Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Chatons et chiots non sevrés : 4 étapes essentielles pour en prendre soin

Lundi 13 Juillet 2020 | Par Nathalie D'Abbadie

Avoir un chiot ou chaton non sevré à la maison, ce n’est pas une mince affaire ! Ces petits animaux sont très vulnérables et ont besoin qu’on prenne grand soin d’eux. Voici 4 étapes essentielles pour votre petit animal grandisse avec une santé de fer.

Les chiots ou chatons non sevrés ont des besoins très spécifiques qu’il faut connaître sur le bout des doigts afin de les aider à bien démarrer dans la vie. Voici tout ce qu’il faut savoir pour nourrir, soigner, éduquer et sevrer un chiot ou chaton en bas âge.

Chatons et chiots non sevrés : 4 étapes essentielles pour en prendre soin

Comment nourrir un chiot ou chaton non sevré ?

Par définition, un chiot ou chaton non sevré se nourrit du lait de sa mère. Mais il existe moulte situations où le bébé doit être nourri autrement, par exemple si la mère décède ou abandonne ses petits.

Dans ce cas, il faut absolument proscrire le lait de vache, sauf dans le cas d’une urgence extrême et toujours moins de 24 heures, car il est bien trop riche et pas du tout adapté aux besoins de ces petits animaux en pleine croissance. Un régime à base de lait de vache ou de chèvre pourra engendrer de graves problèmes digestifs, et affaiblir considérablement l’animal.

Il faut donc se tourner vers le lait maternisé pour chiot ou chaton, afin de répondre au plus près aux besoins des bébés animaux. Jusqu’aux 2 semaines de l’animal au moins, il faut donner le biberon 8 fois par jour, soit toutes les 3 heures.

Il faudra donc se lever la nuit en mettant un réveil pour ne pas rater un repas. Au début de leurs vies, les chatons et chiots ont besoin de beaucoup de repas, et à intervalles réguliers ! La quantité de lait à donner dépend fortement de l’âge et le poids exacts de l’animal, et évolue rapidement. Lorsque vous donnerez le biberon à votre chiot ou chaton, tenez-le sur le ventre (et jamais sur le dos !) avec la tête légèrement en arrière.

Chatons et chiots non sevrés : 4 étapes essentielles pour en prendre soin

Le lait maternisé Biocanina, qui convient autant aux chiots qu’aux chatons, contient tout ce qu’il faut pour une croissance optimale du chiot ou chaton non sevré. La formule est enrichie en oligo-éléments et vitamines, riche en Oméga-3, et contient également de la taurine, un acide aminé important pour la croissance.

Vendu en pharmacie, ce lait maternisé a aussi une teneur en lactose optimisée pour une meilleur digestibilité, et comprend un kit d’allaitement qui simplifie la préparation des biberons tout au long des premières semaines de l’animal. Ce sera d’une grande aide pour faciliter la logistique des repas, notamment lorsque vous vous lèverez la nuit pour nourrir votre petit animal !

A partir de 4 semaines, le chiot ou chaton pourra commencer à boire le lait maternisé dans une assiette creuse, et découvrir petit à petit les croquettes pour chiot ou chaton.

Chatons et chiots non sevrés : 4 étapes essentielles pour en prendre soin

Comment soigner un chiot ou chaton non sevré ?

Les chiots et chatons non sevrés sont particulièrement vulnérables, et au moindre doute sur leur état de santé, il faut consulter un vétérinaire immédiatement.

Une source de chaleur sera très importante pour un petit chaton ou chiot, afin de simuler le corps de la mère contre lequel l’animal se blottit pour se tenir au chaud. Donnez une couverture bien chaude et douce à votre ou vos chiots ou chatons, et si possible, ajoutez une bouillotte d’une température entre 28 et 30 degrés, enroulée dans une serviette ou autre, pour réchauffer l’animal sans lui brûler la peau.

Pesez régulièrement l’animal pour vous assurer qu’il prend du poids. De manière générale, un chaton prend plus ou moins 100 grammes chaque semaine au début de sa vie.

Pour les chiens, cela dépend de la race et de la taille du chiot à la naissance, et il faudra demander à votre vétérinaire pour vous assurer que votre chiot prend le poids qu’il faut pour être en bonne santé.

Il faut aussi procéder aux vaccins des chiots ou chatons, qui sont fréquents lors des premiers mois de l’animal, puisque c’est une phase de la vie où le système immunitaire n’est pas encore mature.

Demandez à votre vétérinaire de vacciner votre chiot entre 6 et 8 semaines après sa naissance, et entre 6 et 9 semaines si vous avez un chaton. De même, le vermifuge se fait autour des 6 semaines de l’animal.

Chatons et chiots non sevrés : 4 étapes essentielles pour en prendre soin

Comment éduquer un chiot ou chaton non sevré ?

Si le chiot ou chaton n’est pas encore sevré, il est en général en train de se faire éduquer par sa mère. Mais si la vie en a décidé autrement et c’est vous qui vous en chargez, il vous faudra adopter le rôle de figure maternelle pour le chaton ou chiot que vous éduquerez.

Il s’agira notamment d’apprendre la propreté à votre chaton ou chiot.

Pour un chaton, choisissez un bac à litière pas trop profond, pour que l’animal s’y sente en sécurité.

Déposez-y doucement le chaton après les repas, et c’est tout à fait possible qu’il comprenne comment faire d’instinct, et ce à partir de 4 semaines. Vous pouvez aussi délicatement prendre ses pattes entre vos doigts pour lui montrer le geste de grattage de la litière.

Lorsque votre chaton aura des petits accidents (et c’est inévitable au début !), ne vous énervez pas. Déplacez les déjections dans le bac à litière pour signaler au chaton que c’est là qu’ils doivent être, et ce autant de fois que nécessaire. Aussi, si votre chaton miaule, cherche de l’intimité ou se met à renifler le sol, déplacez-le dans le bac à litière.

Chatons et chiots non sevrés : 4 étapes essentielles pour en prendre soin

Pour un chiot, la propreté peut être plus difficile à assimiler. Vers 3 mois, le chiot peut commencer à apprendre la propreté, et ce sera le moment de l’emmener dehors en toute tranquillité après les repas.

N’en faites pas une punition : vous pouvez aussi jouer avec lui, ou simplement rester dehors avec lui, le temps qu’il fasse ses besoins. Puis, vous pourrez le récompenser en le félicitant en même temps que vous lui donnerez une petite friandise.

A force de répéter cet exercice avec patience et diligence, votre chien finira par comprendre le message !

Ne nettoyez pas les accidents devant votre chiot, car il risque de faire un jeu de votre position accroupie au sol. Même s’il ne faut en aucun cas punir un chiot qui a eu un accident, il ne faut pas le féliciter par le jeu non plus !

En général, un chiot devient propre entre 4 et 6 mois, mais cela dépend des individus.

Chatons et chiots non sevrés : 4 étapes essentielles pour en prendre soin

Comment sevrer un chiot ou chaton ?

Le sevrage démarre vers 4 semaines, et consiste à arrêter petit à petit le lait maternisé pour chaton ou chiot, au profit de croquettes spécialement adaptées aux petits animaux. Cette étape prend environ 3 à 4 semaines, selon les animaux.

Pour un chiot ou chaton qui ne peut compter sur sa mère pour procéder au sevrage, il conviendra de mélanger quelques croquettes au lait maternisé dans une soucoupe, et de les écraser finement à la fourchette pour aider les petits animaux à les prendre en bouche et les mâcher.

Ce repas sera en plus du lait habituel, connu des animaux et facile à ingérer, mais dont la portion sera légèrement réduite. Cela équivaut à la réduction naturelle de lait chez la mère qui allaite.

Cette étape va engendrer des changements digestifs importants pour les animaux, alors allez-en douceur !

Petit à petit, vous pourrez écraser de moins en moins les croquettes humidifiées, et mettre plus de croquettes et moins de lait. Les instructions complètes se trouveront sur le paquet de lait maternisé que vous utiliserez, afin que vous puissiez diminuer en conséquence la quantité de lait mise à disposition au fur et à mesure que vous augmenterez la part de croquettes.

*

En suivant tous ces conseils, vous aurez un petit chaton ou chiot en pleine forme, et prêt à attaquer chaque journée avec énergie et enthousiasme !

Publirédactionnel

A lire aussi : Comment bien s'occuper d'un chiot jusqu'à ses 6 mois ?

# chaton, chiot, sevrage
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)