Publicité

Un spitz souriant
© Leka Sergeeva / Shutterstock

Toilettage du Spitz : tous nos conseils pour entretenir sa fourrure

Par Lina Rayan

mis à jour le

Toilettage du Spitz : tous nos conseils pour entretenir sa fourrure

Heureux possesseur d'un adorable Spitz vous vous demandez comment entretenir au mieux ses poils et lui faire une belle coupe ? Découvrez tous nos conseils et le matériel nécessaire !

Il s’agit des Spitz allemands, autrefois appelés Loulous de Poméranie, dans tous leurs formats, mais cette toilette convient aussi très bien sur Spitz-Loup, Samoyède, et même Husky de Sibérie ou Alaskan Malamute...

Matériel requis pour le toilettage du Spitz

Tondeuse, peignes nos 10, 7/8. Cardes, ciseaux droits, ciseaux crantés, étrille, pince à ongles, pince à oreilles. Avec tous ces accessoires de toilettage spécifiques à la coupe du Cocker anglais vous êtes prêts à attaquer la toilette de votre animal.

Suivez les étapes une par une en vous aidant du schéma ci-dessous. Si vous êtes débutant, gardez en tête que le moyen le plus simple d'apprendre à toiletter est de regarder les gestes effectués par votre toiletteur. Entre deux séances chez lui vous pourrez vous exercer sur votre animal pour "rafraîchir" sa coupe.

Toilettage du Spitz

1. Bords d’oreilles taillés triangulaires aux ciseaux crantés
2. Franges des antérieurs égalisées aux ciseaux droits
3. Jarrets égalisés aux ciseaux droits, poils peignés vers l’arrière
4. Ensemble de la fourrure démêlé et brossé
5. Tours de patte égalisés aux ciseaux crantés

 

 

Toilettage du Spitz

Tondez (n° 10) l’abdomen, le contour du sexe, l’intérieur du haut des cuisses, éventuellement très légèrement le pourtour de l’anus. Tondez (n° 7/8) les dessous de patte. Brossez très soigneusement l’ensemble du corps dans les deux sens du poil, d’abord à la carde dure pour éliminer toute la bourre, puis à la carde douce, et enfin au peigne pour vérifier qu’il ne subsiste aucun nœud.

Bien que la robe double de ces chiens s’emmêle peu par nature, le sous-poil laineux très abondant et serré peut former des bourres inextricables s’il n’est pas régulièrement retiré lors de la mue. Vous devez alors procéder à un démêlage en règle avant de pouvoir entreprendre toute toilette. Dans les cas sévères, l’étrille peut être très utile pour « débourrer » la robe.

Attention cependant de ne pas trop « gratter » la peau. Une fois le chien parfaitement démêlé, coupez les ongles, épilez l’intérieur des oreilles, puis baignez le chien. Chez les sujets à robe blanche ou « particolore » (Husky, Malamute...) n’hésitez pas à utiliser un shampooing spécial « poil blanc » qui ravivera l’éclat des couleurs.

Laissez agir celui-ci quelques minutes. Rincez soigneusement. Séchez en brushing. Repassez la carde douce et le peigne partout. Aux ciseaux crantés, taillez discrètement les bords d’oreille pour un fini homogène et bien triangulaire. Peignez vers l’arrière puis égalisez légèrement les franges des pattes avant.

Peignez vers l’arrière les poils des jarrets et égalisez-les plus nettement aux ciseaux droits. Puis nettoyez les tours de patte aux ciseaux crantés, en brossant les poils vers l’extérieur et en retirant l’excès. Là encore, le résultat doit paraître net, mais naturel.

Plus de conseils sur...

Qu'avez-vous pensé de ce conseil ?

Merci pour votre retour !

Merci pour votre retour !

Laisser un commentaire
Connectez-vous pour commenter
Vous voulez partager cet article ?