Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Epulis chez le chien : causes, symptômes et traitements

Jeudi 13 Janvier 2022 |

Un épulis du chien désigne une masse se développant à partir de la gencive dans la cavité buccale. Bien qu’il soit bénin, l’épulis peut engendrer des désagréments pour l’animal. Son traitement est essentiellement chirurgical.

Vous venez de découvrir une boule dans la bouche de votre chien ? Peut-être s’agit-il d’un épulis. Cette tumeur est fréquente chez les canidés (environ 18 % des tumeurs buccales). Généralement sans gravité, l’épulis du chien nécessite cependant un diagnostic de certitude et un traitement approprié, parfois agressif, pour éviter les récidives. En cas de doute, rendez-vous sans tarder chez votre vétérinaire qui mènera les examens adéquats.

Epulis chez le chien : causes, symptômes et traitements
@Shutterstock Nestor Rizhniak

Symptômes et diagnostic d’un épulis chez le chien

Un épulis est une tumeur non cancéreuse se développant à partir de la gencive. Le principal symptôme d’un épulis chez le chien est la présence d’une masse de chair rosée, plus ou moins grosse et bourgeonnante, au niveau de la base d’une ou plusieurs dents. La découverte de cette boule dans la bouche du chien peut être assez tardive, surtout si elle se situe au fond de la cavité buccale. D’autres symptômes doivent alerter les maîtres :

  • Une salivation excessive
  • Une difficulté à mâcher
  • Des saignements buccaux

Une fois cette masse découverte, il faut la différencier de tumeurs plus agressives comme les cancers de la bouche chez le chien : le mélanome (30% des tumeurs buccales canines), le carcinome épidermoïde ou encore le fibrosarcome.

Le diagnostic passe par un examen histologique : Le vétérinaire réalise le retrait de la masse ou une biopsie profonde qui sont envoyées au laboratoire. Cette analyse permet de confirmer l’épulis du chien et d’éliminer un cancer. Dans certains cas, des radiographies ou un scanner peuvent être recommandés pour déterminer s’il y a une atteinte de l’os de la mâchoire.

Epulis chez le chien : causes, symptômes et traitements
@Shutterstock Reddogs

Les différents types d’épulis chez le chien

Épulis est en réalité un terme assez générique qui désigne différentes entités :

  • L’épulis fibromateux du chien

C’est le plus « classique ». Il est aussi nommé fibrome odontogène périphérique. Il se développe à partir du ligament dentaire sous forme d’une boule souvent unique au niveau de la jonction entre la dent et la gencive. On dit qu’il n’est pas agressif localement car il ne s’étend jamais au niveau de l’os de la mâchoire.

  • L’épulis acanthomateux du chien

Aussi appelé améloblastome acanthomateux, il prend naissance au niveau osseux. C’est le plus sérieux des épulis du chien. Il nécessite un traitement agressif pour éviter les récidives. À l’œil nu, il ne se distingue pas de l’épulis fibromateux. L’épulis acanthomateux, quoiqu’invasif localement, n’est pas un cancer ; il ne métastase pas.

Les Golden retrievers, les Cockers et les Shetlands seraient prédisposés à l’améloblastome acanthomateux.

  • L’épulis fibreux ou hyperplasie gingivale du chien

Cette pathologie peut être localisée au niveau d’une dent ou toucher toute la mâchoire. On constate alors que les gencives du chien sont gonflées, rouges et dures. Les dents peuvent parfois être entièrement recouvertes par cette prolifération. L’hyperplasie gingivale du chien n’est pas tumorale (on parle de pseudo-tumeur) ; elle peut avoir des causes inflammatoires (présence de plaque dentaire due à une mauvaise hygiène buccale) ou génétique (elle est fréquente chez certaines races comme le Boxer, le Westie ou encore le Colley). 

Certains médicaments sont aussi susceptibles d’engendrer une hyperplasie gingivale chez le chien ; il s’agit de la ciclosporine pour traiter l’atopie et de l’amlodipine qui soigne l’hypertension artérielle. Les lésions gingivales sont réversibles à l’arrêt du médicament.

Epulis chez le chien : causes, symptômes et traitements
@Shutterstock Nejron Photo

Les traitements des épulis du chien

Le traitement des épulis fibromateux et acanthomateux est chirurgical. L’exérèse doit être bien complète pour éviter les récidives. 

Le cas de l’épulis acanthomateux est particulier. En raison de l’atteinte osseuse, il nécessite une opération plus lourde. On doit alors réaliser une chirurgie large avec ablation d’une partie de la mâchoire (mandibulectomie ou maxillectomie selon que la résection concerne la mâchoire du bas ou du haut) pour enlever l’os malade. Quoique conséquente, cette opération est généralement bien supportée par les animaux et permet d’éviter une récidive nécessitant une nouvelle intervention. On estime que moins de 5 % des chiens récidiveront après l’intervention. Une alternative à cette chirurgie osseuse est la radiothérapie, mais les résultats sont moins satisfaisants.

L’hyperplasie gingivale grave se traite par gingivectomie (découpage de la gencive). Dans les cas moins importants, une bonne hygiène buccale (détartrage, extractions dentaires si nécessaire et brossage des dents régulier) peut permettre de contrôler les symptômes. Si l’épulis fibreux est consécutif à un médicament, il faudra discuter de son arrêt possible avec votre vétérinaire.

L’épulis du chien est une pathologie courante chez le chien de plus de 7-8 ans. Elle ne doit pas être prise à la légère. N’hésitez pas à inspecter les dents de votre compagnon régulièrement. En cas de masse dans la bouche de votre chien, consultez sans tarder. 

Isabelle Vixège

Dr vétérinaire

À lire aussi : Ces 7 poisons mortels pour votre chien qui se trouvent dans votre maison

> La santé de votre chien est aussi une priorité.
Assurez le avec notre partenaire Assur O'Poil.

# vétérinaire, chien malade
Crédits photo :

@Shutterstock trofalenaRV

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)