Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Ski joëring : tout savoir sur cette discipline à pratiquer avec votre chien

Jeudi 24 Janvier 2019 | Par Elise Petter

Discipline idéale quand on aime les sports d’hiver et les animaux, le ski joëring n’est pas encore très connu. Nous vous proposons d’en découvrir plus à ce sujet.

Alliant le ski et un attelage animal, équestre ou canin, le ski joëring est un sport dont on entend de plus en plus parler aujourd’hui. Il faut dire que même s’il n’est pas très connu, il ne date pas d’hier puisque ses origines remontent à 2500 ans avant Jésus-Christ. D’abord pensé comme un moyen de transport – et donc principalement utilisé par les paysans – le ski joëring est peu à peu devenu une activité de loisir et un véritable sport.

Comment pratiquer le ski joëring canin ?

En ski joëring canin, de 1 à 3 chiens tractent un skieur de fond. Pour cela, chien et skieur sont reliés par un harnais. Le skieur donne de la vitesse grâce à ses skis et ses bâtons, le chien en ajoute encore un peu plus en le tractant.

« Il faut savoir à l'esprit que contrairement au canicross (course à pied tractée par son chien), une chute en skijoering peut blesser le chien car les skis peuvent le heurter. Dans un premier temps, il ne faut donc pas rechercher la vitesse mais la stabilité sur les skis. En effet, selon la puissance de notre chien, cela peut nous apporter quelques déséquilibres. L'objectif est donc d'intégrer l'énergie de notre chien dans notre propre effort pour évoluer en parfaite symbiose, » explique Anthony Le Moigne qui pratique cette activité.

Ce qui est important dans cette discipline, c’est le que le chien n’est pas physiquement guidé lors de cette activité. Il n’est pas relié par des rênes, par exemple. L’animal doit uniquement être motivé par l’envie de courir et de se dépenser et obéir à la voix de son maître. Il faut donc un solide entraînement en amont et une belle complicité avec son chien.

« Chacun peut pratiquer à son niveau en ayant du matériel adapté à savoir un baudrier (et non pas une ceinture qui mettra des à-coups au niveau des lombaires) qui va permettre de ressentir la traction au niveau des hanches, une longe élastique suffisamment longue pour garder une distance de sécurité avec le chien (environ 2,5m) et enfin un harnais adapté pour son chien. Il faut choisir une piste dans difficulté pour commencer donc sans relief et dans des conditions de neige correctes (éviter les pistes glacées...). Dernière petite chose, vous pouvez appliquer le la vaseline ou de la graisse à traire sur les coussinets des chiens pour préserver leurs coussinets, » conclu le champion du monde de canicross.

Quel chien choisir pour pratiquer le ski joëring ?

Toutes les races de chien peuvent faire l’affaire. Il suffit que le toutou aime tirer et ait un peu de puissance. Pour cette raison, on voit moins de petits chiens pratiquer cette discipline sportive, mais si le maître à skis peut fournir suffisamment de puissance, le toutou n’a pas besoin d’être immense.

Si l’on croise souvent des chiens d’attelage dans ce sport (Malamute, Husky Sibérien, Samoyèdes…), le ski joëring ne leur est pas réservé et peut tout aussi bien être pratiqué par des Golden Retriever, Labrador, Dogues, Staffordshire Bull Terrier…

Voilà, il ne vous reste plus qu’à enfiler vos skis et motiver votre chien pour cette nouvelle activité qui change !

 

A lire aussi : Grande Odyssée 2019 : les plus belles photos de la course

Aimeriez-vous tester le skijoering avec votre chien ?

  • Oui, ce serait trop bien
  • Je ne suis pas sure
  • Non, c'est trop sportif
# sport canin
Crédits photo :

Anthony Le Moigne

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)