Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Arthrose du chat : Quelles différences avec les rhumatismes et l’arthrite ?

Vendredi 12 Mars 2021 |

Rhumatismes, arthrite et arthrose du chat sont des atteintes articulaires touchant de nombreux félins. Comment les reconnaître et les différencier ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour bien les appréhender. 

Quelle différence entre les rhumatismes et l’arthrose du chat ?

Chez l’humain, l’arthrose et l’arthrite appartiennent toutes deux à la famille des rhumatismes, terme générique désignant les affections douloureuses des articulations. Pour les animaux, le terme n’est cependant pas utilisé. L’arthrose du chat se différencie par son caractère dégénératif, l’arthrite par son caractère inflammatoire.

Comprendre l’arthrose du chat

Chez le chat comme chez les humains, l’arthrose affecte le mécanisme des articulations, d’où son appellation de maladie « mécanique ». Il s’agit d’une maladie dégénérative et incurable dans laquelle le cartilage protégeant les extrémités des os se détériore progressivement. Lorsqu’il devient trop fin ou disparaît, les parois osseuses sans protection frottent douloureusement les unes contre les autres lors des mouvements. Des poussées inflammatoires peuvent également faire partie des symptômes.

La dégradation du cartilage est un phénomène qui survient naturellement lors du vieillissement des articulations : près de 80 % des chats de plus de 11 ans sont atteints d’arthrose. Elle peut en revanche apparaître prématurément ou être accélérée par d’autres facteurs comme une blessure osseuse, articulaire, ligamentaire ou musculaire. Des malformations, une mauvaise alimentation, le surpoids ou une hyperactivité de l’animal peuvent également influer. Quelle qu’en soit la cause, l’arthrose du chat ne guérit pas.

Comprendre l’arthrite du chat

Il s’agit cette fois d’une maladie inflammatoire. Elle provoque un épaississement de la membrane qui tapisse la capsule articulaire située entre deux os. Celle-ci sécrète alors un surplus de liquide, qui joue habituellement le rôle de lubrifiant. Lorsque le liquide s’accumule, il compresse l’articulation et peut également produire des enzymes destructrices. Une inflammation chronique ou prolongée peut ainsi endommager le cartilage, les os, les ligaments et les tendons, favorisant dans ce cas le développement de l’arthrose. L’arthrite du chat peut survenir à tout âge, et peut être septique ou non septique.

  • L’arthrite septique est infectieuse, autrement dit, provoquée par l’intrusion de bactéries au cœur de l’articulation. Elle reste relativement rare et survient généralement à la suite d’une infection du sang, d’une opération ou d’un traumatisme ayant exposé l’articulation : chirurgie ou fracture ouverte, par exemple.
  • L’arthrite non septique est la forme la plus fréquente, en particulier lorsqu’elle est d’origine immunologique. Le système immunitaire réagit alors contre la membrane synoviale des articulations, comme pour la polyarthrite, qui touche plusieurs articulations en même temps. Il existe également des causes métaboliques, lorsque des dépôts s’accumulent dans l’articulation.
Arthrose du chat : Quelles différences avec les rhumatismes et l’arthrite ?
Vera Larina / Shutterstock

Quelle différence entre l’arthrite et l’arthrose du chat ?

L’arthrite et l’arthrose du chat appartiennent à la même famille des rhumatismes. Bien que parfois complexes à différencier de l’extérieur, il s’agit pourtant de deux maladies distinctes.

L’arthrose est une maladie mécanique : elle altère l’articulation. L’arthrite, quant à elle, est une maladie inflammatoire : elle crée une réaction dans l’articulation. La douleur et l’aspect sont les différences les plus flagrantes.

Les douleurs :

  • Les douleurs arthritiques se manifestent le plus souvent lorsque les articulations ne sont pas échauffées. Elles peuvent donc survenir et même s’amplifier la nuit, au repos, lorsque l’animal est immobile.
  • Les douleurs arthrosiques sont générées par le frottement des os dépourvus de cartilage. Elles s’amplifient quand l’animal est en mouvement. Lorsque le chat est immobile, la douleur est moins importante. L’animal peut cependant être raide et avoir mal en bougeant après une période de repos.

L’aspect :

  • En cas d’arthrite, l’accumulation de liquide dû à l’inflammation fait visiblement gonfler l’articulation atteinte. Elle est rouge, chaude et douloureuse au toucher.
  • À l’inverse, l’arthrose du chat est généralement invisible. Sauf en cas de poussée inflammatoire ponctuelle, l’articulation conserve son apparence et reste froide au toucher.

Quelle différence de traitement entre l’arthrite et l’arthrose du chat ?

L’arthrite septique, ou infectieuse, fait l’objet d’un traitement antibiotique spécifique afin d’éradiquer les bactéries présentes. Dans certains cas, votre vétérinaire peut proposer un lavage articulaire. Ce type de traitement cible la cause de l’arthrite.

L’arthrose du chat et l’arthrite non septique requièrent des solutions thérapeutiques combinées. Celles-ci visent à agir sur les symptômes, afin de calmer la douleur de l’animal, de préserver sa mobilité et de ralentir l’évolution de la maladie.

  • Les médicaments anti-inflammatoires agissent sur l’inflammation ;
  • Les antalgiques apaisent la douleur ;
  • Les biothérapies comme les anticorps monoclonaux pour soulager rapidement et efficacement la douleur et l'inflammation ;
  • Les compléments alimentaires aident à renforcer les articulations ;
  • Les traitements fonctionnels comme l’acupuncture ou la physiothérapie ciblent avant tout la motricité en entretenant la souplesse articulaire et la masse musculaire, mais peuvent aussi agir sur la douleur.

>> Retrouvez tous nos contenus sur l’arthrose chez le chat

L’arthrite et l’arthrose du chat sont deux maladies invalidantes, fréquentes chez les animaux âgés. Toutes deux peuvent impacter le bien-être et la mobilité de l’animal lorsqu’elles ne sont pas prises en charge rapidement. Si vous constatez un changement dans les comportements ou les déplacements de votre chat, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire pour les détecter le plus tôt possible !

Article relu et validé par la Dre vétérinaire Michèle Gorissen

À lire aussi : Arthrose du chat : prévention, symptômes et traitement

> La santé de votre chat est aussi une priorité.
Assurez le avec notre partenaire Assur O'Poil.

# arthrose
Crédits photo :

 Danielle Armstrong / Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)