Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Comment aider un chiot qui a peur de rester tout seul ?

Vendredi 20 Novembre 2020 | Par Nathalie D'Abbadie
Combien de temps mon chien peut-il rester seul ?

Quand on vient d’adopter un chiot, on appréhende toujours la première fois où il faudra le laisser seul. Puis, après avoir fait ce grand saut, il faudra habituer le chiot à cette situation dans la durée ! Comment faire pour qu’un chiot se sente bien quand sa famille n’est pas à la maison ?

Si vous avez adopté un chiot récemment, il y a de fortes chances pour qu’il ait encore du mal à bien vivre les moments qu’il doit passer seul à la maison. 

Or, c’est une étape essentielle à passer pour le bien-être de votre chien tout au long de sa vie ! Suivez le guide pour aider votre chiot à ne plus avoir peur de rester tout seul.

Comment savoir si mon chiot a peur de rester tout seul ?

L’anxiété de séparation chez le chien peut prendre plusieurs formes. Un chiot qui a peur de rester seul pourra se montrer stressé avant votre départ en tournant en rond, en vous collant dans vos moindres mouvements, ou en pleurant lorsque vous le laisserez à la maison.

Il est aussi possible qu’il ait un comportement destructeur, en s’attaquant aux meubles ou à vos affaires, qu’il fasse ses besoins dans la maison, ou qu’il soit très bruyant en votre absence. Certains chiens adoptent aussi un comportement d’automutilation, en s’arrachant des poils ou en se grattant jusqu’au sang, par exemple.

>>> Comment prévenir l’anxiété de séparation ?

chiot couché qui regarde l'objectif

Quel comportement adopter pour éviter l’anxiété de séparation chez le chiot ?

En plus de ressentir nos émotions, les chiens doivent gérer les leurs. Il faut donc essayer, autant que possible, de rester calme et neutre lors des séparations avec votre chiot, pour ne pas lui communiquer votre inquiétude.

Face à une boule de poils aux grands yeux, on a tendance à s’en vouloir de partir de la maison et laisser un petit animal tout seul. Mais il faut rester stoïque !

Lors des départs, ignorez votre chiot au moins 10 minutes avant de le laisser seul. Ne lui faites pas de caresses, et ne lui dites pas des mots d’excuses ou d’affection avant de partir. Il ne faut même pas le regarder : cela ne fera qu’augmenter son stress lié à votre départ ! Essayez de rester neutre, et faire comme si vous le ne voyiez pas lorsque vous vous préparez à vous absenter. 

Si votre chiot a eu l’occasion de manger, boire et faire ses besoins avant votre départ, et qu’il a de l’eau, des jouets et un endroit pour se reposer en votre absence, vous n’avez pas de raison de vous inquiéter ou vous sentir coupable.

Même si cela est très difficile, il faut aussi ignorer son animal lorsque vous rentrerez chez vous. Et pourtant, votre chiot vous fera certainement la fête ! Il est toutefois important de laisser au moins 5 minutes passer avant d’interagir avec lui, pour qu’il ne redoute pas la solitude davantage lors de prochaines absences.

De même, si vous constatez des dégâts dans la maison à votre retour, ne vous énervez pas : votre animal ne comprendra pas la punition qui arrivera trop longtemps après les faits, et ne sera qu’effrayé par votre colère.

Avant de nettoyer derrière votre chiot, attendez quelque temps, et assurez-vous que votre animal soit ailleurs, afin de ne pas donner l’impression de lui accorder de l’attention. Sinon, cela l’incitera à répéter sa bêtise !

>>> Comment apprendre à mon chien à rester seul ?

chiot couché devant une porte

Comment aider un chiot à s’habituer à la solitude ?

Vous pouvez commencer à habituer votre chiot à rester seul même quand vous êtes à la maison. 

Par exemple, une chambre à coucher pourrait lui être interdite, afin de lui permettre de rester seul pour de courtes durées pendant que vous êtes toujours chez vous. Il suffira alors de vous y installer pendant quelques minutes sans lui, puis d’en ressortir tranquillement, à votre guise, sans faire attention à votre animal.

A l’inverse, vous pouvez laisser votre animal seul dans une pièce suffisamment spacieuse et agréable, avec de l’eau, des jouets et un endroit confortable pour dormir, et revenir lui ouvrir la porte après environ 5 minutes, toujours en l’ignorant. Si cela s’avère trop long au départ, réduisez le temps d’absence à une minute ou deux, puis augmentez progressivement au fur et à mesure que votre chiot s’y habitue.

Il ne s’agira pas d’emmener votre chiot dans une pièce pour l’y enfermer aussitôt, à la manière d’une punition. Restez-y un moment avec lui, accordez-lui une séance de jeu agréable, puis éloignez-vous petit à petit avant de partir de la pièce en restant dans les parages, pour qu’il sente votre odeur dans un premier temps. Puis, plus tard, vous pourrez vous éloigner davantage.

>>> Combien de temps mon chien peut-il rester seul ?

Attention à ne pas céder et laisser votre chiot sortir ou entrer dans la pièce interdite s’il crie ou pleure : cela ne fera que lui apprendre qu’en criant, il vous fera revenir. Or, pendant vos absences de la maison, ce ne sera pas le cas ! 

Ces temps de solitude permettront à l’animal de développer son indépendance, et ainsi rendre la « vraie » solitude moins douloureuse. Là aussi, il faudra commencer par laisser votre chiot tout seul pour de très courtes durées, même simplement quelques minutes. Puis, avec le temps, vous pourrez vous absenter plus longtemps au fur et à mesure que votre chiot gagnera en confiance.

Que faire si mon chiot n’arrive toujours pas à s’habituer à rester seul ?

Si votre chiot n’arrive vraiment pas à rester seul même lorsque vous lui proposerez ces exercices régulièrement, vous pouvez l’aider à gérer à son stress en consultant un vétérinaire ou comportementaliste canin. 

Un vétérinaire pourra vous demander des compléments d’informations et vous conseiller pour aider votre chiot à faire cette transition si importante. Une option possible sera une cure de probiotiques pour renforcer son système immunitaire et éviter les effets néfastes du stress sur l’organisme.

chiot bouledogue français assis

À force de répéter ces exercices sur des périodes de plus en plus longues, votre chiot – et vous-même ! – apprendrez à bien supporter les moments que vous passerez loin l’un de l’autre. Ce qui vous permettra de profiter encore plus du temps passé ensemble !

À lire aussi : Comment apprendre à son chiot à rester seul la nuit ?

# chiot, solitude, fortiflora
Par Nathalie D'Abbadie Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)