Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chat</p>
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Race de chien :

Comment apprendre à son chiot à rester seul la nuit ?

Vendredi 17 Février 2017 | Par Elisa Gorins

Vous allez ou vous venez d’adopter votre chiot ? Vous vous demandez comment va se passer la première nuit ou alors votre chiot a justement passé sa première nuit à pleurer ? Pas de panique : Chloé Fesch, éducateur canin comportementaliste chez Nature de Chien, vous donne les principaux conseils pour apprendre à son chiot à rester seul la nuit !

Les premiers jours : l'attachement

Sachez tout d’abord qu’il est possible de laisser votre chiot dormir dans votre chambre si vous le souhaitez, tout du moins les premières nuits après son arrivée. Avant l’adoption, votre chiot était toujours en présence de sa fratrie et de sa mère, la solitude peut donc être difficile à gérer pour lui les premiers jours.

De plus, il est nécessaire, les premiers jours de l’adoption, de mettre en place un lien fort et de confiance avec votre chiot afin de lui permettre de s’attacher à vous et de se sécuriser en votre présence. Il faudra bien entendu mettre en place un détachement au bout de quelques semaines mais avant de mettre en place ce détachement il faut logiquement créer un attachement !

Comment installer son chiot pour la nuit ?

Pour permettre à votre chiot de rester tranquille la nuit, il est recommandé de lui installer un endroit à lui. Vous pouvez tout simplement lui acheter un panier et l'installer dans votre salon, mais certains chiots seront plus rassurés si cet espace n’est pas trop grand.

Ainsi donc, il peut être utile d'investir dans un parc à chiot qui servira d’espace lors de vos absences et la nuit. Cet espace sera évidemment installé confortablement avec l’aide d’un coussin et/ou de couvertures.

Pour finir, n’oubliez pas d’y laisser une gamelle d’eau pour que votre chiot puisse s'hydrater correctement. 

L’accès à la chambre ou au lit

En dehors des premiers jours d’adoption où le contexte est un peu particulier comme nous l’avons vu plus haut, il peut être bien de se demander si la chambre ou le lit peuvent être autorisés à son chiot sur le long terme.

Alors oui, votre chiot peut dormir dans votre chambre mais cela doit être une volonté de votre part. Concernant l'accès au lit, cela peut être possible à condition que votre chiot accepte d’y descendre sur votre indication et facilement.

Pensez également que ”petit chiot“ deviendra vite grand et que ce type d’habitude peut être difficile à faire passer par la suite si vous changez d’avis. Donc réfléchissez bien au préalable à ce qui est autorisé ou non et ce sur le long terme.

Ne pas lui dire “Bonne nuit” !

Si vous avez décidé que votre chiot devrait rester dans un espace à part du votre pour la nuit, il est nécessaire de ne pas lui dire “bonne nuit” avant d’aller se coucher.

En effet, tout comme lors de vos absences en journée, il est recommandé d’ignorer votre chiot au moment de vos départs et de vos retours. Cela est nécessaire pour éviter que votre chiot ne stresse en votre absence. Alors avant d’aller vous coucher, ignorez votre chiot : ne le regardez pas, ne lui parlez pas et ne le caressez pas. Soyez le plus neutre possible.

De même, le matin en vous levant, il est fortement déconseillé de faire un gros câlin à votre chiot pour lui dire bonjour tant qu’il est excité et demande votre attention. Attendez qu’il soit calme et seulement à ce moment là vous pourrez le prendre en compte.

Comment positiver votre départ

Une autre astuce pour aider votre chiot à ne pas stresser la nuit sans vous est de positiver le moment où vous partez vous coucher. Pour cela, rien de plus facile, il suffit de donner à votre chiot un jouet qu’il aime particulièrement ou un Kong avec quelques friandises cachées à l'intérieur au moment de votre départ. Votre chiot verra ainsi votre départ comme quelque chose de positif !

De plus, si malgré tous ces conseils votre chiot pleure et demande votre attention, il est conseillé de ne pas aller le voir sinon il comprendra vite qu’en pleurant il obtient votre présence et s’empressera donc de réitérer ce comportement.

Sachez qu’il existe aussi des colliers ou diffuseurs libérant des phéromones de synthèse permettant d’apaiser les chiens ou chiots stressés. Ces produits sont sans effets secondairse et sans danger mais sont particulièrement efficaces.

Pour finir, il peut être difficile de concilier ces conseils avec l’apprentissage de la propreté, c'est pourquoi mon ultime conseil est bien entendu de vous adapter à votre chiot individuellement avec patience et affection.

Chloé Fesch
Educateur canin comportementaliste et formatrice à ce métier pour Nature de Chien
www.naturedechien.fr 
naturedechien

A lire aussi : Comment habituer mon chiot à rester seul ? 

Où dort votre chien pendant la nuit ?

  • Dans ma chambre
  • Dans une autre pièce que ma chambre
  • Dehors
Crédits photo :

Shutterstock (image d'illustration)

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook