Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Arthrose du chat : Des traitements naturels existent-ils ?

Lundi 15 Mars 2021 | Par Elise Petter

Des compléments alimentaires aux médecines douces, les traitements naturels font appel à différentes approches pour soulager l’arthrose du chat. Ces thérapies alternatives complètent souvent les traitements médicamenteux conventionnels pour améliorer le confort de vie de l’animal. 

Les chondroprotecteurs contre l’arthrose du chat

Les agents chondroprotecteurs désignent un ensemble de substances visant à protéger et renforcer les articulations. Certaines, comme la glucosamine et la chondroïtine, sont naturellement fabriquées par l’organisme et interviennent dans la construction du cartilage. D’autres, comme les omégas 3 ou le curcuma, sont des substances d’origine naturelle aux propriétés anti-inflammatoires. La bonne quantité et la bonne combinaison de chondroprotecteurs aideraient à soulager les douleurs causées par l’arthrose du chat, à ralentir la dégradation du cartilage propre à la maladie et à favoriser la cicatrisation. L’absorption de ces substances par l’organisme n’entraîne quasiment aucun effet secondaire.

On les retrouve sous forme d’injections ou de compléments alimentaires, plus couramment utilisés. Ils peuvent être complétés par des aliments pour chats enrichis en agents chondroprotecteurs et en substances anti-inflammatoires, comme la vitamine E. En cas de surpoids, ils s’accompagnent également d’une diète, autre traitement naturel incontournable contre l’arthrose du chat.

Parmi les chondroprotecteurs les plus courants on retrouve :

  • La glucosamine et la chondroïtine, deux constituants du cartilage naturellement présents dans l’organisme ;
  • L’hydrolysat de collagène, qui produit le collagène de type 2, autre constituant du cartilage ;
  • Les omégas 3, des acides gras essentiels aux propriétés anti-inflammatoires ;
  • Des extraits de plantes, de fruits ou d’épices aux propriétés anti-inflammatoires : thé vert, harpagophytum, griffe de chat, écorce de pin, romarin, griffe du diable, curcuma ou gingembre, cassis ou fruit d’églantier…

Arthrose du chat : les biothérapies

De nouvelles thérapies issues du vivant sont désormais utilisées par les vétérinaires pour soulager la douleur des chats atteints d’arthrose. Ces traitements biologiques consistent à injecter des anticorps monoclonaux, des cellules-souches ou du plasma enrichi en plaquettes afin de stimuler les processus de réparation naturels de l’organisme. Leur coût est variable et peut offrir une approche efficace contre l'arthrose :

  • L'injection d'anticorps monoclonaux. Il s'agit de l'injection d'un anticorps monoclonal dont le rôle va être de cibler et de neutraliser les facteurs de croissance (NGF) impliqués dans les douleurs arthrosiques. L'injection de cette protéine va permettre d'obtenir un soulagement significatif des douleurs et de diminuer l'inflammation au niveau des articulations. Son élimination se fait par les voies normales, le foie et les reins sont faiblement sollicités et le système digestif est quant à lui peu perturbé.
  • L’injection de cellules-souches consiste à ajouter des cellules saines dans l’articulation malade. Prélevées sur le tissu adipeux du chat lui-même ou d’un donneur, elles sont cultivées en laboratoire afin de les multiplier. Elles sont ensuite réinjectées dans l’articulation, où elles doivent stimuler la régénération des tissus, réduire l’inflammation et apaiser la douleur*.
  • L’injection de PRP, le plasma enrichi en plaquettes, utilise pour sa part du sang prélevé sur l’animal. Celui-ci est aussitôt centrifugé afin d’éliminer les globules rouges et la plus grande partie des globules blancs. Le plasma sanguin qui en résulte affiche une concentration en plaquettes deux à trois fois plus élevée que dans le sang normal, ainsi que des protéines et des facteurs de croissance**. Une fois réinjecté, le PRP doit accélérer la cicatrisation des tissus, et donc diminuer les symptômes associés à l’arthrose du chat.
Arthrose du chat : Des traitements naturels existent-ils ?
Stock-Asso / Shutterstock

Les médecines alternatives pour lutter contre l’arthrose du chat

Les médecines douces peuvent constituer un atout supplémentaire dans le panel de traitements disponibles. Les bénéfices de ces thérapies naturelles sont parfois sujets à débat. Dispensées par des vétérinaires qualifiés, elles sont cependant sans danger.

  • L’homéopathie vétérinaire consiste à administrer des ingrédients naturels, la plupart du temps végétaux, sous forme de gouttes ou de granules.
  • La phytothérapie utilise, elle aussi, des ingrédients issus des plantes, mais sous forme de décoctions. Certains végétaux, tels que le curcuma, ont même un effet anti-inflammatoire.
  • L’ostéopathie féline est une thérapie manuelle douce qui consiste à manipuler l’animal pour le soulager, améliorer son confort et sa mobilité. Elle est notamment utilisée pour apaiser les contractures et les spasmes provoqués par l’arthrose du chat.
  • L’acupuncture est une médecine traditionnelle chinoise, pratiquée sur les humains comme sur les animaux. Indolore, elle consiste à insérer de fines aiguilles sous la peau, au niveau de points de pression précis. Elle peut permettre de soulager la douleur et de détendre les chats souffrant d’arthrose.

L’arthrose du chat et la rééducation fonctionnelle

Utilisée par de nombreux vétérinaires, la rééducation fonctionnelle, ou physiothérapie, permet d’agir sur les symptômes de l’arthrose du chat, de la douleur à la mobilité. Les manipulations et exercices aident ainsi :

  • À maintenir la masse musculaire, indispensable pour soutenir les articulations ;
  • À entretenir ou améliorer la souplesse et l’amplitude articulaire ;
  • À dénouer les crispations et contractures ;
  • À améliorer la circulation sanguine.

Pratiquée dans un centre et complétée d’exercices à domicile, la rééducation peut efficacement améliorer le confort d’un chat arthrosique. Elle combine un ensemble de techniques indolores et naturelles, utilisées de façon similaire pour traiter l’arthrose humaine, dont :

  • L’électrothérapie ou électrostimulation, une stimulation neurologique douce par l’émission d’un courant électrique ;
  • La thérapie par ultrasons, utilisant les ondes sonores pour leurs effets thermiques ou micro-massants ;
  • La kinésithérapie, un ensemble de manipulations passives et d’exercices actifs, par exemple sur tapis roulant ou sur ballon ;
  • La massothérapie, des manipulations manuelles pour masser et étirer ;
  • Le laser et les ondes de choc, des appareils qui stimulent les tissus et l’irrigation ;
  • La thermothérapie et la cryothérapie, consistant à appliquer du chaud ou du froid ;
  • L’hydrothérapie, avec la marche sur tapis roulant dans l’eau ou la nage en piscine, si votre chat ne refuse pas le contact avec l’eau.

>> Retrouvez tous nos contenus sur l’arthrose chez le chat

L’avis de votre vétérinaire est essentiel dans le parcours de soins de l’arthrose du chat, même pour des traitements naturels en principe anodins. N’hésitez pas à le consulter pour établir une prise en charge personnalisée. Il pourra également vous orienter vers des praticiens vétérinaires qualifiés si besoin.

Article relu et validé par la Dre vétérinaire Michèle Gorissen

*https://www.geo.fr/environnement/la-therapie-par-cellule-souche-pour-les-animaux-aussi-179835

** https://www.clinique-veterinaire-hopia.com/nos-services/injection-de-plasma/

> La santé de votre chat est aussi une priorité.
Assurez le avec notre partenaire Assur O'Poil.

# arthrose
Par Elise Petter Crédits photo :

Alex Zotov / Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)