Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Castration par implant du chien mâle : avantages et inconvénients

Vendredi 20 Mai 2022 | Par Elise Petter

En France, environ 30 % des chiens mâles sont castrés. Depuis une dizaine d’année, la castration du chien par implant est une alternative intéressante à la castration chirurgicale. Sûre et efficace, elle ne nécessite pas d’anesthésie générale. Elle a également l’avantage d’être réversible.

Vous hésitez à faire stériliser votre compagnon ? L’ablation des testicules est en effet un acte définitif qui peut faire peur aux maîtres. Et si vous optiez pour la stérilisation par implant du chien ? Cette technique peut être ponctuelle, par exemple pour « tester » l’effet de la castration sur votre animal, ou renouvelée pour une contraception permanente. Mais, au fait, comment ça marche, un implant chez le chien ?

Qu’est-ce que la stérilisation du chien par implant ?

Depuis environ 13 ans, les vétérinaires disposent d’implant pour stériliser les chiens mâles.

  • Qu’est-ce qu’un implant ?

Un implant est un petit cylindre (1 à 2,5 cm de long) composé de lipides biologiquement compatibles que l’on implante sous la peau. Il va alors libérer un médicament en continu pendant plusieurs semaines. Dans le cas des implants pour chien, il s’agit de la desloréline.

Les implants contraceptifs sont également utilisés en médecine humaine, chez la femme.

  • Comment agit l’implant sur le chien ?

La desloréline a une action sur la production de testostérone qui diminue fortement entraînant la stérilité du chien (arrêt de production des spermatozoïdes).

Du fait de cette diminution de testostérone, la taille des testicules diminue et certains comportements liés au sexe disparaissent (marquage urinaire, chevauchements…).

La durée d’action moyenne de l’implant est de 6 à 12 mois, voire plus en fonction du dosage et du chien. Chez les petits chiens type Chihuahua ou Spitz, l’action de l’implant est souvent plus longue. Au bout de ce laps de temps, l’animal peut être réimplanté, castré chirurgicalement ou revenir à sa vie d’avant !

  • Comment se déroule la pose d’un implant chez le chien ?

L’implant est injecté sous la peau, entre les omoplates, à l’aide d’une seringue spéciale munie d’une aiguille d’assez gros calibre pour permettre le passage du cylindre. Pour être implanté, le chien doit être pubère (entre 6 et 15 mois d’âge en fonction des races).

  • Quels sont les effets secondaires de la castration par implant chez le chien ?

On peut parfois noter un gonflement au point d’injection dans les jours suivants l’implantation du dispositif. Un petit regain de libido peut également être observé, mais exceptionnellement !

Une perte de poils ou une modification du pelage en rapport avec la baisse de testostérone est possible, mais rare. Comme pour la stérilisation chirurgicale, la prise de poids reste l’effet secondaire le plus fréquent. Ce risque se gère à l’aide d’un régime adapté.

Castration par implant versus castration chirurgicale du chien ?

La castration, qu’elle soit chirurgicale ou chimique, peut être indiquée pour plusieurs raisons :

  • Éviter des gestations inopportunes lorsque mâle et femelle vivent ensemble
  • Remédier à certains problèmes de comportement des chiens mâles comme le marquage urinaire, les chevauchements, l’agressivité intra-spécifique, les fugues, l’excitation due à des chiennes en chaleur dans le voisinage
  • Médicales : tumeur du testicule ou des glandes circumanales, hyperplasie de la prostate...

La castration chirurgicale consiste en l’ablation des testicules. Elle nécessite une anesthésie et est, par nature, irréversible. Cette opération dite de convenance est très bien maîtrisée par les vétérinaires et les accidents sont rarissimes.

L’implant a l’avantage de la simplicité de la pose (une simple injection sans anesthésie) et de la réversibilité. A noter que le trocart pour cette injection est tout de même d’un bon calibre et cet acte peut être brièvement douloureux, notamment chez les petits chiens. Au bout de 6 mois, l’injection peut être renouvelée, puis tous les ans.

La pose d’un implant contraceptif pour chien peut aussi être un moyen de se rendre compte des effets de la castration chez son animal avant d’opter pour une chirurgie définitive. La prédictivité de ce test est excellente. Par exemple, si vous voulez castrer votre chien parce qu’il fugue, vous pouvez d’abord opter pour un implant. S’il continue à fuguer, inutile de le castrer, ça ne changera rien ! De même si votre Labrador prend énormément de poids avec son implant, ce sera sans doute identique après la castration ce qui peut s’avérer problématique pour ses articulations. Dans ce cas, il faudra mieux renoncer à la castration, ou, si ce n’est pas possible, mettre en place un régime draconien.

Castration du chien

Implant

Chirurgie

Anesthésie

Non

Oui

Douleur

Au moment de l’injection

Au réveil et quelques jours après la chirurgie, mais contrôlée par des médicaments antalgiques

Réversibilité

Oui (sauf exception, notamment chez les petites races)

Non

Prise de poids

Possible, mais réversible

Possible (fréquente)

Coût

115 à 200 euros (hors consultation)

130 à 300 euros selon le poids

 

À quand la stérilisation de la chienne par implant ?

Et la femelle dans tout ça ? À l’heure actuelle, les implants sont réservés aux chiens mâles pubères. Quelques études ont été effectuées chez la chienne adulte, mais se sont révélées peu concluantes. En effet, la pose de l’implant induisait des chaleurs dans les jours suivants le pose chez 100 % des chiennes. De plus, les effets secondaires gênants, comme des kystes ovariens, l’apparition d’une lactation ou d’une infection utérine, ont été rapportés. Alternative séduisante à l’ovariectomie, la stérilisation par implant de la chienne n’est pas encore à l’ordre du jour.

 

Dr Isabelle Vixège

Vétérinaire

# stérilisation
Par Elise Petter Crédits photo :

Krakenimages.com / Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)