréhension du langage corporel du chat. Le succès passe donc par l’éducation et la surveillance.  

Le SIbérien et les Personnes âgées :
Sa tranquillité fera de lui un bon compagnon pour une personne plus calme. En étant jeune, il est normal que le Sibérien se montre plus actif. Il est donc recommandé de bien prendre conseil auprès de l'éleveur afin de s'orienter vers les individus les moins exubérants. 

Prix

En moyenne, le prix d’achat d’un chaton Sibérien en élevage se situe entre 800 € et 1600 €. Le prix varie en fonction de la lignée du chaton, de l’élevage, de l’âge au moment de son acquisition ou même du sexe. Pour le budget mensuel, il faudra compter en moyenne 40 € par mois pour subvenir aux besoins en ce qui concerne l’achat de litière et nourriture de qualité.

Entretien 

Toilettage : 
Un brossage hebdomadaire suffit, sauf en période de mue au printemps, où un brossage quotidien peut s'avérer nécessaire. 

Perte de poils :
En période de mue printanière, ce chat perdra beaucoup de son épaisse fourrure hivernale si protectrice dont il n’aura plus besoin durant les saisons plus clémentes.   

Alimentation

Il convient de le maintenir en bonne santé par une alimentation adaptée à ses conditions de vie et que celle-ci soit de bonne qualité. 

Les soins

Concernant l'entretien, un brossage par semaine est suffisant, sauf pendant les périodes de mue où il vaut mieux brosser plus fréquemment afin d'éliminer le poil mort. Il faut bien insister sur les zones où des nœuds peuvent se former : derrière les oreilles, entre les pattes, le poitrail et les fesses.

La santé

Espérance de vie : 
Son espérance de vie se situe entre 15 et 20 ans.

Résistant / robuste : 
Son poil et son sous-poil lui donnent une bonne protection contre la pluie et les grands froids. Et il a aussi la réputation d'avoir une santé plutôt robuste. La chaleur sera cependant moins appréciée, même si la densité de son pelage s'adapte en conséquence.

Tendance à grossir :
Sa morphologie lui vaut d'être déjà en rondeur au niveau des côtes. Attention de ne pas attribuer par erreur ces rondeurs naturelles à une prise de poids ! Il convient donc de s'assurer que son alimentation soit bien adaptée à son mode de vie afin d'éviter le surpoids. Surtout qu'il n'est pas facile de repérer d’un coup d’œil une prise de poids, avec une telle épaisseur de poil. 

Maladies fréquentes :
Le Sibérien peut développer un jour les mêmes pathologies que n’importe quel autre chat comme des pathologies bucco-dentaires. Certaines autres maladies peuvent apparaître : 

  • La myocardiopathie hypertrophique se traduit par un épaississement du muscle cardiaque. En décompensant, cette pathologie engendre une insuffisance cardiaque pouvant se traduire par des arythmies, voire un œdème du poumon. Le dépistage s’effectue par une échocardiographie, à renouveler en général de façon annuelle. Un traitement peut être administré afin d'améliorer le confort du chat

  • La déficience en pyruvate kinase est une pathologie héréditaire qui entraîne une anémie si le chat est atteint. Son espérance de vie peut être courte (une année) ou bien longue (une dizaine d'années) suivant l'évolution par intermittence de cette maladie. Un test ADN de dépistage peut être effectué afin de connaitre si le chat est porteur d'un ou de deux allèles pouvant engendrer la maladie. 

Reproduction : 
Il y a en moyenne 4 chatons par portée. Les mariages avec d'autres races sont interdits. 

Bon à savoir

Le Sibérien est décrit comme peu allergisant, c’est-à-dire qu'il ne produit pas beaucoup une protéine, la FELD1, dont une séquence d’acides aminés peut causer des allergies. 

11 commentaire(s)
Moi aussi je promène mon chat depuis 3 ans et demi.
Ma tata a un sibérien (pancho)et une siberiene (mimi)il son trop chou
Ça fait un peu près un an que j'ai mon chat sibérien (femelle). Elle pèse 6kg et elle est très joueuse (quand je dis très c'est très XD). C'est un chat hypoallergénique (ma mère est allergique aux chats depuis peu et ça ne lui fait quasiment rien, à part un peu à la période où elle perd ses poils, c'est-à-dire maintenant). Comme c'est un chat sauvage (il vient de Russie), il fait souvent être la pour lui pour jouer avec lui, lui acheter un clicker (pour lui apprendre à nous obéire et à faire des tours, aller voir sur Google ou YouTube) lui acheter plusieurs jeux... Si vous êtes en appartement, pas de problème, il faut juste occuper le plus d'espace possible (par exemple, si vous avez des armoires, lui permettre d'aller dessus ect.) aussi si vous avez un balcon, être avec lui quand il y va, au cas où il voudrait sauter (ce qui est le cas de mon chat). Aussi il faut savoir que c'est un chat têtu, donc c'est lui qui décide quand c'est le moment des câlins,... Autrement il pourrait devenir agressif. J'espère que ce petit message vous aura aidé dans votre choix.
J'ai une magnifique sibérienne neva masquerade blue point adopté de chez l'élevage Gabéric's.
Honnêtement il n'y a pas plus adorable ! Elle s'entend avec tout le monde, c'est une bonne patte, jamais agressive, elle n'a jamais craché et mordille seulement. Elle est parfois un peu brusque dans le jeu, inépuisable par ailleurs, elle peut faire des sauts incroyables.

Quand on a un sibérien, on comprend pourquoi on parle de chat-chien. Elle rapporte la balle, obéit plutôt bien aux ordres, une vraie glue ! Je pourrais presque la balader en laisse dehors (habitant en ville, je préfère éviter).

Le côté hypoallergénique est réel, je suis allergique et aucune réaction avec elle.

D'autre part, c'est effectivement un grand gabarit, elle prend de la place la minette ! Mais attendez-vous à un dimorphisme entre mâle et femelle, le papa de Lilas était vraiment impressionnant !
Les chat Siberien sont très joueur et hyper sociable moi même j'ai un chaton de 3 moi et il est très énergique sa couleur et Brown tapy et je trouve sa magnifique

Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)