Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chat</p>
Race de chien :

Quels sont les premiers ordres à apprendre à son chiot et comment les enseigner ?

Jeudi 20 Avril 2017 |

Vous avez un chiot et vous vous demandez comment l'éduquer mais surtout par où et quand commencer ? Sachez que certaines étapes d'apprentissage sont indispensables si vous voulez y parvenir. Voici donc les incontournables dans l’éducation d'un chiot et les erreurs à éviter. 

Comment un chiot apprend-t-il ?

Un chiot est capable d’apprendre dès son arrivée à la maison mais il faut savoir que, comme tout apprentissage, cela ne fait pas du jour au lendemain. Il faut être patient, respecter les étapes d’apprentissages de votre chiot et surtout faire attention à conserver une relation positive et équilibrée dès le départ. En effet, la plupart des “bêtises” qu’un chien adulte fait sont tout simplement liées à des mauvais apprentissages acquis alors qu’il n’était que chiot. Par exemple : 

  • Votre chien tire en laisse ? C’est tout simplement parce qu’il a appris, et cela le plus souvent dès le plus jeune âge, que c’est en tirant sur sa laisse qu’il pouvait avancer ! Il faut donc lui enseigner comment se comporter avec cet outil.
  • Votre chien saute sur les personnes qu’il rencontre ? C’est parce que, alors qu’il était chiot, il pouvait sauter et “faire la fête” à toutes les personnes qu’ils rencontraient, apprenant ainsi que sauter lui permettait d’obtenir une prise de contact positive.
  • Votre chien s'excite au bout de sa laisse quand il croise un autre chien, ou aboie afin de demander votre attention ? Dans la même logique, si vous détachez votre chiot dès qu’il couine pour aller jouer avec les copains, votre chiot apprend que c’est en s'excitant qu’il obtient ce qu’il veut, il en va de même pour les aboiements et autres comportement gênants.

En somme, votre chien apprend et réitère les comportements qui lui permettent d’obtenir ce qu’il veut. Il faut donc être très vigilant et surtout conscient des mécanismes d’apprentissage de nos chiots et des conséquences d’une incohérence entre ce que l’on attend de nos chiots et ce qu'on leur permet de faire.

L’apprentissage de la propreté chez le chiot

L’apprentissage de la propriété est peut être le premier moment où les maîtres se montrent incohérents avec leur chiot. Voici donc une liste de ce qu’il faut faire pour apprendre respectueusement cette règle qui est : “ne jamais faire ses besoins dans la maison !” :

  • Si vous prenez votre chiot sur le fait  : portez-le et emmenez-le dehors
  • Quand votre chiot fini ses besoins dehors, félicitez-le abondamment
  • Nettoyez au vinaigre blanc, jamais avec un produit à base de javel
  • Ne mettez jamais la truffe de votre chiot dans ses excréments
  • Sortez votre chiot régulièrement surtout après avoir joué, dormi et mangé
  • Réduisez son espace en vous aidant d’un parc à chiot durant vos absences
  • Soyez patient, jusqu’à 6-7 mois votre chiot peut avoir des difficultés à se retenir !

Apprendre le “non” à son chiot

Le “non” ou plutôt une notion d’interdit peut et doit être acquise par votre chiot. Mais comment mettre en place cet apprentissage respectueusement, car il ne s’agit évidemment pas ici de crier à son chiot de se stopper parce qu’il vient de faire une bétise et que vous êtes en colère.

Voici donc un exercice simple et ludique à apprendre à votre chiot :

  • Etape 1 : Choisissez un mot qui représentera l'interdiction comme “stop”, “non”, “tu laisses”, etc.
  • Etape 2 : Munissez vous de friandises ou de son jouet préféré et commencez la séance à la maison où les stimulations environnantes ne sont pas trop importantes.
  • Etape 3 : Donnez une friandise à votre chien en lui disant “Oui !” ou “C’est bien”, reproduisez cela deux ou trois fois de suite.
  • Etape 4 : Présentez la friandise à votre chiot mais avant qu’il ne la prenne, dites lui “fermement” l’indication choisie ("Non", "Hey hey", "Tu laisses", "Stop", etc.) au préalable et attendez que votre chien arrête de vouloir prendre la friandise en lui répétant si besoin l’indication verbale.
  • Etape 5 : Quand votre chiot renonce à la friandise et détourne le regard de votre main, dites-lui “oui” ou “c’est bien” et donnez lui la friandise.

Avec cet exercice, vous apprennez à votre chiot que le mot “non !” signifie renoncer et que l’action de renoncer lui permet d'obtenir ce qu’il souhaite !

L’éducation du chiot

Passons maintenant aux règles éducatives essentielles pour la sécurité de votre chien et votre confort au quotidien !

En balade

Dès les 8 semaines de votre chiot vous devez prendre l’habitude de sortir régulièrement pour l’habituer aux différents environnements et ainsi lui permettre de vivre des expériences positives qui lui éviteront d'être craintif par la suite. Pour que ces balades se déroulent au mieux voici 3 exercices incontournables :

Le suivi naturel : Cet exercice consiste à apprendre à votre chiot à vous suivre dans vos déplacements sans que vous ayez besoin de lui parler. Pour ce faire, rien de plus simple avec un chiot, allez dans un endroit pauvre en stimulations et baladez-vous. Dès que votre chiot vous double ou s’éloigne un peu trop de vous, faites demi tour sans l’avertir. S’il va à gauche, allez à droite et inversement mais sans jamais lui parler. Si besoin, cachez-vous pour créer un “petit stress positif” qui incitera votre chiot à être plus vigilant quant à vos déplacements à l’avenir.

La marche en laisse : En laisse, apprenez à votre chiot que c’est avec une laisse détendue qu’il peut avancer. Donc, dès que la laisse est tendue, arrêtez-vous et, si besoin, appelez votre chien pour qu’il revienne vers vous en le félicitant de vous avoir écouté. N’utilisez pas une laisse trop courte qui serait en tension trop rapidement et commencez toujours ces leçons dans des environnements calmes sans trop de distractions pour votre chiot.

>> Comment choisir sa laisse pour chien ?

Le rappel : Si vous souhaitez rappeler votre chiot, il est nécessaire d’avoir la bonne attitude. Pour cela, il est recommandé d’appeler votre chien en étant accroupi et d’être très positif dans votre invitation. N’oubliez pas de dire le nom de votre chiot, associé à une indication précise comme “viens là”. Et surtout quand votre chien revient vers vous : félicitez-le ! Et cela même s’il a mis du temps à revenir. Attention là aussi à commencer cet exercice dans un environnement trop stimulant mettra assurément votre chiot en situation d’échec.

Pensez à la règle des 3D : Distraction, Distance et Durée, pour compliquer le niveau de difficulté en fonction de l'avancée de votre chiot.

chiot laisse apprentissage éducation

Les indications d'attente

Les indications d'attente (assis, couché, etc.) sont aussi importantes et pratiques au quotidien. Apprendre à son chiot les positions d’attente telles que “assis” ou encore “pas bouger” est essentiel. Pour mettre en place ces apprentissages, il est recommandé d’utiliser des friandises pour aider votre chiot à trouver la position et pour le féliciter une fois qu’il sera dans la position souhaitée.

A la maison

Pour finir sur les bases éducatives, certaines règles à la maison peuvent aussi être mis en place :

  • Le panier : Apprendre à votre chiot à aller au panier est essentiel et pratique, cela lui permet de se calmer et de se sécuriser.
  • Une zone interdite : La zone interdite est l’un des apprentissages permettant d’apprendre à votre chiot la gestion de la solitude et évite ainsi l’anxiété de séparation.
  • Eviter le vol de nourriture : A la maison, il est important d'apprendre à votre chiot que certaines choses ne sont pas à lui et ne peuvent donc pas être volées comme la nourriture ou encore vos chaussons. Pour mettre en place cet apprentissage, n’hésitez pas à laisser de façon contrôlée des objets ou de la nourriture susceptibles d'intéresser votre chiot. Mais attention, surveillez-le bien et apprenez-lui que c’est interdit de voler en vous servant par exemple de l’indication “stop !” ou "tu laisses" vue précédemment et surtout en félicitant votre chiot du comportement souhaité.

Ce qu’il faut retenir pour bien éduquer son chiot

  • Je propose à mon chiot des séances courtes mais répétées
  • Je ne mets pas mon chien en situation d'échec et j’augmente progressivement le niveau de stimulation et de difficulté
  • Je fais attention à être progressif dans mon apprentissage en apprenant à mon chiot qu’une seule indication nouvelle à la fois
  • J’ai conscience que mon chiot reproduira un comportement qui lui permet d'obtenir ce qu’il veut ou ce qu’il trouve agréable
  • Je suis patient et j’apprends à m’adapter à mon chiot individuellement
  • Je passe chaque jour du temps avec mon chiot afin de renforcer ma relation et l'éduquer positivement
  • Je permets à mon chiot de vivre des expériences positives et agréables et je lui permets de rencontrer d’autres chiens équilibrés régulièrement

Vous savez maintenant quelles indications apprendre à votre chiot et surtout comment faire. Alors, à vous de jouer !

éducation chiot ordres

Chloé Fesch
Educateur canin comportementaliste et formatrice à ce métier pour Nature de Chien
www.naturedechien.fr

Quels sont les premiers ordres à apprendre à son chiot et comment les enseigner ?

A lire aussi : Les différentes étapes de vie chez le chien

Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)