Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Quand faut-il examiner le poil de son chien ?

Jeudi 08 Novembre 2018 | Par Elise Petter

Parce qu’il reflète souvent son état de santé, le pelage de votre chien mérite une attention toute particulière. Perte de poils excessive ? Poil terne ou emmêlé ? Voici nos conseils pour savoir quand et commenter l’inspecter.

Le poil de votre chien vous donne de précieuses indications sur son état de santé : un pelage brillant et bien entretenu est généralement le signe que votre chien se porte bien. A l’inverse, un poil en mauvais état peut être le reflet d’une certaine négligence, d’une alimentation non adaptée ou encore de l’apparition d’une maladie. Il est donc impératif de surveiller régulièrement le poil de votre chien, notamment à certains moments :

  • Après une balade

Lorsque votre chien sort, son poil retient une multitude d’impuretés qui, elles-mêmes, contiennent des bactéries : feuilles mortes, branchages, poussière, boue, parasites… Si votre chien a les poils longs, aime se baigner ou se rouler par terre, son pelage nécessite une attention d’autant plus accrue, surtout si vous vivez à la campagne.

C’est pourquoi, en revenant de balade, inspectez bien le pelage de votre chien : caressez-le, massez-le, pétrissez-le doucement afin de vérifier que vous ne sentez au toucher aucune anomalie. Il faut notamment veiller à l’absence de puces, de tiques ou encore d’épillets. Munissez-vous d’une brosse pour retirer le poil mort, les saletés, et démêler les éventuels nœuds.

Par mesure d’hygiène, il est recommandé d’avoir à portée de mains un bon aspirateur balais, muni d’une brosse adaptée, afin d’éliminer facilement et rapidement les poils perdus !

  • Après avoir été au contact d’autres chiens

Si pendant votre absence, vous avez fait garder votre chien par une pension canine, si votre chien a été au contact d’autres toutous ou d’autres espèces, inspectez son poil à son retour. En effet, même si son poil est impeccable d’ordinaire, il se peut que ce ne soit pas le cas pour tous les animaux qu’il aurait pu rencontrer ! Certaines maladies de peau étant très contagieuses, de même que les infestions de parasites, mieux vaut rester vigilant.

  • Pendant la mue

La mue a lieu deux fois par an, au printemps et à l’automne. C’est à ces périodes que certaines races de chiens (Husky, Akita Inu, Shiba Inu, Dogue du Tibet, Chow-chow…) perdent le plus leurs poils. C’est donc à ces moments qu’il faut brosser activement votre chien, en ayant toujours un bon aspirateur à proximité !

En cas de perte de poils excessive ou d’autres symptômes inhabituels

En dehors des périodes de mue, si vous avez l’impression que votre chien perd trop ses poils, qu’il développe une alopécie (perte de poils localisée ou généralisée), commencez par inspecter à l’œil et au toucher son pelage. La perte excessive de poils peut être la conséquence d’une mauvaise alimentation, le signe d’un problème de santé (allergie, maladie…) ou de comportement (stress).

Si votre chien présente des symptômes tels qu’un grattage et/ou léchage excessifs, des lésions cutanées, des plaques sur le corps, une perte d’appétit ou toute autre anomalie, consultez un vétérinaire sans attendre.

A lire aussi : 6 choses à faire pour sécuriser la maison pour son chien

# Entretien
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)