Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Malamute de l'Alaska

Malamute de l'Alaska
Malamute de l'Alaska
Autre(s) nom(s) :
Malhmut, Alaskan husky, Alaskan Malamute
Origine :
Section :
Chiens nordiques de traîneau

Caractéristiques physiques du Malamute de l'Alaska

Le Malamute de l'Alaska est un chien nordique classique, aux caractéristiques prononcées de Spitz. Il a un tronc fort et compact, mais pas trop lourd ; des membres droits et puissants ; une queue en brosse, en panache au-dessus du corps sans toucher le dos. La tête présente des oreilles dressées, bien écartées, légèrement tournées vers l’avant. Le museau est allongé mais pas pointu. Les yeux en amande ont une expression nordique typique et sont insérés obliquement.

Même s'il présente des caractéristiques similaires avec le husky sibérien, le malamute est plus trapu, plus puissant, plus têtu et plus dominant. Le husky sibérien est plus fin, plus rapide tandis que le Malamute est plus endurant et saura tirer de plus lourdes charges sur des distances plus longues.

Poil : de longueur moyenne, épais et rêche, avec un sous-poil fourni.
Couleur : toutes les couleurs allant du gris au noir sont admises, mais toujours avec la présence de blanc sur une partie des pattes, des pieds et sur la partie inférieure du corps. La tête présente des masques variés, qui devraient toujours être symétriques.
Taille : environ 63.5 cm pour le mâle et 58.5 pour la femelle
Poids : environ 38 kg pour le mâle et 34 pour la femelle

Origines et histoire

Originaire du Grand Nord (Alaska), il a été sélectionné par la tribu des Mahlemiut, dont il a pris le nom. Les Mahlemiut étaient des chasseurs de caribous, des animaux qui quittèrent ce territoire peu de temps avant la ruée vers l’or, laissant les hommes sans ressources. Les premiers Américains qui arrivèrent dans le Grand Nord ne trouvèrent donc que quelques exemplaires de ces chiens. Heureusement, ils les ramenèrent aux États-Unis et reconstruisirent la race.

Caractère et aptitudes

Affectueux :
L’Alaskan Malamute est un chien affectueux, très fidèle à son groupe social, même s’il fait preuve d’une grande dignité qui peut parfois laisser penser qu’il est distant.

Joueur :
Si on l’invite à jouer, ce chien nordique est toujours partant et plutôt enjoué surtout lorsqu’il est chiot. A l’âge adulte ce n’est en revanche pas son activité favorite.

Calme :
Très calme, le Malamute d’Alaska a néanmoins un tempérament déterminé. Il est à la fois puissant et serein, ainsi, l’expression de “force tranquille” lui sciait particulièrement.

Intelligent :
Il exprime de belles aptitudes au travail et, au quotidien, son intelligence se révèle principalement par ses astuces et ruses pour échapper aux commandements de son maître.

Chasseur :
Comme de nombreux chiens rustiques (races peu modifiées par l’Homme), l’instinct de prédation est encore très présent chez ce Malamute d’Alaska. Il était d’ailleurs initialement utilisé pour ses aptitudes de chien de traîneau mais aussi de chasse.

Toutefois, à l’heure actuelle, l’Alaskan Malamute n’est pas utilisé par les chasseurs car il s’avère être un piètre auxiliaire. Il préfère chasser pour son compte et non celui de l’Homme.

Craintif / méfiant avec les inconnus :
Le Malamute d’Alaska est un chien très sociable qui accueille avec plaisir les invités, même les inconnus. Ce sont principalement les chiens mal voire non socialisés dès leur plus jeune âge qui se montrent parfois plus distants et méfiants vis à vis des étrangers.

Indépendant :
Comme tous les chiens nordiques, le Malamute d’Alaska est indépendant et peu docile. Étant très peu modifiée par l’Homme, cette race garde une certaine autonomie ce qui n’empêche absolument pas que ce chien soit très fidèle à son groupe social.

Comportement 

Supporte la solitude :
Malgré son indéniable indépendance, ce chien n’apprécie absolument pas la solitude et cela s’explique par le besoin de meute très important de cette race nordique. En effet, ces chiens ont besoin d’être entourés pour se sentir bien dans leurs pattes.

Facile à éduquer / obéissant :
Au vu de son tempérament indépendant et de ses origines nordiques, ce chien peut s’avérer difficile à éduquer si l’on n’amorce pas son éducation dès qu’il arrive au sein du foyer.

Aucun rapport de force ne doit être recherché au risque d’entacher la relation maître/chien. Toutefois, de la fermeté est nécessaire pour parvenir à instaurer un respect mutuel.

Ces chiens ne sont généralement pas des rois d’obéissance, il ne faut donc pas chercher à en faire de véritables sujets de cirque. Les bases éducatives (rappel, marche en laisse, positions de statique) suffisent à évoluer sereinement avec ce chien.

L’intelligence et la jovialité de ce chien rendent les séances d’éducation agréables si elles sont proposées régulièrement, de manière cohérente, juste et positive.

Aboiement :
Les aboiements de l’Alaskan Malamute sont quasi inexistants car il communique comme son ancêtre le loup, en “hurlant”. C’est notamment lorsqu’il est seul et s’ennuie qu’il devient bavard.

Fugueur :
S’il vit en extérieur, il est préférable que le jardin soit bien clôturé car le Malamute d’Alaska a des envies de liberté omniprésentes. Et si l’on ajoute à cela son indépendance et son très fort instinct de prédation, s’il en a la possibilité, ce chien part souvent se promener en totale autonomie.

Destructeur :
Puisqu’il supporte très mal la solitude et l’isolement de manière générale, le Malamute de l’Alaska peut se montrer très destructeur, notamment s’il subit les absences de ses maîtres dans un endroit confiné, comme un appartement par exemple.

Gourmand / glouton :
Sans pour autant être vorace, le chien Malamute accepte volontier les friandises lors des séances d’éducation. Cela est d’ailleurs un très bon moyen pour motiver ce chien parfois têtu.

Chien de garde :
Sa sociabilité naturelle envers l’Homme fait de lui un mauvais gardien. Toutefois, son physique imposant peut dissuader un novice de la race de s’approcher, en cela, il peut protéger une maison mais ce ne devra jamais être sa fonction première.

Par ailleurs, s’il sent que son groupe social est en danger, il n’hésitera pas, non pas à attaquer car ce n’est pas dans sa nature, mais à tenter par tous les moyens de leur porter secours.

Premier chien :
Malgré sa bonhomie, sa jovialité et ses autres belles qualités, le Malamute de l’Alaska n’est pas à mettre entre les mains de tout le monde. En effet, peu docile et parfois forte tête, s’il sent que son maître n’a pas les épaules, il peut rapidement n’en faire qu’à sa tête.

Avec un chien de ce gabarit, les impairs et erreurs ne sont pas vraiment permis même si l’agressivité ne fait pas partie de son tempérament. Ce chien nordique convient à des maîtres expérimentés, sportifs et surtout très disponibles pour répondre à ses nombreux besoins.

Conditions de vie

Malamute d’Alaska en appartement :
Même s’il pourrait s’adapter à une vie citadine, en appartement, si ses maîtres sont suffisamment disponibles pour le sortir plusieurs fois par jour et lui faire pratiquer des sports canins régulièrement, son environnement idéal reste la campagne.

Sa grande robustesse lui permet d’ailleurs de pouvoir vivre à l’extérieur, même lors des conditions météo les plus rudes. Une maison avec jardin lui convient donc parfaitement.

Besoin d’exercice / sportif :
Étant le plus grand et puissant des chiens de traineau, le Malamute d’Alaska a besoin de beaucoup d’exercices pour être pleinement épanoui, que ce soit physiquement comme psychologiquement.

De simples balades de quartier s’il vit en ville ne sauraient le satisfaire. Ni même de rester toute la journée dans un jardin d’ailleurs.

Malgré sa faible docilité, il peut pratique l’agility, l’obé-rythmée mais surtout des sports de traction (cani-cross, cani-trottinette, cani-vtt, etc.). Il sera également très à l’aise dans toutes les disciplines liées au pistage.

Attention toutefois à débuter les sports canins uniquement à la fin de sa croissance pour éviter tout problème de développement physique, propre aux chiens de grande taille.

Voyage / Facilité de transport :
Le grand gabarit de ce chien rend les déplacements quelque peu complexes et nécessite une bonne organisation, d’une part, mais surtout une éducation et une socialisation de qualité.

Compatibilité

Le Malamute d’Alaska et les Chats :
Malheureusement, la cohabitation avec les petits animaux de compagnie, comme les chats, est difficile au vu de l’instinct de chasse très marqué de ce chien.

Le Malamute d’Alaska et les Autres chiens :
Sur le papier, l’Alaskan Malamute se doit d’être sociable avec ses congénères, notamment de par ses origines de chien de traineau et donc de meute.

Toutefois, dans la pratique, il est parfois difficile de faire s’entendre deux chiens de même sexe par exemple, surtout s’ils n’ont pas grandi ensemble. Pour les chiens au fort caractère, une stérilisation avant la puberté est souvent conseillée pour limiter les dégâts et éviter les conflits.

Le Malamute d’Alaska et les enfants :
Ce chien supporte patiemment les enfants, même si le fait de jouer avec eux n’est pas ce qu’il préfère. S’il est habitué à cohabiter avec eux, il ne devrait pas y avoir de problèmes mais il faut tout de même faire attention aux plus petits qui pourraient se montrer parfois trop brusques.

Le Malamute d’Alaska et les Personnes âgées :
La puissance, le fort caractère et les nombreux besoins de dépense de ce chien ne sont absolument pas compatibles avec une vie sédentaire.

Santé

Résistant / robuste :
L’Alaskan Malamute est un chien rustique extrêmement robuste.

Supporte la chaleur :
Même s’il perd une grande partie de son lourd sous-poil en été, le Malamute de l’Alaska ne supporte pas très bien les grosses chaleurs. Il faut donc veiller à ce qu’il ait toujours de l’eau fraîche à disposition et un coin à l’ombre où se reposer.

Supporte le froid :
Son sous-poil dense et son poil de couverture épais lui permettent de vivre les conditions météorologiques les plus rudes sans aucun problème.

Tendance à grossir :
Très actif et sportif, si ce chien rustique est bien alimenté et qu’il bénéficie d’une activité physique adaptée, il ne grossit pas.

Maladies fréquentes :

  • Dysplasie de la hanche

  • Lipome (tumeur bénigne des tissus graisseux)

  • Achondroplasie (nanisme, malformation des os longs)

  • Alopécie X (affection de la peau)

  • Polyneuropathie (affection neurologique)

Toilettage et entretien

Naturellement propre, ce chien rustique n’a pas besoin de bains. En revanche, de nombreux brossages sont nécessaires (deux par semaine en moyenne) pour garantir la beauté et les qualités protectrices de sa belle et impressionnante robe.

Perte de poils :
Ce chien au pelage très fourni perd énormément de poils pendant les périodes de mue. Les brossages doivent donc être quotidiens pour éliminer un maximum de poils morts.

Prix

Le prix d'un Malamute d’Alaska varie en fonction de ses origines, son âge et son sexe. Il faut compter en moyenne 1050 € pour un chien inscrit au LOF. Les lignées les plus hautes peuvent être vendues jusqu'à 1500 €.

Concernant le budget moyen pour subvenir aux besoins d'un chien de ce gabarit, il faut compter environ 60€ / mois.

Espérance de vie moyenne : environ 12 ans

Remarques et conseils

Originaire du Grand Nord (Alaska), il a été sélectionné par la tribu des Mahlemiut, dont il tient son nom. Les Mahlemiut étaient des chasseurs de caribous, animaux qui quittèrent ce territoire peu de temps avant la ruée vers l’or, laissant les hommes sans ressources. Les premiers Américains qui arrivèrent dans le Grand Nord ne trouvèrent donc que quelques exemplaires de ces chiens. Heureusement, ils les ramenèrent aux États-Unis et construisirent la race que l’on connaît aujourd’hui. La FCI reconnaît officiellement la race en 1963.

13 commentaire(s)
Bonjour aves vous déjà entendu parler de le croissement de race 'Mammouth géant d'alaska - Amstaff pouvez vous me donner plus de renseignement merci d'avance.
J ai un malamute Alaskan de 20 mois et je le trouve trop craquant...
.
bonjour j aurai besoin de petits conseille s il vous plait
voila j ai acheter une femelle malamute elle a actuellement 3mois mais quand je la laisse toute seule ne serais que 2h elle me retourne la maison elle mange tout ceux qu elle trouve je n arrive pas a l arreter et la sa commence a me couter un peu cher avez vous des conseille a me donner pour qu elle éviter de tout me casser??? merci d avance apres pour le reste elle ecoute bien droite gauche doucement assis et sa j y arrive pas
Moi j'ai une Alaskan malamute de 1 an et 3 mois, et a vrai dire, je ne peux plus m'en séparé, c'est un chien de traineau majestueux mais il ne faut pas oublié que deriere cette image de loco des neiges il y a un petit amour en demande de calin .

C'est un chien magnifique, tres gentil, la mienne s'entend parfaitement avec les chats et les petits enfants.
Ce post date mais je voulais faire une rectification dans les robes, il y a l'agouti, le roux et chocolat, et surtout le blanc, rare certes mais qui existe, mon loup en est porteur, papy étant justement un malamute blanc :)

Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)