Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Race de chien :

Mon chien fugue, que faire ?

Jeudi 20 Octobre 2016 |

Vous passez plus de temps à chercher votre chien plutôt que de passer de réels bons moments avec lui ? Vous avez toujours une appréhension à le lâcher pour qu’il puisse se dépenser de peur qu’il ne s’enfuit une fois de plus ? Clémentine Turgot, comportementaliste chez Nature de Chien, vous explique pourquoi cela arrive et vous conseille sur la marche à suivre.

Dans de nombreux cas, les maitres qui veulent faire face à ce fléau tentent de régler le problème en lui même et non sa cause. C’est comme cela que certains chiens se retrouvent avec des colliers anti-fugue que l’on pourrait qualifier d’objets de torture. Et oui, un collier qui envoie des décharges électriques, je ne vois pas comment l’appeler autrement, n’est-ce-pas ?

Pourquoi mon chien fugue ?

Lorsque vous avez un chien qui fugue, il est primordial de trouver la cause. Sachez que dans 90% des cas, un chien qui fugue est un chien qui n’est pas suffisamment sorti à l’extérieur de chez lui. J’insiste sur « à l’extérieur de chez lui » car je ne compte plus le nombre de maitres qui me disent que leur chien dispose de tout le jardin et que cela suffit largement. Erreur ! Dites-vous que votre chien a déjà bien mis son odeur partout sur le terrain et que cela fait bien longtemps qu’il en a fait le tour. Sentir les odeurs des copains, y répondre parfois, là est la véritable dépense de votre chien. Renifler, découvrir, marquer : voici les petits plaisirs de votre chien que vous vous devez de respecter. 

Votre chien a besoin de sortir tous les jours minimum 30 minutes de manière très détendue. Et oui, si la balade n’est que cris, laisse tendue et stress : c’est comme si vous n’aviez rien fait. Prenez une longe, allez dépenser votre chien avant d’aller travailler et en rentrant le soir, et cela, que vous habitiez en appartement ou en maison avec grand jardin. 

Si vous ne lui permettez pas de se dépenser avec vous, votre chien décidera alors d’aller se balader tout seul pour répondre simplement à son besoin de découverte. 

Apprendre à son chien à marcher en laisse

Surtout, ne rentrez pas dans le cercle vicieux suivant : mon chien tire sur sa laisse, donc je le promène moins, de fait, les rares fois où je le reprends en laisse il est trop excité : il tire de plus belle, donc je ne le sors plus du tout, donc il fugue. 

Voici un schéma classique et beaucoup plus fréquent que l’on peut l’imaginer. C’est pour cela que je vous invite à travailler l’obéissance de votre chien dès son arrivée, et surtout la marche en laisse sans tension et de manière détendue.  Plus la marche en laisse sera agréable pour vous et votre chien, plus vos balades seront positives et régulières. 

Si vous avez un chien de chasse, c’est à dire un chien avec un instinct de prédation et de poursuite très développé, sachez tout d’abord que vous pourrez limer cet instinct, le contrôler, le réguler, mais vous ne pourrez jamais le supprimer définitivement.

Privilégier les activités ludiques

Je vous conseille donc d’éviter tous les jeux de lancers de balles ou de bâtons lorsque vous jouez avec votre toutou car cela, en plus de n’avoir aucun intérêt éducatif, renforce son instinct de poursuite. L'idéal ? Faire des activités ludiques de pistage avec votre chien (ou faire de la recherche utilitaire en club spécialisé pourquoi pas). Cela permet de l’habituer à utiliser son instinct mais de manière contrôlée. De plus, ces activités que vous ferez avec votre chien renforceront votre relation. 

Une autre astuce : rendez votre jardin très positif : jouez avec lui dehors. Il ne faut pas que votre chien assimile le jardin à une punition lorsque vous ne voulez plus de lui à l’intérieur, sinon, vous pensez bien qu’il essayera d’en sortir par tous les moyens possibles.

Les solutions pour empêcher son chien de fuguer

De plus, ne tentez pas votre chien : renforcez les clôtures, rehaussez ou enterrez la clôture pour qu’il ne saute pas ou qu’il ne creuse pour sortir. Si votre chien fugue lorsque vous partez de chez vous, sécurisez son espace, mettez en place un chenil ou laissez-le dans la maison par exemple. Surtout, en parallèle de tout ça : travaillez avec votre chien l’apprentissage de la solitude. 

Parlons, pour finir, de votre attitude : pensez toujours à bien récompenser votre chien lorsqu’il revient, même après une longue période de fugue. Et oui, si vous le grondez, il comprendra que vous le punissez d’être revenu et non d’être parti. N’oubliez pas que vous ne vous adressez pas à un enfant mais bel et bien à chien qui, lui, vit dans l’instant présent.

Clémentine Turgot
Formatrice chez Nature de chien
www.naturedechien.fr
Mon chien fugue, que faire ?

A lire sur le même thème : Promener son chien : comment rendre ce moment parfait ?

Arrive-t-il à votre chien de fuguer ?

  • Oui, souvent même !
  • Parfois...
  • Non, jamais.
Crédits photo : Shutterstock
1 commentaire(s)
Dès qu'on arrive à la plage je lâche Himé elle s'amuse mais elle me surveille toujours si je bouge elle vient vers moi à toute vitesse. C'est ahurissant! C'est elle qui me surveille!
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook