Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Berger belge

Berger belge
Berger belge
Autre(s) nom(s) :
Malinois, Tervueren, Laekenois, Groenendael, Belgian Shepherd Dog
Origine :
Section :
Chiens de berger

Caractéristiques physiques du Berger belge

Variétés : a) Groenendael ; b) Tervueren ; c) Laekenois ; d) Malinois

Le Berger belge est un chien médioligne, harmonieusement proportionné, rustique. Il est plus petit, plus léger et plus souple que le Berger allemand. Il a une tête bien ciselée, longue sans exagération, sèche. Le crâne est de largeur moyenne proportionnellement à la longueur de la tête, le front est plutôt plat, le stop modéré, le museau bien ciselé. Le chanfrein est droit. Les yeux sont de grandeur moyenne, de couleur foncée. Les oreilles sont triangulaires, raides et droites, attachées haut. Le cou est musclé, sans traces de fanon. Le corps est puissant mais pas lourd. La ligne supérieure est droite. La queue, de longueur moyenne, est portée pendante quand le chien est au repos, soulevée quand il est en action.

Poil : on élève quatre variétés de poil de cette race, c’est-à-dire : poil long noir (Groenendael) ; poil long fauve charbonné gris (Tervueren) ; poil court fauve et charbonné avec masque noir (Malinois) ; poil dur fauve avec traces de charbonné (Laekenois). Les différentes robes donnent l’impression que l’on a affaire à quatre races complètement différentes, alors que les chiens sont absolument identiques en tout point.
Taille : 62 à 62 cm pour le mâle et 58 à 58 cm pour la femelle
Poids : 25 à 30 kg pour le mâle et 20 à 25 kg pour la femelle

Origines et histoire

Les quatre variétés ont été sélectionnées vers la fin du XIXe siècle par un groupe de cynophiles dirigés par le professeur Reul, de l’école vétérinaire de Cureghen, qui tentaient de mettre de l’ordre dans un patrimoine génétique canin plutôt confus. Le premier standard a été publié en 1894, point de départ de tout l’élevage à venir.

Caractère et aptitudes

Affectueux :
Très attaché à son maître, il lui est complètement dévoué et fidèle. De plus, il n’est pas avare en démonstrations affectives et peut même se montrer possessif.

Joueur :
Ce Berger adore jouer et si les séances de jeu lui permettent à la fois de s’amuser, se défouler mais aussi de réfléchir, c’est tout gagné !

Calme :
Ce chien de berger déborde littéralement de vitalité. Il peut bien entendu être calme, et c’est d’ailleurs ce qui est recherché pour les chiens de travail, mais il doit aussi et surtout savoir partir au quart de tour dès lors qu’on lui demande.  

Intelligent :
Très polyvalent, ce chien peut être employé pour la garde et la défense (particulièrement le Malinois), comme chien de compagnie, comme chien policier ou encore chien de compétition (ring, agility, obedience, etc.).

Chasseur :
Comme beaucoup de chiens, le Belgian Shepherd Dog, ainsi appelé Outre Manche, peut suivre un lapin lorsqu’il en voit un courir mais ce n’est toutefois pas son activité de prédilection.

Craintif / méfiant avec les inconnus :
Gardien et défenseur de son maître et sa propriété, ce chien ne fait pas confiance facilement et a besoin de temps pour juger de l’éventuelle dangerosité d’une personne. De nature, il sera donc méfiant mais dès lors que les présentations sont faites, il est très amical.

Indépendant :
Ce chien n’a de cesse que de faire plaisir à son maître, en cela, il est plutôt dépendant de lui et attend qu’une chose : qu’une mission lui soit confiée.

Comportement

Supporte la solitude :
La solitude ne fait pas partie des situations que ce chien belge préfère. En effet, il apprécie la compagnie des membres de sa famille et peut rapidement s’ennuyer lorsqu’il est seul.

Facile à éduquer / obéissant :
Le Berger Belge est un chien très intelligent qui comprend rapidement ce que l’on attend de lui. Il est également très vif et réagit rapidement aux différents stimuli. Ceci peut être un avantage comme un inconvénient dans son éducation car aucune erreur n’est permise.

Il ne faut pas attendre avant de commencer l’éducation et mettre en place rapidement des règles de vie et limites à ne pas dépasser pour éviter que le chiot Berger Belge ne prenne de mauvaises habitudes.

Pour les chiens de travail, il convient de les inscrire dans des clubs spécialisés mais attention aux méthodes traditionnelles qui sont souvent trop coercitives et brutales pour ce chien sensible.

Aboiement :
Ce chien peut se montrer aboyeur, principalement lorsqu’un intrus approche ou lorsqu’il s’ennuie.

Fugueur :
Plus gardien que prédateur, il est rare qu’un Berger Belge quitte son environnement familier.

C’est en revanche bien souvent le cas des chiens qui ne sont jamais sortis de leur jardin. Ils prennent alors la poudre d’escampette dès que l’occasion se présente.

Destructeur :
Ce chien particulièrement vif et dynamique s’ennuie rapidement. De fait, lorsqu’il est laissé seul pendant de longues heures sans avoir été dépensé en amont, le Belgian Shepherd Dog, peut vite retourner la maison pour passer le temps.

Gourmand / glouton :
Gourmand mais sans excès, les friandises peuvent être une source de motivation agréable pendant l’éducation.

Chien de garde :
Taillé pour la garde, sans jamais être craintif ou agressif, ce chien de berger, surtout le Malinois, n’hésite pas à protéger ses maîtres ainsi que leur propriété.

Attention, une éducation stricte doit être mise en place pour permettre aux maîtres de contrôler leur chien et prendre le relais lorsque quelqu’un souhaite entrer chez eux.

Premier chien :
Ce chien n’est pas à mettre entre les mains de n’importe qui. Intelligent, vif mais surtout nerveux et sensible, une mauvaise éducation (inexistante ou non adaptée) peut engendrer de nombreux dégâts et faire du Berger Belge un chien dangereux.

Conditions de vie

Berger Belge en appartement :
Il peut vivre sans problèmes à l'extérieur comme à l'intérieur. Il préfère vivre dans un pavillon avec jardin qu'en appartement car il a besoin de se dépenser. Toutefois, ce chien intelligent s’adapte à beaucoup de situations et cadres de vie tant que ses nombreux besoins sont comblés.

Besoin d’exercice / sportif :
Quelque soit son mode de vie (appartement ou maison avec jardin), il ne faut jamais négliger la dépense quotidienne de ce chien de travail. Elle doit être physique (balades journalières d’au moins 1h chacune), mentale (jeux d’intelligence), olfactive (jeux de pistage, balades riches) et sociale (rencontres congénères régulières).

Ce chien (et plus encore la variété Malinoise) excelle dans les disciplines canines sportives, il est donc conseillé de l’inscrire à un club d’agility, de ring, d'obédience, d’obé-rythmée ou encore de recherche utilitaire par exemple.  

Voyage / Facilité de transport :
Les transports se passent généralement bien avec ce chien de taille moyenne mais c’est surtout sa socialisation et son éducation qui déterminent le bon déroulement des divers déplacements.

Compatibilité

Le Berger Belge et les Chats :
Si le chiot Berger Belge est habitué aux chats dès son plus jeune âge, alors, la cohabitation pourra être harmonieuse. Autrement, une période d’adaptation et de grande vigilance devra être instaurée.

Le Berger Belge et les Autres chiens :
L’entente avec ses congénères dépend principalement de la socialisation qu’il a eu lorsqu’il était chiot. Très sensible et nerveux, s’il cumule plusieurs mauvaises expériences, cela peut être dramatique pour la suite.

Le Berger Belge et les enfants :
Ce chien peut tout à fait intégrer un foyer avec enfants mais il est important de leur apprendre à respecter la tranquillité de l’animal et ne pas le considérer comme une peluche. Plutôt nerveux, il peut vite perdre patience.

Le Berger Belge et les Personnes âgées :
Il est bien trop actif et en demande d’activités pour pouvoir être accompagné par des personnes âgées.

Santé

Résistant / robuste :
Beaucoup d’études vétérinaires ont prouvé la robustesse de ce chien qui est souvent épargné par les problèmes de santé majeurs.

Supporte la chaleur :
De l’eau et un coin à l’ombre doivent être accessibles lorsqu’il fait trop chaud et il faut éviter les efforts physiques trop intenses en plein cagnard.

Supporte le froid :
Son pelage dense et son sous-poil laineux lui confèrent une bonne protection contre le froid. Il peut même vivre dehors, mais pas lorsque les températures sont trop basses.

Tendance à grossir :
Sa vivacité est telle qu’il n’est pas sujet à l’embonpoint.

Maladies fréquentes :

Toilettage et entretien

Ce chien de travail somme toute assez rustique ne nécessite pas d’entretien particulier. Il est conseillé de brosser les sujets à poil court (Malinois) et poil dur (Laekenois) au moins une fois par semaine. Les sujets à poil long (Groenendael et Tervueren) ont eux besoin d’un entretien plus régulier pour éviter la formation de noeuds.

Perte de poils :
La perte de poils est modérée mais s’accentue lors des périodes de mue, que ce soit pour les sujets à poil long, court ou dur. Il convient alors de les brosser quotidiennement afin d’éliminer les poils morts.

Prix

Le prix d'un Berger Belge varie en fonction de ses origines, sa variété, son âge et son sexe. Il faut compter en moyenne 800€ pour un chien inscrit au LOF. Les lignées les plus hautes peuvent être vendues jusqu'à 1500€.

Concernant le budget moyen pour subvenir aux besoins d'un chien de ce gabarit, il faut compter environ 40€/mois.

Espérance de vie moyenne : environ 13 ans

Remarques et conseils

Certains sujets peuvent être un peu nerveux et éprouver quelques difficultés dans leur travail de défense en raison d’une méfiance excessive. Cependant, un bon conducteur réussit toujours à tirer le maximum de ce chien aux qualités remarquables, à condition que sa généalogie soit éprouvée.

46 commentaire(s)
je vous remercie tous de donner des conseils et de l'amour que vous apportez a nos êtres auquel on tiens tellement
cc salut j'au un malinois de 9 mois en tout cas très social mais aussi très bandit malgré les exercices qu'on lui fait faire svp est que vous pouvez me conseiller?
Juste, quelles tailles de harnais pour un chiot malinois de 2 à 8 mois?Merci d'avance!
2 ans femelle 27 aout
Soyons clair dès le début: effectivement le malinois est un "super" chien, il a tout les avantages et les défauts d'une supercar, capable de grandes choses entre des mains avertis et impliquées mais une plaie au quotidien pour 90% de la population. Il demande une grande connaissance du dressage, un doigté parfaitement maîtrisé et surtout calme et gentillesse si vous voulez pas finir dans le mur! Je possède une femelle de 2.5ans qui est purement incroyable. Elle est d'une gentillesse à toute épreuve et d'un engagement inconditionnel. Mais attention c'est minimum 1h de travail TOUS LES JOURS! Et arrêter de croire qu'un grand jardin suffit, j'ai un terrain de 3000m² mais ce qui intéresse un chien c'est d'explorer le monde extérieur. Autre inconvénient, comme c'est un chien qui comprend tout très vite il faut sans cesse se renouveler et lui proposer de nouveaux exercices, il faut donc dès le début être au taquet sur le dressage et le travail. Ma chienne fait de l'agility, adore le pistage et fait du bike joring (y aller doucement c'est pas un chien de traîneau). Pour tout futur possesseur: il faut s'impliquer à 100% même avant l'acquisition du chien, il faut bien comprendre la philosophie du dressage canin (j'ai mater des dizaines d'heures de vidéo sur youtube (bien faire le tri), lu des bouquins, demandé des conseils), maîtriser le renforcement positif si vous voulez pas vous retrouver avec un chien plus agressif que souhaité, soyez d'une gentillesse extrême car c'est un chien très sensible, maîtrisez le langage du chien ainsi que tous les signaux d’apaisement, le clicker training et comprenez qu'un malinois sans exercice depuis 2 jours va commencer à vous faire comprendre qu'il faut faire quelque chose. Renseignez vous sur tout le matos de base à posséder absolument: clicker, un kong taille L, un boudin de motivation etc., une muselière au cas où et un bon harnais (surtout pas de put*** de collier étrangleur qui ne sert strictement à rien). Il faut aussi avoir une certaine force pour pouvoir maîtriser son chien au cas où (après c'est pas un staff non plus hein!). Soyez donc conscient que c'est une charge extrême et un chien de travail avant tout; il faut adorer les chiens mais surtout le dressage et d'être d'un naturel gentil, patient et pas nerveux (oui le gros bourrin du fond c'est de toi que je parle, toi qui gueule sur tes gosses et ta femme à longueur de temps fais un bon geste ne prend pas de malinois). En contre partie je me vois désormais mal changer de race tant les capacités de ce chien sont exceptionnelles. Et souvenez vous: pas de mauvais chiens que de mauvais maîtres!
  • 107 vote(s)
  • Signaler un abus

Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)