Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chat</p>
  • Wamiz Box
Race de chien :

Mon chien me saute dessus, que faire ?

Jeudi 14 Avril 2016 |

Pantalons de costume au motif « pattes de chien » pour les hommes, collants « filés » pour les femmes, chutes plus ou moins graves pour les enfants, invités traumatisés, facteur qui démissionne : le chien qui saute est une vraie calamité !

Pour éviter les petits comme les gros accidents, le maître doit réagir et mettre en place des routines efficaces. Voici comment en 3 points.

Eviter la sanction

Tout d’abord, il est important de préciser que le chien qui saute n’a pas conscience des dégâts qu’il fait. Il ne saute pas sur vous pour vous embêter, c’est simplement sa façon à lui de vous dire « bonjour ».

Il est donc inutile et perturbant pour le chien de le sanctionner pour une «bêtise » qu’il n’a pas commise. Cela pourrait déboucher à terme sur des troubles du comportement et/ou une attitude agressive qui traduit simplement une réaction de défense : « On m’agresse alors que je dis bonjour, donc je riposte». Nous humains, tendons-nous volontiers l’autre joue suite à une punition non méritée ? Normalement non ! Dites-vous que c’est pareil pour votre chien. Evitez donc toutes les techniques répressives  que votre chien ne comprendrait pas comme écraser ses pattes arrière (une pratique encore courante malheureusement), lui donner une pichenette sur le nez, le repousser vivement avec le genou, etc.

>> Quelle méthode pour éduquer son chien ?

Ne pas renforcer

Bien souvent, le maître renforce le comportement indésirable de son chien sans même sans rendre compte, en le disputant ou en le repoussant. Le chien, qui ne comprend pas le sens des mots, comprend alors seulement que lorsqu’il saute sur son maître, il obtient toute son attention. Son maître lui parle, le regarde et le touche : triple réussite ! C’est exactement ce qu’il cherche et ça marche !

Même si ce n’est pas naturel, forcez-vous à ignorer votre chien en lui tournant le dos et en restant immobile. Vous ne devez pas entrer en connexion avec lui, ni par la gestuelle, ni par la parole, ni par le regard. Le chien, n’obtenant rien de vous, n’aura plus d’intérêt à adopter ce type de comportement.

Pour les chiens qui sautent depuis des années, il sera sans doute nécessaire de faire du renforcement positif c’est-à-dire d’associer l’arrêt de ce comportement indésirable à une récompense, et du déconditionnement.

>>> MEMO : A NE PAS FAIRE !
- Faire encore monter l’excitation d’un cran en criant. Au contraire, il faut l’abaisser
- Repousser le chien. Cela crée du contact, ce que recherche finalement le chien
- Se répandre en longues phrases en manquant de fermeté : « Ne saute pas, j’ai des collants / mis mon beau pantalon blanc, etc. ». Votre chien aussi intelligent soit-il ne sera pas capable d’identifier que les collants sont fragiles et que le blanc est salissant.
- Le punir. Il ne comprendrait pas le sens de cette punition.

>> Comment dresser son chien

Conditionner et déconditionner

Si votre chien saute c’est parce qu’il est trop excité et qu’il n’arrive pas à canaliser son excitation.

Pour baisser le seuil de son excitation, il faut concentrer son attention sur autre chose que sur vous avec un jouet ou une friandise par exemple. Gardez une balle sur le meuble de l’entrée ou dans votre poche, ou, si votre chien est gourmand, optez pour une friandise (mais s’il en a une tous les jours par ce biais, pensez à moduler sa ration alimentaire en fonction).

Une fois que vous avez capté son attention avec la récompense, demandez-lui toujours la même chose (« Assis », « Tapis », etc.) : le but est de le « connecter » à vous. S’il s’exécute, récompensez-le. A terme, votre chien comprendra que s’il vous obéit, il obtient une récompense. Il finira alors par associer votre retour à la récompense et s’exécutera de lui-même. Pour que cette méthode fonctionne, il y a deux conditions : que tous les membres de la famille agissent de la même manière pour être cohérent vis-à-vis du chien, et qu’il y ait une rigueur absolue. Même si vous avez passé une mauvaise journée, ne faites pas d’impasse : « Je ferai l’exercice de la baballe demain, aujourd’hui je suis fatigué/énervé/etc. »

De même, votre arrivée ne doit plus être considérée comme un événement mais une banalité dans le quotidien de votre chien. Comment faire en pratique ? Multipliez vos entrées et sorties, en ne partant qu’1 ou 2 minutes à chaque fois dans le but de déconditionner votre chien. Les premiers jours, vous devrez répéter ces allées et venues une dizaine de fois dans la journée. Les voisins risquent de s’interroger sur votre « petit manège » mais peu importe, c’est pour la bonne cause : 4 pattes bien ancrées au sol valent bien quelques regards amusés et curieux ! A bon entendeur…

Audrey Dulieux
Comportementaliste canin, Eleveur de cockers anglais

A lire sur le même thème : Tout sur l'éducation du chien

Votre chien vous saute-t-il dessus ?

  • Oui, et c’est pénible !
  • Oui, mais j’essaie de lui apprendre à ne plus le faire…
  • Non, je lui ai appris.
  • Non, il n’a jamais sauté.
Crédits photo : Pixabay– bravor1x
3 commentaire(s)
merci pour vos conseil mais moi mon père aime bien qu'elle lui saute dessus
mais nous on l'ignore et quand elle deviens calme on viens lui dire bonjours
cela marche et elle le fait moins et elle s'assois de temps en temps ♥
Ce que vous avez dit à la fin: "Assis", Couché" ça a marché et mon fils fait de même et Himé lui obéit. Merci pour vos conseils.
Ce qui a marché pour moi, c'est le truc tout simple expliqué à la fin de la méthode : http://bit.ly/1VtT651
Depuis, mon toutou est sage comme une image!
Bises Emma
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook