Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Que faire en cas de griffe incarnée chez le chat ?

Vendredi 15 Novembre 2019 |

Nos petits félins sont de remarquables chasseurs. Ce talent, ils le doivent à des armes redoutables : leurs griffes rétractiles. Toutefois, une griffe trop longue peut pénétrer dans le coussinet : on parle alors de griffe incarnée du chat.

Les griffes du chat lui sont très utiles pour chasser, se défendre ou encore grimper aux arbres. Elles lui permettent également de marquer son territoire en infligeant à différents supports de terribles marques… Mais ces véritables poignards se retournent parfois contre leur propriétaire !

Comme nos ongles, la griffe du chat comprend une partie vivante, la matrice, et une partie faite de kératine qui pousse en continu. Cette dernière peut croître démesurément jusqu’à venir s’incarner dans le coussinet, provoquant des symptômes spécifiques.

Surtout fréquente chez les animaux âgés, la griffe incarnée du chat ne doit pas être prise à la légère car elle est très douloureuse.

Que faire en cas de griffe incarnée chez le chat ?

Reconnaître une griffe incarnée chez le chat

Une griffe incarnée est la conséquence d’une croissance excessive de la griffe. Cela est dû à 2 phénomènes :

  • Les griffes du chat sont rétractiles : lorsqu’il ne s’en sert pas, elles sont rétractées entre la peau des doigts. Elles ne peuvent donc pas s’user lorsque le chat marche, contrairement à celle du chien par exemple. Le chat doit « faire » ses griffes contre des supports durs, ou en grimpant.
  • L’âge : en vieillissant, la partie kératinisée des griffes s’épaissie, devient plus dure et a tendance à se recourber. De plus, le chat est moins actif et use moins ses ongles. La griffe incarnée chez le chat est d’ailleurs une pathologie rencontrée essentiellement chez l’animal âgé, voire très âgé.

À la suite de cette croissance exagérée, la griffe très acérée pénètre le coussinet, entraînant une douleur, et des risques d’infection. Les symptômes d’une griffe incarnée chez le chat sont :

  • Une boiterie, voire un refus de se déplacer
  • Le gonflement d’un doigt
  • Une rougeur du coussinet
  • Un suintement au niveau d’un doigt
  • Le léchage d’une patte
  • Eventuellement une fièvre

L’intensité des symptômes est variable en fonction du stade. En début d’évolution (griffe effleurant le coussinet), on remarquera juste une gêne avec une légère boiterie. Dans le cas d’un chat très atteint (plusieurs griffes incarnées par exemple), l’animal sera incapable de marcher et refusera souvent de manger.

En cas de doute, n’hésitez pas examiner les pattes de votre chat. Une griffe incarnée est en général facilement reconnaissable. Attention cependant aux réactions de votre animal ; manipulez les doigts avec précaution car la douleur est fréquemment très vive.

Que faire en cas de griffe incarnée chez le chat ?

Soigner une griffe incarnée chez le chat

La première chose à faire est de couper la griffe incarnée. Si elle est très peu enfoncée dans le coussinet, vous pouvez procéder vous-même. En cas de perforation profonde, il est conseillé de consulter votre vétérinaire.

Dans un premier temps, le professionnel procède à un examen général du chat. Il vérifie notamment qu’il n’a pas de fièvre ou de ganglion, signes d’une infection. L’examen de la patte permet d’évaluer la gravité de l’atteinte du coussinet. Le vétérinaire procède ensuite à la coupe de la griffe incriminée. Ce geste, quoique très rapide, demande une bonne contention du chat en raison de la douleur générée par la griffe incarnée. Parfois, une légère anesthésie est requise.

Le vétérinaire coupe la griffe à la base de la pulpe (partie rose en transparence) et l’extrait du coussinet. Il effectue une désinfection des tissus abîmés. À ce stade, un léger saignement est possible. Selon les cas, un pansement ou une collerette pour éviter le léchage peuvent être préconisés.

Des anti-douleurs et des antibiotiques (en cas d’infection sévère) sont ensuite prescrits.

Que faire en cas de griffe incarnée chez le chat ?

Eviter les griffes incarnées chez le chat

Pour éviter ce genre de désagrément à votre petit compagnon, il est important d’examiner régulièrement ses griffes, surtout lorsqu’il prend de l’âge. Si vous constatez que celles-ci s’épaississent, ou si votre animal a déjà souffert de griffes incarnées, vous devrez les écourter environ une fois par mois.

Pour cela, vous pouvez acheter un coupe-griffes spécial chat dans le commerce, mais un gros coupe-ongles pour humain fera aussi l’affaire ! 

Installez-vous ensuite dans un endroit calme, votre chat sur les genoux, et saisissez le bout de sa patte. Pour faire apparaître les griffes, il faut légèrement appuyer sur le dessus des doigts. Coupez ensuite la pointe sans toucher la matrice (Le coupe-ongle doit être tenu verticalement et non à plat). Si vous hésitez à vous lancer, vous pouvez demander à votre vétérinaire de vous montrer la technique. Si votre chat manifeste du mécontentement, procédez en plusieurs fois.

Hors cas de griffe incarnée du chat, il est préférable de ne pas couper les griffes d’un félin qui sort : elles lui sont très utiles pour se défendre ou s’enfuir.

Isabelle Vixège
Dr vétérinaire

Dois-je faire opérer mon chien de la cataracte ?

A lire aussi : Quelle est l’importance du jeu chez le chat ?

Votre chat a-t-il déjà eu les griffes incarnées ?

  • Oui
  • Non

Besoin d'un rendez-vous chez le vétérinaire ?
VetClic est la solution qu'il vous faut !

# griffe, santé animale
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)