Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Arthrose du chat : comment savoir s’il souffre ?

Vendredi 12 Mars 2021 | Par Elise Petter

La douleur chez le chat peut s’avérer particulièrement complexe à déceler. Discret par nature, le félin manifeste généralement peu sa souffrance. Les premiers signes d’inconfort dû à l’arthrose du chat passent par des modifications de comportement parfois subtiles, que les maîtres sont souvent les plus à même de détecter. 

Les changements de comportement liés à la douleur chez le chat

L'instinct de prédateur du chat le pousse fréquemment à cacher sa douleur, ce qui peut retarder sa prise en charge. Certains changements dans ses habitudes peuvent tout de même alerter.

La douleur peut causer une réticence au mouvement. Un chat atteint d’arthrose limite les déplacements à mesure que la maladie progresse. Il peut s’agir d’un comportement normal dans le cas d’un chat âgé, mais celui-ci étant particulièrement susceptible de développer de l’arthrose, la surveillance s’impose, quel que soit l’âge de l’animal.

Votre chat ne joue plus

Un manque d’entrain pour les jeux qui plaisent habituellement à votre chat peut indiquer une difficulté à se mouvoir ou une variation d’humeur. Ces deux signes indiquent potentiellement une douleur. Si votre compagnon n’est plus intéressé par ses jeux favoris, parlez-en à votre vétérinaire, particulièrement si ce changement de comportement est soudain.

Son pelage est terni

Ce rituel de toilette est essentiel aux chats et atteste souvent de leur état de santé. Lorsque l’animal change ses habitudes, il peut indiquer une souffrance ou une situation de stress. Des articulations douloureuses peuvent ainsi le pousser à abréger ou espacer sa toilette, ce qui altère l’apparence de son poil, moins lisse et moins brillant. À l’inverse, un chat qui souffre peut également lécher compulsivement la zone douloureuse.

Votre animal se montre moins câlin

Si vous constatez que votre chat est moins câlin et qu’il feule, crache, griffe ou mord quand vous essayez de le toucher, recherchez-en la cause. La douleur chronique de l’arthrose du chat peut affecter son humeur et sa sociabilité, le poussant à l’agressivité, en particulier si vous touchez la zone douloureuse, volontairement ou non. Guettez ses attitudes lorsque vous approchez la main, mais n’insistez pas si vous le sentez sur la défensive.

Un changement de ses comportements alimentaires

Un animal de compagnie qui cesse de s’alimenter ou mange trop peu nécessite toujours un avis professionnel. Une douleur intense peut également provoquer une perte d’appétit, quelle que soit sa localisation. Si vous constatez que votre chat mange peu ou qu’il maigrit, n’attendez pas pour consulter votre vétérinaire.

Arthrose du chat : comment savoir s’il souffre ?
Un changement des comportements alimentaires peut être le signe de souffrances - Jaromir Chalabala / Shutterstock

Arthrose du chat : les signes physiques de souffrance

Lorsque la douleur provoquée par l’arthrose du chat s’intensifie jusqu’à devenir chronique, elle devient plus visible. Les manifestations restant malgré tout discrètes, sauf douleur extrême, n’attendez plus : parlez-en à votre vétérinaire à la moindre suspicion.

Un changement dans sa façon de marcher

Maladie des articulations, l’arthrose du chat entrave sa mobilité et peut générer une boiterie plus ou moins visible. Si vous constatez que votre animal claudique de façon récurrente ou s’il présente des difficultés pour enjamber sa litière, une consultation s’impose pour en trouver la cause.

Votre animal ne saute plus ou peu 

Si votre chat habitué à se percher en hauteur se met à favoriser des emplacements bas, détaillez son comportement et sa façon de se déplacer. Y a-t-il des endroits qu’il évite, des emplacements qu’il appréciait sur lesquels il ne grimpe plus ? En délaissant les positions hautes, il peut s’épargner des mouvements qui le font souffrir. Vous retrouverez probablement le même comportement prudent lorsqu’il joue ou se déplace.

Votre chat fuit, se cache ou s’isole 

Si le chat est par nature un animal indépendant, un isolement excessif tend à indiquer un problème. À moins que ce comportement ne soit habituel chez votre animal, détaillez son comportement. Si vous le voyez moins ou s’il fuit lorsque vous approchez, consultez. Il en va de même si vous le trouvez prostré dans des recoins dans lesquels il ne s’aventure pas en général.

Arthrose du chat : comment savoir s’il souffre ?
Un chat dont le comportement change doit être surveillé - Africa Studio / Shutterstock

Votre chat grogne ou gémit 

Grognements, miaulements et ronronnements font partie du langage du chat. Ils sont souvent complexes à décoder, restent mystérieux et peuvent indiquer la douleur aussi bien que la colère ou le contentement. Pour déceler une anomalie, tenez surtout compte du changement : un chat qui se met à gémir subitement et de façon répétée doit alerter. De même qu’un chat habitué à s’exprimer qui, à l’inverse, cesse de communiquer !

 

Un chat qui souffre d’arthrose le révèle plus par des changements de comportement que par des plaintes. C’est pourquoi la surveillance de son maître s’avère essentielle : détectées dès leur apparition, ces infimes variations d’attitude peuvent permettre à votre vétérinaire de prendre en charge sa douleur le plus tôt possible.

>> Retrouvez tous nos contenus sur l’arthrose chez le chat

Article relu et validé par la Dre vétérinaire Michèle Gorissen

À lire aussi : Arthrose du chat : prévention, symptômes et traitement

> La santé de votre chat est aussi une priorité.
Assurez le avec notre partenaire Assur O'Poil.

# arthrose
Par Elise Petter Crédits photo :

 Olga Smolyak / Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)