Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Mon chien chevauche les humains : pourquoi et que faire ?

Mercredi 18 Avril 2018 |

Votre chien se met, sans raisons apparentes, à chevaucher les humains ? Vous avez l'impresson qu'il est obsédé sexuel tant il simule un accouplement sur votre bras ou votre jambe ? C’est gênant et plutôt mal perçu en société, vous voudriez donc que votre chien cesse ce comportement ô combien déstabilisant ? Clémentine Turgot, éducatrice canin chez Nature de chien, vous explique comment faire. 

Si le chevauchement entre chiens est un comportement plutôt naturel si l’on se place dans la tête d’un canidé, il n’en est pas moins un véritable problème quand ce comportement se transfère sur un humain. Cette attitude, en plus d’être gênante pour tous, est un problème à ne pas négliger.

Pour résoudre n’importe quel problème, il est primordial de se poser la question suivante : pourquoi mon chien chevauche les humains ? Si vous ne vous posez pas cette question, vous n’arriverez pas à régler le problème car vous ne parviendrez pas à comprendre la cause réelle qui explique le comportement de votre chien et donc, vos axes de travail en seront pas définis correctement.

Pourquoi mon chien chevauche-t-il les humains ?

Voici quelques causes qui peuvent expliquer que votre chien vous chevauche vous ou les invités par exemple :

  • Votre chien n’a pas compris qu’il ne devait pas être à l’initiative des contacts, il prend tout pour acquis et n’en fait qu’à sa tête
  • Votre chien a compris qu’il obtenait l’attention de tous lorsqu’il chevaucher un humain
  • Votre chien a un trop plein d’énergie qu’il extériorise en chevauchant, il n’est pas suffisamment dépensé et la cocotte minute finit alors par exploser
  • Votre chien ne parvient pas à gérer ses émotions, il ne parvient pas à admettre et à gérer une frustration
chien chevauchement
Si vous ne fixez pas de limites à votre chien, il peut vous chevaucher à tout moment

Comment réagir face à un chien qui chevauche des humains ? 

Ce que vous devez faire pour parvenir à régler ces chevauchements :

Il va devenir indispensable de travailler sur les limites que vous fixez à votre animal, et ce au quotidien ! Il ne sera pas efficace ni productif d’uniquement stopper votre chien lorsqu’il adopte un comportement de chevauchement (il sera déjà trop tard). Il faut revoir toute la gestion des contacts au quotidien.

Lorsque je parle de limites, je ne sous-entends absolument qu’il faille dominer son chien et le soumettre pour qu’il comprenne « qui est le patron ». Non, bien au contraire ! Je parle de limites à fixer, au même titre que des limites que l’on fixerait à un enfant pour sa sécurité et son équilibre. Vous conviendrez qu’il est souvent plus sécurisant d’avoir un cadre plutôt qu’être livré à soi-même sans réellement savoir où l’on va ni comment faire pour y aller.

Voyons alors concrètement les points sur lesquels vous devez travailler avec votre chien pour parvenir à rééquilibrer votre relation, et de manière générale, les relations que votre chien a avec l’ensemble des humains.

  • Votre attitude : Si votre chien agit ainsi, c’est en premier lieu car il a compris que cela fonctionnait pour attirer votre attention et/ou que vous laissiez faire ! Vous devez réagir dès le premier « incident », n’attendez pas que « ça passe avec l’âge » ! Même si effectivement certains comportements juvéniles s’estompent avec l’âge, ne rien faire, ne rien dire, c’est tout de même renforcer le mauvais comportement quelque part. Soyez donc cohérent et sans dire de punir ou gronder votre chien à chaque fois, vous devez toujours trouver une solution pour le rediriger vers un comportement acceptable et/ou anticiper pour qu’il ne monte pas autant en excitation, etc. Et nous allons voir comment procéder dans les points suivants.
     
  • La gestion de la frustration : Un chien frustré, et qui ne parvient pas à gérer cette émotion, peut adopter un comportement pouvant être gênant : destruction, malpropreté, agressivité, chevauchement, etc. Pour apprendre à son chien à gérer cette émotion, c’est au quotidien qu’il faut faire preuve de cohérence et justesse. Pour un chien, apprendre à gérer sa frustration, c’est admettre le fait que tout n’est pas permis, qu’il y a des règles et que son maître est le garant de ces règles. Par exemple, votre chien doit comprendre que vous êtes à l’initiative des contacts : caresses, séances de jeu, le « bonjour », etc. Pour qu’il parvienne à comprendre ceci, vous devez tout simplement ne plus répondre aux demandes de contact que vous réclame votre chien. Il vous apporte sa balle pour jouer ? Il met sa tête sous votre bras pour avoir des caresses ? Ignorez le (ne pas lui parler, ne pas le regarder, ne pas le toucher… En clair : lui tourner le dos) et ensuite, une fois qu’il est passé à autre chose : appelez-le pour commencer une activité avec lui. Ainsi, votre chien comprendra que : renoncer, c’est gagner !
     
  • Les auto-contrôles : Notion très importante au quotidien, car apprendre à son chien à se calmer sur demande vous sera utile dans de nombreuses situations. Pour apprendre les auto-contrôles à son chien, rien de mieux que le jeu ! Avec une corde à noeud ou une balle reliée à une ficelle : penchez vous en avant et incitez votre chien à choper le jouet, jouez avec lui, ayez une attitude enthousiaste et joyeuse avec toujours une posture courbée en avant. Puis, une fois que votre chien est bien excité (pas trop non plus pour ne pas vous mettre en situation d’échec), redressez vous, soyez droit comme un « i » et dites fermement « stop ». Essayez de rester statique, même si votre chien tente de vous faire flancher ;) Si votre chien ne parvient pas à se stopper, n’hésitez pas à réitérer votre indication avec davantage de fermeté. Vous pouvez aussi troquer avec un jouet d’une valeur similaire. Dès lors que votre chien a lâché, attendez quelques secondes en restant bien droit, puis reprenez le jeu. Faites ceci deux ou trois fois, puis lors du dernier « stop », troquez le jouet avec une friandise et dites « c’est fini ». Grâce à ce jeu, vous venez de renforcer votre relation et d’apprendre à votre chien à se stopper sur demande.
     
  • L’apprentissage du panier : Si votre chien a tendance à chevaucher les invités lorsqu’ils arrivent (cas typique du chien ayant trop d’énergie à revendre), vous devez apprendre à votre chien à aller à sa place sur demande. Pour se faire, il est important d’y aller par étape et faire comprendre au chien que le panier n’est pas une punition mais une zone « refuge » de retour au calme.
     
  • Les besoins de dépense : Nous l’avons vu, un chien qui s’ennuie ou un chien qui a trop d’énergie non évacuée peut adopter un comportement de chevauchement pour se défouler. Vous devez donc veiller à toujours respecter les besoins de dépense de votre chien :
    - Dépense physique : votre chien a besoin MINIMUM d’une balade de 30minutes par jour pour sortir de son jardin et se défouler dans divers environnements
    Dépense olfactive : l’intérêt de sortir votre chien, c’est qu’il puisse sentir toujours de nouvelles odeurs, autres que celles qu’il connait par coeur dans son jardin ! N’oubliez jamais que le sens premier développé chez le chien est son odorat !
    Dépense intellectuelle : stimulez toujours l’intellect de votre chien, qu’il ait 6 mois ou 9 ans, il aura toujours besoin de stimulations mentales. Par le biais de nouveaux exercices, de jeux de recherche, d’apprentissage de tricks, etc.

 

Clémentine Turgot
Educatrice canin et rédactrice web chez Nature de Chien
www.naturedechien.fr

nature de chien

A lire aussi : Pourquoi mon chien chevauche les autres chiens ? 

# relation homme-animal, comportement
Crédits photo :

Shutterstock (image d'illustration)

1 commentaire(s)
C'est effectivement un comportement très gênant... Je n'ai jamais eu de problème avec ça, heureusement !!
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)