Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Pourquoi un chien qui vient au bureau est plus heureux ?

Vendredi 14 Décembre 2018 |

Nos modes de vie s’accélèrent. Hier encore, le foyer étaient entretenu par les membres de la famille, mais aujourd’hui, il est fréquent de voir la maison se vider toute la semaine : les enfants partent à l’école, les adultes au travail… et le chien reste seul à la maison ! Pourquoi ne pas l'emmener au travail ?

Or, le chien est une espèce sociale, c’est-à-dire qui vit en groupe organisé. Il a donc tendance à mal supporter la solitude. Une pratique développée ces dernières années consiste alors à emmener son chien avec soi au travail : le « pets at work ». Et de nombreuses raisons peuvent justifier ce choix, tant pour l’humain que pour le chien lui-même !

L’apprentissage de la solitude pour le chien : une source de difficultés fréquentes

Il n’y a rien de pire pour un chien, en effet, que de passer les journées seul, à s’ennuyer. Or, de nombreux propriétaires adoptent leur chien sans se rendre compte du temps qu’il va passer seul.

Des solutions alternatives comme le jardin, ou des enrichissements (jouets,…), ne suffisent que rarement : tous les jouets du monde n’ont potentiellement aucun intérêt si le chien est seul pour jouer avec. Quant au jardin, à passer ses journées dedans, il finit par le connaître par cœur, et ce n’est absolument pas équivalent à une promenade ou un jeu.

Même si vous promenez activement votre chien le matin et à votre retour, un temps de solitude trop long peut générer des problèmes de comportement. De toute façon, il faut bien distinguer les besoins du chien en activité d’une part, et ses besoins d’attention d’autre part.

Malheureusement, quand ces besoins ne sont pas satisfaits, le risque de comportement anormaux est grand : destruction, vocalises, agressivité, trouble de l’humeur et/ou difficulté à gérer ses émotions… et ce n’est pas la faute du chien !

On voit alors des solutions palliatives se mettre en place, certains allant jusqu’à restreindre la liberté du chien quand il est seul, en cage. Ces solutions, quand elles ne sont pas associées à une thérapie comportementale visant à apprendre la solitude au chien, se contentent de masquer les symptômes, sans rien résoudre. Et le bien-être du chien s’en ressent, pouvant le conduire jusqu’à la résignation totale.

Le « pets at work », une solution nouvelle et pertinente

L’idéal pour le chien est donc de rester accompagné le plus souvent possible. Or, s’il peut nous accompagner au bureau sans poser de problème, la question du mal-être ressenti en étant seul 8h par jour ne se pose plus !

Pour le chien, il s’agit donc d’une solution émancipatrice. Peu importe de rester inactif dans un bureau si vous le promenez suffisamment pour le dépenser en dehors. Mais le fait de rester près de vous, dans un environnement plus stimulant que la maison qu’il connait par cœur, est excellent pour satisfaire ses besoins sociaux.

Pourquoi un chien qui vient au bureau est plus heureux ?

Naturellement, un certain nombre de chiens devront réaliser des apprentissages pour être acceptés dans une entreprise quelconque. Pas question de se transformer en ouragan au milieu d’une réunion ! Mais quelques séances d’éducation, pour apprendre le panier, ou arrêter d’aboyer, sont bien peu à payer en comparaison de la possibilité de rester avec son humain de compagnie !

De plus, il faut faire attention à lui apprendre quand même la solitude, car il peut toujours se retrouver seul ponctuellement, en dehors du travail.

Que dire à votre employeur pour le convaincre du « pets at work » ?

Reste que la pratique est encore assez rare dans les entreprises. Le chien, animal perçu comme actif, remuant et bruyant, pouvant distraire les employés, est souvent mal vu par les directeurs.

Or, c’est le premier mythe à faire tomber : le chien viendra effectivement distraire l’équipe, mais pour mieux travailler après ! Cette technique est bien connue des enseignants : une petite blague lors d’un long cours est l’astuce idéale pour maintenir le public concentré, et surtout motivé ! Une séance de travail entrecoupée de pauses courtes mais positives, est plus efficace qu’une longue séance sans pause.

Vous pourrez également mentionner l’aspect positif de la présence du chien sur la motivation des employés. Le chien, comme les enfants, est souvent vecteur de joie par sa simple présence. Le rôle du chien médiateur en tant que catalyseur de notre motivation est désormais connu, et pratiqué dans de nombreux domaines.

L’argument premier à faire valoir auprès d’un responsable est donc le bien-être de l’équipe. Et vous pourrez facilement trouver de nombreuses études ou témoignages qui évoquent le changement que l’animal a apporté à leur entreprise.

Un deuxième argument très recevable pour un chef d’entreprise est l’image de la boîte. Or, la tendance du « pets at work » est récente, et les entreprises qui le pratiquent encore peu nombreuses : c’est une occasion de mettre en avant une gestion d’entreprise ouverte, conviviale, innovante et à l’écoute des employés.

Pourquoi un chien qui vient au bureau est plus heureux ?
Même le chat du voisin profite d'un instant sans les chiens pour occuper les locaux de Wamiz !

Il existe encore d'autres arguments sur les conséquences du chien en entreprise, comme la diminution du stress, ou la cohésion entre collègues, la prise de bonnes habitudes, etc...

Emmener votre chien au travail peut donc être une solution à envisager sérieusement, si vous doutez de son bien-être en restant seul chez vous, ou pire, si vous rencontrez déjà des problèmes de comportement. Votre chien sera vraiment le premier à vous remercier, tant il est plus logique, en tenant compte de ses besoins, de le garder près de soi, que de le laisser seul un tiers de la journée 5 jours par semaine !

Dr Stéphane Tardif
Docteur vétérinaire et rédacteur pour Wamiz

A lire aussi : En demande-t-on trop à son chien ?

# Pets@work
Crédits photo :

DR

2 commentaire(s)
Je trouve le concept innovant. Plus tard, j'aimerais bien travailler avec mon chien mais pour l'instant, il reste à la maison. Il n'est jamais seul très longtemps.
Imaginons une entreprise de 20 salariés travaillant en open space et où chacun à un chien et désire l'emmener avec lui. Que se passe-t-il car l'anarchie peut régner rapidement ?
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)