Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Selon cette étude, les chiens aussi se montrent plus turbulents à l’adolescence

Vendredi 15 Mai 2020 | Par Nathalie D'Abbadie

Les humains ne sont pas les seuls à avoir des sautes d’humeur et une sensibilité accrue pendant l’adolescence ! Une nouvelle étude indique que les chiens aussi sont victimes de ces symptômes quand ils traversent la puberté.

Votre jeune chien approche de l’âge adulte, et vous le trouvez plus difficile à gérer que d’habitude ? Il y a peut-être une raison scientifique à cela !

C’est ce qu’avance une nouvelle étude publié par The Royal Society et menée par les chercheuses et chercheurs Lucy Asher, Gary C. W. England, Rebecca Sommerville et Naomi D. Harvey de l’université de Newcastle en Angleterre.

Ce n’est pas votre imagination : votre chien se comporte comme un ado !

Selon cette étude, les chiens aussi se montrent plus turbulents à l’adolescence

Les chiens plus difficiles à éduquer pendant l’adolescence

Pour analyser l’impact de l’adolescence sur les chiens, Lucy Asher et ses collègues ont observé le comportement de chiens guides en devenir. Chez ces Bergers Allemands, Golden Retrievers et Labradors, la puberté commence lorsque l’animal a entre 6 et 9 mois.

Parmi les tests effectués, les chercheurs ont notamment analysé à quel point les chiens, mâles ou femelles, obéissaient à des commandes comme le simple « Assis ! », et ce à des âges différents.

82 chiens de 5 mois et 80 chiens de 8 mois ont été observés, et ont permis de conclure que les adolescents étaient presque deux fois moins obéissants vis-à-vis de leurs éducateurs que les animaux plus jeunes !

Toutefois, l’obéissance des chiens vis-à-vis d’inconnus a augmenté sur la même période. Les chercheurs se sont alors intéressés à l’impact de l’adolescence sur les relations entre le chien et son groupe social.

Selon cette étude, les chiens aussi se montrent plus turbulents à l’adolescence

Des liens sociaux remis en question

Dans l’ensemble, des comportements liés à l’anxiété de séparation, comme le fait de trembler en étant laissé seul, ont augmenté lorsque les chiens avaient 8 mois.

La chercheuse Lucy Asher a affirmé auprès du Guardian que les adolescents humains qui ont une relation moins solide avec leurs parents ont plus tendance à chercher le conflit dans leurs relations avec eux. Selon elle, ce schéma se retrouve aussi chez le chien.

Elle suggère que les chiens adolescents, moins sûrs de la solidité de leur lien avec leurs propriétaires, peuvent se montrer plus turbulents au quotidien afin de tester leur relation, à la manière des adolescents humains.

Selon cette étude, les chiens aussi se montrent plus turbulents à l’adolescence

Rester, ou partir ?

Lucy Asher avance l’hypothèse que ces actions pourraient servir à aider le chien à décider s’il fait mieux de rester avec son groupe social actuel ou de suivre ses instincts d’aller à la recherche d’un animal avec qui s'accoupler pour créer un nouveau groupe social.

La chercheuse espère que ces nouvelles informations aideront les propriétaires à faire preuve de patience vis-à-vis de leurs chiens adolescents qui seraient plus difficiles à gérer que d’habitude. Elle a souligné qu’il y a un pic de probabilité d’abandon lorsque le chien traverse l’adolescence, alors que le comportement de l’animal est régi par des changements hormonaux qui bousculent ses habitudes.

Alors si vous traversez une mauvaise passe avec votre chien, soyez patient ! D’ici quelques mois, il devrait être un peu plus facile à gérer.

A lire aussi : Comment bien choisir un chiot dans une portée ?

# étude, science, comportement
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)