Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Mon chat peut-il rire ?

Mercredi 30 Mars 2022 |

Le rire serait le propre de l’Homme… et de certains animaux comme des chercheurs l’ont récemment démontré. Le chat en fait-il partie ? Nos petits félins sont des animaux doués de sensibilité dont la gamme des émotions va de la peur au plaisir. Cependant, il est un peu difficile de les imaginer se gondoler comme les vulgaires primates que nous sommes ! Le chat peut-il rire ? Et surtout, en a-t-il envie ?

Selon la définition du dictionnaire, le rire serait « la manifestation d’une gaieté soudaine par l'expression du visage et par certains mouvements de la bouche et des muscles faciaux, accompagnés d'expirations plus ou moins saccadées et bruyantes ». Rire implique donc l’expression d’une émotion (la joie) corrélée à une manifestation physique engageant les muscles du visage et le larynx. Comme chez l’humain, les émotions du chat peuvent se traduire par des mimiques faciales, mais aussi par un langage corporel et des vocalises. De là à en conclure que le chat rit…

Mon chat peut-il rire ?
@Shutterstock Evgenia Terekhova

Le chat : un animal sensible et expressif 

« Les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité. » C’est le code civil (article 515-14) qui le dit depuis… 2015. Autrefois, l’animal était considéré comme un bien meuble, au même titre qu’une chaise ou une voiture. Il aura fallu attendre ce début de XXIème siècle pour entériner dans la loi ce que tout amoureux, ou simple observateur, des bêtes savait depuis longtemps.

Question sensibilité, le chat n’est pas en reste. Et il peut se montrer très expressif. Décrypter les émotions d’un chat est assez aisé avec un peu d’habitude. Il suffit de bien l’observer. On peut ainsi repérer chez son chat les émotions les plus courantes :

  • La peur : c’est un des troubles émotionnels félins les plus caractéristiques. Le chat plaque ses oreilles en arrière, ses pupilles sont dilatées. S’il ne peut prendre la fuite, il va cracher et hérisser son poil.

  • L’irritation : lorsqu’un chat n’est pas content, il commence par battre de la queue, d’abord doucement, puis de plus en plus furieusement. Si le stimulus désagréable (par exemple des soins vétérinaires !) persiste, le chat peut attaquer.

  • La tristesse : elle peut se manifester par des miaulements et des déambulations sans but. C’est le cas par exemple à la mort d’un compagnon. Elle mène parfois à la dépression.

  • Le plaisir : le chat est calme et ferme les yeux. Il peut ronronner.

Le ronronnement est un bruit formé par le larynx du chat et produit à l’occasion d’une expérience agréable. A-t-il une certaine parenté avec le rire des humains ? Un chat qui ronronne est-il un chat qui rit ? Pas vraiment… Le ronronnement se déclenche également lors de situation de stress. On pense qu’il aurait un pouvoir d’auto-apaisement sur le petit félin. D’autre part, le ronronnement est long et continu, contrairement au rire qui est soudain et bref. En tout cas, une chose est sûre : le ronronnement est le propre du chat !

Mon chat peut-il rire ?
@Shutterstock Ezzolo

Le chat : un joyeux luron ?

Le chat éprouve du plaisir. Il aime aussi jouer pendant des heures. Mais le chat rit-il pour autant comme une baleine ?

En 2016, des neuroscientifiques de Berlin ont observé que les rats émettaient un son caractéristique lorsqu’on leur chatouillait le ventre. Ses vocalises de joie correspondaient à l’activation d’une zone du cerveau équivalente à celle de l’homme soumis à des guilis… Les chercheurs en ont conclu que certains rats riaient quand on les chatouillait. Il s’agit là cependant d’un rire réflexe particulier faisant suite à une sensation et non pas à une situation comique comme cela peut être le cas chez les humains. Cette expérience n’a pas été tentée chez les félins. Il faut bien avouer que nos chats domestiques ne sont pas toujours fans des guilis sur le ventre.

Autre animal très expressif, le chien peut-il rire ? Les canidés sont capables de nombreuses mimiques faciales et de vocalises variées. Souvent les propriétaires pensent que leur chien sourit, tant l’expression du visage (gueule ouverte et largement fendue) ressemble à notre sourire. En 2005, une chercheuse comportementaliste a répertorié un type de vocalise émis lors du jeu, et seulement dans ce contexte, consistant en « une exhalation prononcée et forcée » qu’elle a qualifié de rire-chien. Il s’agirait d’un son dit pro-social, visant à favoriser les interactions entre individus. Un peu comme notre rire.

Ok, le chien et le rat rigolent… le singe aussi (pas très surprenant, c’est quand même notre cousin éloigné)… mais il faut bien avouer qu’on n’a jamais vu un chat s’esclaffer. Peut-être parce que, contrairement aux chiens et aux humains, les félins ne sont pas des animaux sociaux et partagent peu de temps avec leurs congénères. Peut-être aussi, parce qu’ils sont au-dessus de tout ça ! Ou qu’ils préfèrent conserver leur mystère… 

Si le chat ne rit pas, il n’en pense pas moins…

À lire aussi : Mon chien ou mon chat est aphone : que faire ?

Isabelle Vixège

Dr Vétérinaire

Mon chat peut-il rire ?

# vétérinaire, animaux de compagnie, relation homme-animal, chat intelligent
Crédits photo :

@Shutterstock Andrey_Kuzmin

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)