Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Comment la présence des chiens au bureau favorise la bienveillance entre collègues

Jeudi 18 Janvier 2018 | Par Elisa Gorins

C’est prouvé : la présence de l’animal dans un milieu professionnel a de nombreux bienfaits. Chez Wamiz, avec trois chiens au bureau, nous en sommes témoins tous les jours !

Moins de stress, meilleures communication, productivité et concentration, renforcement de l’esprit d’équipe et de cohésion… les bénéfices de l’animal de compagnie au travail ne sont plus à démontrer.

Chez Wamiz, nous en sommes convaincus ; Malinka, Nakao et Nala nous prouvent chaque jour à quel point il est agréable de les avoir à nos côtés. On observe même une nette différence dans nos relations entre collègues, par rapport à ce qu’elles étaient avant qu’il y ait des chiens au bureau. Leur présence a considérablement renforcé la bienveillance et l’empathie entre collaborateurs.

Entre collègues, on s'inquiète pour les chiens...

En voici un exemple concret : il y a quelques jours, alors que j’étais occupée à écrire un article, mon collègue David, qui est développeur, m’a alertée pour me dire que ma chienne n’arrêtait pas de se lécher la patte. Au début, je n’y ai pas prêté attention, pensant que Nala était juste en train de faire sa toilette. Mais David a insisté : « je t’assure, tu devrais regarder ». 

nala

Il avait raison. Nala, qui s’était mise à l’écart, se léchait furieusement le coussinet arrière droit. Elle n’a cessé d’agir ainsi pendant une vingtaine de minutes. Son coussinet était enflé et rouge. « Ca peut être un problème de peau, ça peut être embêtant », m’a dit David, que j’avais rarement vu si inquiet.

Alors sans attendre, j’ai pris rendez-vous chez le vétérinaire. Nala avait une inflammation. Rien de grave, fort heureusement, mais une crème antibiotique était nécessaire. Grâce à David et à sa bienveillance à l’égard de ma chienne, j’ai pu réagir à temps pour la soigner.

« Quand je l’ai vu se lécher comme ça, j’ai tout de suite pensé à la chienne de mes parents, qui faisait ça elle aussi parce qu’elle avait de gros problèmes de peau… Ce n’était vraiment pas drôle pour elle, ni pour mes parents qui devaient faire des allers-retours chez le vétérinaire », m’a confié David. Et d’ajouter « j’avais peur pour Nala ».

... et pour leurs maîtres ! 

Indirectement, en se souciant de ma chienne, mon collègue a montré qu’il se souciait de moi, et cela me touche. Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres : il n’est pas un jour sans que quelqu’un prenne des nouvelles d’un chien absent, remette de l’eau dans les gamelles en s’exclamant « mon pauvre toutou, tu n’avais plus rien à boire », ou demande si tel ou tel chien a bien fait ses besoins…

Tout cela prouve que nous veillons tous les uns sur les autres depuis que nos chiens nous ont incité, sans le vouloir, à le faire. Alors merci à eux ! 

équipe wamiz

> Si vous aussi, vous avez la chance d'emmener votre chien au bureau, envoyez-nous un mail à contact@wamiz.com ! 

A lire aussi : Animaux au travail : Pour 84% des propriétaires, ce serait le rêve

Crédits photo :

Shutterstock (image d'illustration)

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)