Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>

Le blues de la rentrée chez le chien : comment lui (ré)apprendre à rester seul

Lundi 27 Août 2018 |

Alors que tout le monde reprend le chemin de l'école ou du travail, les chiens, eux, doivent rester seuls à la maison. La rentrée n'est pas toujours facile à vivre pour eux puisqu'elle marque la fin d'une période où, bien souvent, leurs maîtres ont été plus présents et plus disponibles pour eux. La routine doit pourtant se ré-installer, et le chien doit (ré)apprendre la solitude. Voici comment faire pour que cette période se passe en douceur et lui éviter une déprime. 

 

Après deux mois de vacances, de beau temps, de découvertes de nouveaux espaces, de promenades et de câlins à n’en plus finir, retour à la réalité. La rentrée des classes a signé son grand retour : les enfants vont à l’école, les parents partent travailler et les animaux de compagnie… restent à la maison. Fini le temps où les journées passées tous ensemble étaient la norme. Ils vont devoir se réhabituer à plus de « solitude ». 

Il ne faut pas perdre de vue que les animaux sont sensibles aux changements (même météorologiques). Les chiens sont des animaux ritualisés. Ce soudain retournement de situation peut alors favoriser l’apparition d’une anxiété de séparation mais aussi de comportements gênants tels qu’une légère perte d’appétit, un manque d’énergie, des pleurs, des dégradations de mobiliers et des pipis aux mauvais endroits… Si vous êtes vous-même stressé à l’idée de devoir les laisser c’est même bien pire puisqu’en véritables éponges, ils le ressentent et s’en débarrassent comme ils peuvent.

Habituer son son chien à rester seul

Afin d’éviter qu’un quelconque mal-être s’installe chez votre chien, commencez donc à le réhabituer petit à petit à la solitude (si possible avant que vous repreniez le travail). En premier lieu, si en rentrant chez vous vous constatez un dégât : ne le punissez pas. Non seulement il ne comprendrait pas le pourquoi de cette correction mais en plus, il associera votre retour à quelque chose de négatif. Un stress supplémentaire risque alors de s’établir… et de faire s’amplifier les mauvais comportements. Remettez simplement les choses en ordre lorsqu’il se trouve dans une autre pièce.

Par ailleurs, il est conseillé par les comportementalistes spécialistes du chien d’« ignorer » (juste quelques minutes) ses animaux en partant et en rentrant chez soi.

>> Comment réhabituer mon chien à moins de présence après les vacances ?

Des jeux, du sport et des fleurs de Bach

Enfin, ce n’est un secret pour personne, sachez que faire de l’exercice est bon et sain pour les chiens d’intérieur. Pour qu’aucun ne soit touché par le blues de la rentrée, une solution : l’occupation. Le manque d’activité peut en effet peser sur leur moral alors… ne les laissez devenir apathiques sous aucun prétexte ! Laissez-leur des jouets pour qu’ils s’occupent pendant votre absence et accordez-leur des temps de jeu/promenades de façon régulière (au – strict - minimum 30 mn par jour) dès lors que vous êtes à leurs côtés.

Un calmant léger - comme les fleurs de Bach – peut également être administré aux chiens afin de les aider à se détendre pour mieux gérer la reprise. Si toutefois il s’avère que cette période de cafard s’éternise, il faudra envisager de les emmener consulter un comportementaliste et/ou un vétérinaire.

A lire aussi : 5 solutions pour sortir votre chien de sa déprime

 

Votre animal souffre-t-il du blues de la rentrée ?

  • Oui
  • Non
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook