Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

La pancréatite du chat : causes, symptômes et traitement

Lundi 15 Juillet 2019 |

La pancréatite du chat est une inflammation ayant pour siège le pancréas, petit organe accolé à l’estomac. Un chat souffrant de pancréatite féline est prostré et présente des vomissements. Le traitement doit être intensif et nécessite une hospitalisation de l’animal.

Le pancréas est un organe essentiel. Il est responsable du maintien du taux de sucre dans le sang (glycémie) par la production d’hormones telle que l’insuline. Il participe également à la digestion en produisant des enzymes qui sont ensuite déversées dans le duodénum par un canal. En cas de pancréatite du chat, ces enzymes vont provoquer une véritable auto-digestion de l’organe.

Causes et mécanismes de la pancréatite du chat

Les causes d’une pancréatite chez le chat sont variées. On incrimine différents facteurs :

Parfois aucune cause n’est retrouvée (pancréatite idiopathique). Les chats obèses sembleraient prédisposés à cette inflammation.

La pancréatite du chat : causes, symptômes et traitement

Le mécanisme de la pancréatite féline demeure également incertain. On pense que l’inflammation pourrait être liée à des bactéries venues de l’intestin ou du foie, responsables d’une pancréatite suppurative. Ou bien une ischémie (diminution du débit sanguin artériel) serait à l’origine de l’activation des enzymes digestives à l’intérieur du pancréas, provoquent une véritable digestion de l’organe. Il s’agit alors d’une pancréatite nécrosante.

A savoir ! Pour éviter ce phénomène d’auto-digestion, le pancréas produit des enzymes digestives inactives. Elles ne sont activées que dans l’intestin par une autre enzyme.

Symptômes et diagnostic de la pancréatite féline

On distingue 2 types de pancréatite chez le chat : la pancréatite aigüe et la pancréatite chronique.

La pancréatite féline aigüe est d’installation rapide. Le chat est prostré, déshydraté et anorexique (il refuse de manger). Une douleur abdominale crâniale (vers l’avant) est souvent observée à la palpation. L’animal peut présenter des symptômes digestifs comme des vomissements ou de la diarrhée. Parfois on note une fièvre ou une jaunisse.

La pancréatite du chat : causes, symptômes et traitement

La pancréatite aigüe peut se compliquer d’une péritonite.

La pancréatite féline chronique s’installe progressivement. Les symptômes sont plus frustes, essentiellement digestifs avec un amaigrissement. Du fait de la fonction régulatrice de la glycémie du pancréas, elle peut entraîner un diabète sucré. Elle peut aussi se compliquer d’un syndrome de malabsorption des aliments.

On ne sait pas si ce type de pancréatite est d’emblée chronique ou fait suite à une pancréatite aigüe passée inaperçue.

La pancréatite du chat est souvent en lien avec d’autres maladies inflammatoires comme les Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI) et les cholangiohépatites (maladies du foie et des voies biliaires). Quand ces 3 pathologies sont associées (du fait de particularités anatomiques du chat), on parle de triade.

Le diagnostic de la pancréatite du chat passe par un examen clinique et différents examens complémentaires. Ainsi votre vétérinaire pourra procéder à :

  • Un bilan sanguin incluant le dosage des enzymes hépatiques, de la glycémie, des globules blancs et un ionogramme (mesure des ions notamment calcium, phosphore et potassium)
  • Le dosage de la fPL (felin Pancreatic Lipase) dans le sang, une hormone pancréatique ; ce test, assez récent, a bouleversé le diagnostic de la pancréatite du chat
  • Une échographie pour visualiser l’inflammation du pancréas, et, éventuellement celle des organes alentours comme le foie
  • Une biopsie

Le diagnostic réalisé, une hospitalisation de quelques jours est nécessaire pour traiter le chat malade.

La pancréatite du chat : causes, symptômes et traitement

Traitement de la pancréatite du chat

Le chat sera perfusé afin de le réhydrater. Les vomissements seront contrôlés par des injections.

Il est très important de gérer la douleur qui n’est pas toujours facile à mettre en évidence chez le chat. La morphine ou un de ses dérivés pourra être utilisée. Enfin, en fonction de la cause, des antibiotiques ou des anti-inflammatoires seront administrés.

Alors qu’il a été longtemps conseillé de mettre les animaux souffrant de pancréatite à la diète, on préconise maintenant une réalimentation précoce. Comme les chats sont généralement anorexiques, cette alimentation se fera par le biais de sondes. Il en existe de 2 sortes, la sonde naso-oesophagienne (le tuyau passe par le nez jusque dans l’œsophage et l’estomac) ou la sonde oesophagienne (le tube est implanté dans l’œsophage via un trou au niveau du cou). Ces sondes sont en général bien tolérées et la réalimentation peut parfois se poursuivre à domicile.

Dans certains cas particuliers, une chirurgie peut être indiquée. Par exemple en cas d’abcès ou d’obstruction du canal biliaire.

La pancréatite du chat : causes, symptômes et traitement

La pancréatite du chat est une affection sérieuse. Son diagnostic n’est pas toujours aisé et le pronostic est variable en fonction de l’atteinte de l’organe.  Un chat abattu et présentant des vomissements doit être présenté sans délai à un vétérinaire, afin d’instaurer un traitement précoce et de permettre la meilleure récupération possible.

A lire aussi : Adopter un chaton quand on travaille toute la journée, est-ce une bonne idée ?

Isabelle Vixège, Dr vétérinaire

Votre chat a-t-il déjà eu une pancréatite ?

  • Oui
  • Non

Besoin d'un rendez-vous chez le vétérinaire ?
VetClic est la solution qu'il vous faut !

# vétérinaire, maladie
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)