Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Chiens et morsures : comment décrypter les signaux, avoir la bonne réaction et les éviter ?

Vendredi 19 Mars 2021 | Par Eva Morand

Pour éviter et prévenir les morsures de chien, il est important de savoir reconnaître les signaux que vous envoie l'animal juste avant de passer à l'acte.

Les chiens ne sont pas dotés de la parole et pourtant, la plupart d’entre eux savent parfaitement se faire comprendre. Pour manger, sortir, jouer, ils savent attirer l’attention de leur maître. Néanmoins, avec 100 000 morsures (déclarées) chaque année, on est en droit de se demander si nous comprenons bien tout ce que les chiens nous disent. Quels sont les signes avant-coureurs d’une morsure ? Comment réagir face à une morsure ?

Les signaux envoyés par le chien avant la morsure

Avant de mordre, la plupart des chiens envoient un certain nombre de signaux pour informer qu’ils sont mal à l’aise. Ces signaux ne sont pas émis au hasard, ils ont un ordre qui précise le niveau de stress du chien.

Comme cela est décrit dans l’image ci-dessous, ils peuvent commencer par un simple bâillement ou un léchage de la truffe, et augmenter progressivement en intensité pour se terminer par l’étape ultime : la morsure.

Chiens et morsures : comment décrypter les signaux, avoir la bonne réaction et les éviter ?

Certains chiens ne franchiront jamais cette dernière étape, d’autres oui.

Il est donc important de savoir repérer les signes avant-coureurs, mais malheureusement, beaucoup de propriétaires les ignorent.

Si malgré les signes émis par le chien, la personne continue de le caresser ou de le manipuler, alors la morsure peut se produire.

Selon les chiens, le degré de tolérance aux interactions avec les humains est plus ou moins élevé. Certains chiens pourront être bousculés par des enfants, être très mal à l’aise sans jamais exprimer le moindre signe d’agressivité. D’autres, en revanche, montreront des signes assez rapidement. Il est donc important d’être à l’écoute de l’animal.

Le cas particulier des petits chiens

Les petits chiens attirent la sympathie de beaucoup de personnes et inspirent peu de méfiance. Ils ont souvent la réputation d’être des « roquets », pas toujours très accueillants avec les inconnus.

Néanmoins, ce comportement a une explication assez simple.

Puisque les petits chiens ne font pas peur, on ignore leurs premiers signaux de stress. Conclusion, ils comprennent qu’il faut passer à la vitesse supérieure.

Plutôt que d’exprimer leur stress de manière graduelle, certains petits chiens vont directement passer à l’étape de la menace en grognant et en mordant. Une manière beaucoup plus efficace de se faire respecter !

Cela explique donc pourquoi beaucoup de petits chiens vont rapidement se mettre à grogner et montrer les dents dès qu'on les approche.

Petits, moyens ou grands, il est important d’être à l’écoute des signaux qu’envoient les chiens.

Comment réagir en cas de morsure ?

La prise en charge d’une morsure va dépendre de son niveau de gravité.

S’il s’agit d’une plaie peu profonde, un nettoyage au savon doux (pendant au moins 5 min) puis l’application d’un désinfectant suffiront.

En revanche, si la plaie saigne beaucoup, si la morsure est profonde ou qu’elle touche une articulation ou le visage, il est important de se rendre dans un service d’urgences. Des antibiotiques, des antidouleurs voire une chirurgie pourront être nécessaires.

Que dit la réglementation ?

En cas de morsure, il est nécessaire de présenter le chien à un vétérinaire, le jour même.

Il vérifiera ainsi que l’animal est bien vacciné et fera une déclaration mordeur auprès de la mairie. Le chien devra effectuer un suivi chez son vétérinaire (3 visites en 15 jours). Une précaution nécessaire afin de s’assurer que l’animal n’est pas porteur de la rage.

D’un point de vue administratif, la morsure doit être déclarée en mairie par le propriétaire de l’animal.

Par la suite, le chien devra passer une évaluation comportementale auprès d’un vétérinaire agréé afin de déterminer le risque de récidive.

À lire aussi : Le stress chez le chien: 9 signes à surveiller chez le chien

Par Eva Morand Crédits photo :

ChutiponL / Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)