Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Berger hollandais

Berger hollandais
Berger hollandais
Autre(s) nom(s) :
Hollandse Herdershond, Dutch Shepherd
Origine :
Section :
Chiens de berger

Caractéristiques physiques du Berger hollandais

Variété : a) à poil court ; b) à poil long ; c) à poil dur

Le Berger hollandais est un chien de taille moyenne et de poids moyen, très musclé, à la construction puissante et bien proportionné. Son expression est intelligente et son tempérament vif. Les yeux sont sombres, de grandeur moyenne, en forme d’amande, légèrement obliques et jamais ronds. Les oreilles, plutôt petites que grandes, sont érigées et portées en avant, attachées haut. La queue, au repos, pend droite ou formant une légère courbe : elle arrive jusqu’à la pointe du jarret. En action, elle est portée élégamment rehaussée, jamais enroulée ; elle ne retombe jamais sur les flancs.

Poil : la variété à poil court porte une robe bien adhérente ; celle à poil long est pourvue d’un poil droit ; la variété à poil dur possède un poil épais et dur ; sur la tête, il forme des sourcils broussailleux, des moustaches et une barbe.
Couleur : rayé de manière plus ou moins marquée, sur fond brun (rayé doré) ou sur fond gris (rayé gris). Les marques de couleur sont plus ou moins évidentes chez les sujets à poil dur. On préfère un masque noir.
Taille : 57 à 62 cm pour le mâle et 55 à 60 cm pour la femelle
Poids : environ 32 kg pour le mâle et 25 pour la femelle

Origines et histoire

Il descend des Bergers belges, auxquels il ressemble beaucoup (y compris dans la division en trois variétés de poil).

Caractère et aptitudes

Affectueux :
Le Berger Hollandais est totalement dévoué à ses maîtres, ce qui fait de lui un très bon compagnon au quotidien. Attention toutefois, il peut parfois se montrer un peu pot-de-colle, il convient donc de créer un détachement progressif pour éviter l’apparition d’un hyper-attachement.

Joueur :
Ce chien de berger adore les enfants, il apprécie jouer et passer du temps à leurs côtés, ce qui lui permet d’ailleurs de garder un oeil sur eux.

Calme :
Très dynamique, ce chien de travail est toujours en alerte.

Intelligent :
Intelligent et sensible à la fois, le Hollandse Herdershond, ainsi appelé dans son pays d’origine, est un chien de berger par excellence. Autonome sans être indépendant, il sait faire preuve d’initiatives et accomplit les missions qui lui sont confiées avec enthousiasme et fiabilité.

Chasseur :
Ce chien hollandais est un chien de troupeau, un berger, et parfois même un très bon gardien, mais en aucun cas un chasseur. Lorsqu’il perçoit d’autres animaux, son instinct sera de les regrouper ou de les dissuader s’il sent une menace, ni plus, ni moins.

Craintif / méfiant avec les inconnus :
Digne cousin du Berger Belge, le Berger Hollandais se méfie des personnes qu’il ne connaît pas. Son sens particulièrement poussé du territoire peut parfois même le pousser à devenir agressif si ses tentatives de dissuasion ne suffisent pas.

Il a besoin de temps pour accorder sa confiance à un étranger et il est préférable que son maître soit présent pour faire les présentations en bonne et due forme. Si un intrus souhaite s’introduire dans la propriété en l’absence de son maître, alors, sa réserve devient une méfiance réelle.

Par ailleurs, le Berger hollandais n’oublie jamais rien, de fait, une mauvaise expérience avec un humain peut avoir de lourdes répercussions sur son équilibre relationnel.

Indépendant :
Comme de nombreux chiens de berger, cet hollandais n’a d’yeux que pour son maître et a à coeur de lui faire plaisir et de lui être utile. De fait, ce chien ne connaît pas l’indépendance, même s’il se montre très autonome dans l’accomplissement de ses missions.

Comportement

Supporte la solitude :
Pouvant parfois se montrer très pot-de-colle avec ses maîtres, ce chien ne supporte pas de se retrouver seul. Il est très dévoué à son maître et malgré son tempérament autonome, lorsqu’il est livré à lui même sans mission particulière, il peut rapidement vriller et adopter des comportements déviants (destructions, aboiements excessifs, etc.).

Facile à éduquer / obéissant :
Les chiens de berger sont souvent réputés comme étant très intelligents et dociles, et c’est effectivement le cas. Toutefois, leur éducation nécessite rigueur, constance et cohérence pour que le chien puisse exprimer tout son potentiel.

Il n’est pas rare de voir les plus terribles troubles du comportement chez les bergers car leurs maîtres n’ont tout simplement pas conscience du travail à fournir pour obtenir le chien de berger très obéissant que l’on imagine.

De fait, le Berger hollandais ne sera coopératif que si l’attitude de son maître est respectueuse et cohérente. S’il perçoit une faille, alors il ne se sentira pas en sécurité auprès de lui, et la relation interspécifique en pâtit énormément.

Aboiement :
Le Hollandse Herdershond fait beaucoup usage de ses cordes vocales, notamment dans le cadre de sa mission de garde, pour dissuader les intrus, mais aussi pour exprimer sa souffrance lorsqu’il se retrouve seul et isolé sans avoir bénéficié d’une dépense suffisante.

Fugueur :
Très proche de son maître et ayant un sens très prononcé du territoire, le Berger hollandais n’est pas un fugueur, bien au contraire. Il préfère rester auprès des siens, notamment pour garder un oeil sur eux et profiter des moments de famille.

Destructeur :
Il est très remuant lorsque ses besoins ne sont pas comblés et qu’il est obligé de rester enfermé, que ce soit à l’intérieur, dans la maison, tout comme dans le jardin d’ailleurs. De plus, son potentiel hyper-attachement à ses maîtres peut engendrer des dégâts au niveau des objets qui portent leur odeur (coussins, télécommande, canapé, etc.).

Gourmand / glouton :
Le Berger Hollandais n'est pas un gros mangeur, il n’est d’ailleurs pas non plus difficile à nourrir, il se contente de peu tout en appréciant bien entendu des gamelles ou friandises de qualité.

Chien de garde :
En plus d’être un excellent chien de troupeau, ce berger se montre également très compétent en tant que chien de garde, à tel point qu’il est utilisé à ce titre par les forces de l’ordre (police et armée).

Premier chien :
Adopter un chien de berger comme premier chien peut être une bonne idée si l’on est dynamique, motivé et que l’on a du temps à lui consacrer. Autrement, il n’est pas nécessaire d’adopter un si bon chien de travail si c’est pour le laisser toute la journée dans le jardin et simplement faire joli au bout de la laisse lors des rares promenades.

Conditions de vie

Berger hollandais en appartement :
Il sera toujours bien plus heureux entouré de ses maîtres dans une maison. L'idéal pour lui est une vie en pavillon avec jardin clôturé.

La vie en appartement peut ne pas lui convenir notamment du fait de son goût prononcé pour l’espace, la liberté et le plein air. Il est en effet bien plus compatible avec une vie en extérieur en gardant tout de même un penchant pour le confort intérieur auprès de ses maîtres après avoir été suffisamment dépensé.

Néanmoins, qu’importe son cadre de vie, il faut le sortir régulièrement car sinon, il peut devenir destructeur et malheureux. Pour un chien aussi dynamique, il convient de lui proposer au minimum 1 heure ou deux de promenade par jour, qu’il bénéficie ou non d’un jardin.

Besoin d’exercice / sportif :
Chien de travail par excellence, le Berger hollandais n’est pas fait pour rester à la maison toute la journée. Il se doit d’être stimulé quotidiennement pour s’épanouir pleinement.

De fait, des activités physiques et sportives doivent lui être proposées le plus régulièrement possible (cani-cross, cani-vtt, agility, etc.) mais aussi des activités qui stimulent son intellect et son olfaction (obé-rythmée, pistage, etc.). Avec ce chien polyvalent, le choix d’activités est très large car tout lui convient.

Voyage / Facilité de transport :
Ce chien de taille moyenne peut être transporté sans problème, mais il est nécessaire que les bases éducatives soient acquises à 100%. Il est également nécessaire qu’une bonne socialisation ait été proposée au Berger Hollandais chiot pour qu’il puisse s’intégrer au mieux aux différents environnements et situations dans lesquels il sera amené à évoluer aux côtés de son maître.

Attention, ce chien reste un berger, et qui dit berger dit chien sensible. Sa méfiance vis à vis des inconnus et son instinct de garde peuvent dans certains cas compliquer la sérénité de quelques situations, comme les endroits particulièrement fréquentés par exemple.

Compatibilité

Le Berger hollandais et les Chats :
Il est préférable que le Dutch Shepherd, ainsi appelé Outre Manche, grandisse avec un félin pour pouvoir cohabiter sereinement et paisiblement avec lui.

Le Berger hollandais et les Autres chiens :
Dans le cadre de son travail de chien de troupeau, le Berger hollandais peut tout à fait s’entendre avec ses “collègues”. En revanche, doté d’une très grande sensibilité, il n’est pas le plus hardi des chiens. A ce titre, une mauvaise expérience ou l’accumulation de plusieurs mauvaises rencontres peuvent avoir un très lourd impact sur lui.

De fait, il est plus que jamais nécessaire pour ce chien de bénéficier d’une socialisation de grande qualité, avec la possibilité de rencontrer des chiens de différents gabarits et énergies, le tout de manière constante et dans une ambiance toujours positive et encadrée.

Le Berger hollandais et les enfants :
Ce chien de berger s’entend très bien avec les enfants de son groupe social. Il s’avère être un bon compagnon de jeu et un protecteur vigilant lorsqu’il est auprès d’eux.

Attention toutefois, la sensibilité de ce chien nécessite des précautions particulières pour éviter que les enfants lui manquent de respect ou occasionnent chez lui de lourds traumatismes. Même s’il se montre patient, ce chien n’est pas en mesure de prendre autant sur lui que d’autres chiens, il faut donc se montrer vigilant.

Bien entendu, il ne sera jamais agressif envers les enfants de son groupe social mais pourrait se renfermer sur lui même si les interactions ne sont pas respectueuses.

Le Berger hollandais et les Personnes âgées :
D’un naturel équilibré mais ayant besoin d’une présence quasi constante, ce chien peut tout à fait s’accommoder d’une vie auprès de personnes âgées retraitées. Toutefois, pour que la cohabitation se passe bien, il est indispensable que ses maîtres soient encore suffisamment dynamiques pour répondre à ses nombreux besoins de dépense.

Santé

Résistant / robuste :
Ce chien est un berger robuste, résistant et surtout très endurant qui ne craint pas les intempéries.

Supporte la chaleur :
Très endurant et passionné, ce chien peut travailler même lorsqu’il fait chaud. Toutefois, il n’est pas nécessaire de lui imposer d’activités intenses lorsque les températures sont extrêmes, il faut bien entendu rester raisonnable.

Supporte le froid :
Ce chien a les capacités physiques pour vivre dehors sans problème. Toutefois, pour son équilibre psychologique et relationnel, il est important de l’intégrer un maximum à la vie de famille et éviter de le laisser dehors constamment.

Tendance à grossir :
Ce chien de travail ne doit pas être corpulent. Et dans tous les cas, si ses besoins sont comblés et qu’il bénéficie d’une alimentation adaptée et de qualité, il n’y aucune raison qu’il prenne du poids au vu de son dynamisme.

Maladies fréquentes :
Le Berger hollandais n’a pas de prédispositions particulières à certaines maladies. Toutefois, comme tous les chiens de gabarit moyen à grand, la dysplasie de la hanche est à surveiller, même si les sélections modernes tendent vers la diminution de cette anomalie.

Toilettage et entretien

Les variétés à poil dur et court ne nécessitent pas d’entretien particulier, de simples brossages réguliers suffisent. En revanche, l’entretien se doit d’être plus rigoureux pour la variété à poil long afin d’éviter que des noeuds se forment.

Ces brossages réguliers permettent notamment de ne pas avoir à laver ce chien trop souvent. En effet, ce n’est pas un chien a besoin d’être toiletté, à force, cela pourrait d’ailleurs nuire à la qualité protectrice de sa robe.

Perte de poils :
La perte de poil est variable selon la variété du Berger hollandais mais, de manière générale elle reste modérée, exception faite des périodes de mues durant lesquelles les brossages se doivent d’être quotidiens.

Alimentation

Le Berger hollandais est tout sauf difficile à nourrir. Tout lui convient, que ce soit une alimentation industrielle à base de croquettes de haute qualité ou traditionnelle à base de viande crue (ou cuite saignante), de légumes et de céréales.

Le plus important lorsque l’on prépare soi-même les repas de son chien, c’est de veiller à lui fournir tous les apports nutritifs adaptés à son âge, son poids et surtout ses activités quotidiennes (qui peuvent être très intenses pour ce chien de travail). De fait, un suivi vétérinaire est souvent recommandé, ne serait-ce que pour la bonne croissance des chiots.

Pour ce chien, un seul repas peut suffire mais attention à bien veiller à ce que une heure avant et une heure après son repas le chien reste tranquille pour éviter un retournement d’estomac, auquel les chiens actifs comme cet hollandais sont particulièrement prédisposés.

Prix

Le prix d'un Berger Hollandais varie en fonction de ses origines, son âge, sa variété et son sexe. Il faut compter en moyenne 700€ pour un chien inscrit au LOF. Les lignées les plus hautes peuvent être vendues jusqu'à 900€.

Concernant le budget moyen pour subvenir aux besoins d'un chien de ce gabarit, il faut compter environ 50€ / mois.

Espérance de vie moyenne : environ 14 ans

Remarques et conseils

La variété la plus répandue est celle à poil long, mais la race est presque inconnue au-delà des frontières hollandaises.

5 commentaire(s)
Bonjour j'aime beaucoup cette race de chien et j'aimerai en avoir un mais je n'en trouve pas dans la région d'Aquitaine.Vous savez quel est le prix . Je recherche un chiot entre 2mois et 10 mois.
Pour la petite histoire, je l ai adoptée au refuge. Je connaissais cette race, mais c est son regard et son attitude tout à fait différente de celle des autres chiens qui m a fait craqué. Par la suite j ai appris qu elle vivait avec un clochard. De fait, son aspect était pitoyable (négligence au stade ultime et seulement 11 mois)! Il a essayé de la récupérer mais le refuge a refusé et c'est tant mieux pour nous 3! Apres 2 mois de n importe quoi à la maison, elle s est transformée en super chien de compagnie, pas de pedigree mais elle est aussi belle que ceux des concours, je suis fière de ce qu elle devenue et heureuse du bonheur qu elle nous apporte! J espère que ce type n en torturera pas d autres, et que la mienne à oublié sa vie d avant, d ailleurs elle ne répond plus à son ancien prénom..
Malgré leur apparence proche du malinois, je dirai que le comportement est similaire au beauceron. Car prévisible, moins conflictuel avec le maître , moins dominant envers des congénères et multi disciplinaires . J aimerais que cette race soit plus répandue car les gens ne connaissent pas et souvent en ont peur, justement à cause de la mauvaise réputation du malinois, qui est parfois justifiée par une éducation permissive et leur image dans la brigade canine(force et agressivité). La plupart du temps les promeneurs qui ne connaissent pas retiennent leur chien, change de chemin ou font même demi tour, alors que les habitués (ou même mieux, les vrais amateurs de chiens) felicitent tous la sociabilité et l intelligence de ma chienne et me demande même des conseils alors que je ne dois rien forcer,tout l intéresse et elle comprend tout, et le retient!
C est juste sa robe bringé et sa corpulence un peu trapue et musclée, qui fait penser aux gens qu il s agit d un molosse croisé avec un berger, alors ils imaginent une bête qui boufferait leur chiens et pourquoi par leur enfants...alors que ce sont des compagnons de vie remarquables, drôles,intelligents et fidèles! A mettre entre les mains de gens qui ont le temps de les faire courir et de leur apprendre des tas de tours, car ils adorent plaire et faire sourire. des gens doux aussi car il s agit de chiens sensibles à la voix et aux gestes, qui finalement reproduit le comportement de ses maîtres.
cela est vrais pour beaucoup de trait mais le mien a quand même quelque variante il a un poil assez long mais très doux c'est un vrais pot de colle et c'est aussi un merveilleux compagnon avec les petit enfants il est avec eux très attentif et n'aime pas quant ont les grondes les petits gerbilles que nous avons ne le craigne pas au contraire il joues avec Gibby ils mange de tout même des feuilles de chicons et il mange avec le même bonheur du pain sec ou tout autre variété de pain même le pain de seigle et même sans rien dessus il faut dire que nous l'avons sauvé de la srpa le refuge ou on l'avais place il n'avais que 7 mois et venais d'être trouve 15 jours avant que notre fille et nous ne l'adoption il s'y est mis très vite moins d'un jour déja très propre et éduqué on s'est même demandé pour quoi on l'avais abandonné tant mieux pour nous me direz vous c'est tout a fait vrais je ne sais pas ce que nous ferions sans lui qui est devenus le fils de la famille et notre meilleur amis
La variété la plus répandue est le poil court. Cependant on notera que le poil long tient une bonne place aussi au sein de l'effectif. La variété la moins répandue est le poil dur. Un seul élevage en France.

Le hollandais est utilisé par l'armée, la sécurité privée. Il possède des qualités proche du malinois. Il est très pot de colle, mais intraitable envers les inconnus, c'est un très bon gardien.

Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)