Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Apprendre à son chiot à obéir et vous écouter

L'obéissance peut être une difficulté pour le nouveau propriétaire d'un jeune chien. Comment faire en sorte d'attirer l'attention du chiot ? De faire en sorte qu'il comprenne nos intentions ? Comment le récompenser, ou réagir quand il fait une bétise ? Voici quelques conseils pour les premiers apprentissages du chiot.

Les méthodes d’apprentissage que nous vous proposons sont fondées sur les capacités naturelles du chiot. Il faut toujours garder en tête l’aspect ludique de cet apprentissage. Le jeu en tant que tel sera très utilisé. Nous avons en effet déjà précisé qu’il ne s’agit en aucun cas de séances d’exercices de quelques minutes par jour mais d’un apprentissage continu et uniquement dicté par les besoins du maître, du chien et par la situation.

Voyons comment attirer l’attention de votre animal, afin de faciliter son éducation.

L’attention chez le chiot

Le chiot est comme un jeune enfant : il explore son environnement, vif et curieux. Il est potentiellement attiré par tout ce qui est nouveau et stimulant, et il peut avoir des difficultés à rester concentrer sur un tâche complexe !

Il faut donc attirer son attention. Il va falloir lui apprendre à « prêter l’oreille » (et pas une oreille distraite !) à ce que vous dites. Il s'agit donc de se rendre intéressant pour le chien, en lui donnant une récompense qui va lui donner l'envi et la motivation pour les exercices. Fondamentalement, le chien a tendance à être intéressé par toute interaction avec vous : le simple fait de le féliciter à la voix peut le motiver suffisament pour qu'il apprenne très rapidement.

Une qualité importante en matière d'éducation canine est la constance : il faut surtout que les exercices et les premiers ordres que le chiot apprendra, soient ceux qu'il aura également en tant qu'adulte. Vous pouvez donc directement lui apprendre la propreté, la marche en laisse ou le rappel, tel que vous le feriez avec un chien adulte.

Le premier jour à la maison

Afin que le chiot prenne conscience de son nouvel environnement (espace et personnes), il faut lui faire visiter les lieux et lui signifier rapidement les limites qui lui sont imposées. Cette notion de limite est importante, car dans les anciennes méthodes d'éducation coercitive, on fixait des limites précises : interdiction d'entrer dans la chambre, de monter sur le canapé, de passer les portes en premier...

En réalité, ces limites sont arbitraires, et sont à adapter en fonction du chien et de la famille dans laquelle il vit. C'est donc à nous de fixer les rêgles de la maison qui nous conviennent, puis ensuite de les apprendre au chien, avec des méthodes basées plutôt sur la récompense et le renforcement positif.

Son espace

Décidez en famille, avant l’arrivée du chiot, de l’endroit où vous le mettrez : évitez les lieux de passage et les pièces de vie, privilégiez un endroit calme. Ce sera son premier refuge. Installez-y un coussin ou un linge avec votre odeur. Il devra revenir à cet endroit quand vous le lui demanderez, ce sera également un lieu pour s'abriter. Pensez notamment à prévenir d'évenutels enfants : quand le chien va dans son panier, il faut le laisser en paix.

Ses humains familiers

Évitez de le montrer à tous les amis et voisins le premier jour. Il doit au contraire bien savoir qui sont les membres de sa famille. Le chiot est parfois stressé d’avoir quitté sa famille d’ « origine » et il lui est pénible et fatigant de subir une kyrielle de visites à la maison dès son arrivée.

Laissez donc à votre chien quelques jours pour s'installer. Le chien s'adpate en général assez rapidement, il pourra donc rencontrer le voisinage et vos proches assez rapidement, mais une fois qu'il a pris ses marques.

Son nom

La façon la plus simple d’appeler un chien, pour son maître, est de lui donner un nom. Cela n’est absolument pas ridicule, même si certaines personnes pensent que c’est donner trop d’importance à l’animal.

Le choix du nom
Le choix du nom ne se fait pas à la légère. Par habitude, on utilise chaque année une lettre par laquelle doit commencer le nom du chien. Cette règle n’a rien d’obligatoire. Les maîtres peuvent fort bien rebaptiser un chiot d’élevage porteur d’un nom « impossible » en lui donnant un nom d’usage. L’essentiel est de choisir quelque chose de court, qui « sonne » bien, pour que le chien capte bien ce son.

Il est aussi important que tous les membres de la famille aiment ce nom et qu’il ait une certaine signification pour tout le monde (les maîtres donnent parfois le nom d’un peintre ou d’un grand sportif, ce n’est pas ridicule). En effet, si votre mari ou un des enfants, n’aimant pas le nom du chien, l’appelle différemment, ce n’est pas très positif pour la suite de l’éducation. Évitez aussi les diminutifs. Le chien ne comprendra pas forcément qu’il s’agit de lui. N’oubliez pas non plus qu’il faut que votre chien soit disposé à apprendre.

A lire : choisir le nom de son chien

Quand commencer son éducation ?

Nous vous rappelons que l’éducation commence dès le premier jour à la maison. L’idéal est, bien sûr, d’acquérir un chiot à l’âge de trois mois pour une éducation générale et personnalisée.

Si l’animal a déjà reçu un apprentissage de la part d’un autre maître, la personnalisation de l’éducation sera plus longue ; mais quelque soit son âge, elle est encore possible.

Tous les chiots n'ont pas les mêmes capacités d'apprentissage, donc ne soyez pas trop exigent dès le départ ! Mais n'oubliez pas de rester constant et cohérent, et progressivement, vous pourrez augmenter la difficulté des exercices à lui proposer. Vous pouvez apprendre énormément de chose à un chiot avant sa premère bougie !

Dr Stéphane Tardif
Docteur vétérinaire et rédacteur pour Wamiz

> Retrouvez les conseils en vidéo d'une éducatrice spécialisée :

2 commentaire(s)
que faire quand vous travailler de 7h 30 à17h30 et que votre chien ne peut pas rester dehors à cause de personne mal intentionner et méchante et qui ne comprenne pas surtout si votre petit chiot à été passer par dessus le portail d'une propriété
Comment apprendre à un chiot de 5 mois et 20 kilos de ne pas nous sauter dessus ? Il le fait de face , mais aussi quand on a le dos tourné.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)