Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>

Apprendre à son chien à rester seul

L'apprentissage de la solitude est un exercice difficile pour le chien, car ce n'est pas un animal solitaire. Il doit donc apprendre à gérer ces moments souvent inévitables dans nos modes de vie. Voici quelques conseils importants sur cet apprentissage complexe.

Il est souvent très délicat d’apprendre la solitude à un chiot, car les maîtres ne sont pas toujours convaincus de l'importance d’un tel apprentissage. Cette attitude conduit à de nombreux échecs. Le maître doit en effet être sûr de lui, serein et convaincu pour que le chien comprenne et apprenne vite.

En ville et en appartement, le chien doit pouvoir rester seul sans « hurler à la mort », ou autre signe évident de mal-être (destruction, malpropreté). Celui qui n’a jamais souffert des hurlements d’un chiot laissé seul dans un appartement ne peut pas comprendre la « gravité » de la situation !

Il faut absolument éviter cela. Et surtout, si cette situation se produit ne serait-ce qu’une fois, (face à un voisin qui se plaindrait du bruit, par exemple), ne défendez pas votre animal en minimisant la situation : rares sont les personnes de mauvaise foi qui accusent à tort votre chien de hurler.

Prévenez simplement vos voisins de l’acquisition d’un chiot : cela vous évitera de recevoir des plaintes le premier jour ! Sachez aussi que ce n’est pas parce que vous collerez l’oreille à la porte durant trois minutes après votre départ sans rien entendre que votre chien n’est pas capable de hurler le restant de la journée ! Les caméras de surveillance montre bien que le chien peut hurler à tout moment pendant vos absences.

Soyez convaincu de l’utilité de cet apprentissage, car, même si personne ne souffre des aboiements de votre animal, lui-même risque de mal supporter cette situation s’il n’y est pas habitué. S’il n’est pas capable d’être seul, son anxiété se répercutera sur son comportement et d'autres troubles peuvent apparaître (mutilations, destruction, dépression). Le chien est un animal social, donc la solitude est un apprentissage qui n'est pas inné.

Quand lui apprendre à rester seul ?

La gestion de la solitude s'apprend dès l'arrivée à la maison. Naturellement, les premiers jours vont lui servir à prendre ses marques dans son nouveau foyer, mais il ne faut pas l'habituer dès le départ à une présence humaine constante.

Surtout, si vous prenez un chiot pendant vos vacances, habituez-le rapidement à rester seul. N’attendez pas la reprise de votre travail, ce serait trop dur pour lui. S’il a passé les quinze jours des congés à être chouchouté par tous, il va très mal réagir quand il verra la maison se vider de tout être humain un beau matin.

L'apprentissage se fera progressivement, au cours de sorties que vous ferez de plus en plus longues, pour que l'apprentissage soit progressif. Au départ, il est important de commencer par des absences très courtes, pour limiter la probabilité que le chien ressente un mal-être.

Votre départ

Le point essentiel de cet apprentissage est de ne pas « ritualiser » votre départ, c’est-à-dire de ne pas donner des signes évidents et répétés chaque fois que vous allez laisser le chiot seul (chercher vos clés, mettre votre manteau, embrasser le « brave animal », etc). Ne pas faire de ce moment un acte marquant pour le chien est une clé de la réussite.

Il ne faut pas, du moins dans un premier temps, que le chiot puisse sentir les signes d’une absence proche et votre éventuelle anxiété. Si le maître lui-même se culpabilise ou a peur de laisser l’animal seul, ce dernier va manifester des signes d’anxiété avant le départ proprement dit, ce qui va augmenter la culpabilité du maître et bloquer complètement la situation. Le point de départ de ce cercle vicieux aura été l’attitude du maître.

En donnant de l’importance à une scène qui doit être naturelle (le maître part et le chien reste seul), une double anxiété se crée (celle du maître et de l’animal). Le chien est une éponge émotionnelle, et la peur de l’un ne fait qu’alimenter la peur de l’autre.

Évitez, par exemple, de remplir la gamelle du chien avant de partir comme si vous ne reveniez que dans quinze jours. Il pourra attendre le soir pour manger. Le chiot va trouver très sympathique que vous vous occupiez soudain de lui avec autant d’attention mais sera ensuite tout étonné et bien déçu de vous voir partir.

Il est inutile de le caresser comme si vous deviez ne jamais le revoir et de l’inonder de mots doux. Le sentiment d’abandon sera beaucoup plus fort après une telle manifestation de tendresse. Vous n’êtes pas non plus obligé de partir à la sauvette en longeant les murs ! Le chien doit vous voir partir.

Le tout est de garder une attitude équilibrée et naturelle, que le chien pourra ensuite copier pour vous attendre.

Les précautions à prendre

Il faut simplement prévoir votre départ et ne pas entamer, par exemple, une grande partie de ballon cinq minutes avant de le laisser seul. Le plus simple est de ne pas vous occuper de lui pendant le quart d’heure précédant le départ. Vous le laisserez tranquillement dans son coin.

Préparez vos clés et votre manteau à l’avance ! Cela vous évitera de chercher en affolant le chiot du même coup. Sortez le chien pour ses besoins avant de partir, pas au dernier moment non plus ! Que cela ne se transforme pas en « signe » de départ. Cette sortie est utile pour les chiots qui ne peuvent pas se retenir très longtemps.

Faites aussi attention à ne laisser aucun objet fragile ou dangereux à sa portée.

Par contre, n'hésitez pas à lui donner de quoi s'occuper : jouets, objets à ronger, panier pour dormir, etc. Le chien profite généralement des moments de solitude pour se reposer, mais un chiot a des phases d'activité intenses assez fréquentes, et il vaut mieux qu'il dirige ses activités vers des jouets que vers votre mobilier !

Ne pas oublier ses besoins d'activité

On oublie souvent de le mentionner, mais pour qu'un chien puisse rester calme et serein pendant vos absences, il faut naturellement que ses besoins soient satisfaits par ailleurs ! Et notamment son besoin de présence social, et d'activité : il ne faut donc pas oublier de jouer avec lui, et lui proposer des sorties en nombre suffisante, et assez longues.

En effet, si ses besoins ne sont pas satisfaits, lors des moments de solitude, le chien ressentira et l'absence de ses maîtres, et son manque d'activité, ce qui s'ajoutera au stress généré et augmente le risque de voir des comportements indésirables.

La solitude du chien en résumé :

A faire
- L’habituer le plus rapidement possible à des absences très courtes
- Prévenir les voisins d’éventuels « hurlements »
- « Ignorer » le chiot quelques instants au départ et au retour (attitude neutre)
- Sortir le chiot pour ses besoins avant de partir
- Partir pendant qu’il vous voit
- fournir de quoi s'occuper au chiot pendant l'absence
- donner de l'activité au chien pendant que vous êtes là

A ne pas faire
- Prendre un congé pour s’occuper du chiot et ne pas l'habituer au rythme normal
- Donner des signes de votre départ, ritualiser le départ
- Câliner le chiot avant votre départ
- L’enfermer dans une pièce
- Partir en cachette
- Ouvrir les fenêtres

Dr Stéphane Tardif
Docteur vétérinaire et rédacteur pour Wamiz

7 commentaire(s)
L'article indique qu'il ne faut pas ritualiser le départ.
J'ai deux chiens actuellement.La femelle est calme et après 6 mois n'a plus fait de bêtises. C'est un cavalier King Charles de petite taille.
L'autre est un Beagle mâle, il a deux ans, il est un peu plus grand que la moyenne. Il est arrivé après la femelle, a grandi avec elle. Ce ne sont pas mes premiers chiens mais j'ai une grosse difficulté avec le Beagle.
J'en suis à plus de 3000 € de dégâts en un an et demi. De ce fait, je n'ai plus remplacé ce qu'il avait cassé.Jj'ai vidé le salon des bibelots, plantes, coussins, étagères, etc. Il a réduit le canapé à sa plus simple expression soit la structure en métal et les deux matelas (l'assise un peu bouffée quand même, et le dos) qui sont complètement à nus, ce qui fait que pour les utiliser, je les recouvre d'un drap housse. A ce jour, le chien fait toujours des dégâts. Je peux le constater quand par hasard j'oublie de ranger un truc. Dernier en date, un récipient de synthol (vide) pour masser que j'avais oublié sur la table. Quand je suis revenue après une heure d'absence, le récipient était démonté et plein de trace de dents ...
Il a tous les jouets que l'on peut apporter à un chien, du mou, du dur, du souple, du bois, de l'os, du tissus, du plastique, du carton. Que je cache à tour de role pour lui représenter qq jours après comme un nouveau jouet.
Pour en revenir au rituel de départ, je vis dans mon salon mais chaque fois que je quitte la maison, pour préserver ce qui reste, je suis obligé de tout déménager : les deux matelas du "canapé", télé, lecteur dvd, jeux, box, lampadaire, etc, et de tout planquer dans une autre pièce. Je le fais même si je ne pars qu'1/4 d'heure pour apporter les poubelles au bout de la rue.
J'ai bien conscience que c'est un rituel de départ mais comment faire.
Quelle idee de laisser un chiot ataché à un radiateur... C est inhumain! Pauvre bête il doit être malheureux.
Ma voisine avait une jeune chienne qui hurlait toute la journée. Je l ai rencontré dans l escalier avec la petite. Elle m a. Demandé si je l entendais. Je lui ai conseillé de laisser un habit à elle à disposition que sa chienne sente son odeur et puisse dormir sur le vêtement. Mon chat dort sur un vêtementà moi quand je suis absente. A priori ça marche pour les chiens car je ne l entendaisque très rarement après.
Mais par pitié n attachait pas un chien sous prétexte qu il aboie. Et si il fait des bêtises c est aussi qu il s ennuit donc il faut des jouets.
Bonjour, nous avons trouver une jeune labrador, ceci dis elle nous fait des bêtises lors de notre absente. nous avons essai de l'attacher pendant notre absence au radiateur pour éviter cela et ça marche car elle ne peut pas bouger, mais es ce la bonne méthode.
mon chien va avoir 3ans,malheureusement,il n'a jamais accepter de rester seul a la maison! il ouvre les portes ,arrache les murs, aboie la mort! le problème ça dérange les voisins, la voisine m'a fait plusieurs remarques que si ça continuait elle portait plainte! J'ai tout essayé sous les conseils du véto, mais rien ne marche! A la promenade il m'entraine si d'autres chiens ou chats nous croisent, avec sa force je suis obligée de le lâcher.
Bonjour, n'avons eu qu'une semaine d'éducation avec notre chien ( un labrador ) éduquer tout de suite , maintenant il peut rester seul, me fait la fete quand je rentre du travail et reste quaziment a mes cotés quand je suis a la maison, il est vrais que je suis aussi le seul a le sortir ( ballade en foret ) qui est proche de la maison.
Maintenant je doit reduire le temps de promenade car il et agés est je vois qu'il a du mal a ce deplacer , bien que certain jour il pete la forme. J'adore cet amis toujour a mes coté et pas faux cul comme certaine gents.
Bonjours, votre chiot à qu'elle âge ?
Le détachement: Vers l'âge de 6 mois,
veilllez à se que le chiot se détache progrésivement
de vous : le carresses, les jeux, doivent se faire à
votre initiative et non à la sienne. Ignorer-le quand
vous partez ou rentrez de la maison. Tout ceci évitera
que votre absence ne devienne une angoisse pour votre
animal à l'origine de comportement parfois déstructeur !!!

La punition:

Elle n'a de sens que si vous prenez votre chien sut le fait,
pendent qu'il faut une bêtise. Sinon, il ne comprendra pas
ce qui risque de générer une certaine anxiété et d'aggraver
la situation !!!

Salutations.
malheureusement je suis obliger de laisser mon chiot dans la cuisine sinon il detruit je n ai pas le choix j avais essaye de le laisser dans le living mais c est attaque au mur dans la cuisine tout est securise pour lui il a ses jeux ses os a mordiller ne reste que quelques heures seul jamais plus de 4 heures il est tres attache a moi j ai du mal de couper le cordon
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook