Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Les chiens et les chats ont-ils conscience de leur image ?

Vendredi 09 Novembre 2018 |

Cette question revient souvent sur la table, car les éthologues ne peuvent pas savoir exactement ce que les animaux ont dans leur tête. Or, le test du miroir est connu pour nous aider à déterminer le niveau de conscience d’un animal. Comment ce test nous permet de comprendre la perception et la cognition animale ? Quel sont ses limites ? Mon chien ou ma chat est-il capable de se reconnaitre ?

Prendre conscience de son reflet est depuis quelques décénies un test d’intelligence couramment pratiqué sur l’animal. On connait certaines espèces capables de se reconnaître dans un miroir, comme certains primates, les dauphins, etc. mais ces espèces ne sont pas nombreuses. Et en ce qui concerne le chien et le chat, il semblerait qu’ils n’en soient pas capables…

Comment peut-on savoir si l’animal se reconnaît dans un miroir ?

En éthologie, la science qui étudie le comportement, il faut observer les réactions de l’animal pour tenter de déterminer ce qui s’est passé dans sa tête, au niveau de la perception, et de la cognition. L’animal sait produire des raisonnements, et peut réaliser des apprentissages, suivant son espèce. Qu’est ce qui détermine alors un animal qui a conscience de son image ?

Le test consiste donc à placer l’animal face à son propre reflet, et observer son comportement. Dans la majorité des cas, l’animal perçoit le reflet, et montre une certaine curiosité. Ce qui prouve qu’il identifie bien son image est sa capacité à pouvoir projeter ce qui se passe dans le reflet sur lui-même. Par exemple, si un objet se retrouve derrière lui, et que l’animal se retourne en l’ayant perçu dans le miroir.

Mais le test développé dans les années 70 par l'Américain Gordon G. Gallup consiste à placer une marque inodore sur la tête de l’animal, et voir comment il y réagit, sachant qu’il ne peut la voir et se rendre compte qu’elle est sur lui qu’au travers du miroir.

Ce type de réaction est rare : à part certains primates et quelques autres espèces, il existe très peu d’animaux qui en sont capables (on notera tout de même la présence de certains oiseaux, parmi les espèces ayant une réponse positive à ce test).

En général, un chien ou un chat se montera curieux, et manifestera des comportements de communication, comme s’il identifiait le reflet comme un autre individu. On peut même observer des réactions de peur, d’agression, ou à l’inverse des tentatives de contact amical.

Dans cette vidéo, le chaton identifie son reflet comme un autre chat et cherche à jouer avec lui.

Pourquoi les chiens ou les chats n’arrivent pas à se reconnaître ?

Pour se reconnaître dans un miroir, il faut plusieurs apprentissages, notamment avoir conscience de soi, et de la limite entre son corps et le reste. Or, on observe déjà certains chiens ou chats qui ne sont pas capable d’identifier leur propre queue comme leur appartenant !

Il est important de savoir qu’à la naissance, chiens et chats, comme les humains, ne savent pas se servir de leur corps ! Les premiers apprentissages permettent à l’individu de reconnaître son corps, et en maîtriser tous les mouvements.

Mais si chats et chiens ont déjà du mal à prendre conscience des différentes parties de leur corps, il est très probable qu'ils puissent encore moins le faire sur un reflet.

On suppose également comment l’animal construit son univers : il perçoit le monde en utilisant des sens similaires aux nôtres, mais en privilégiant plutôt l’odorat. Or, ce reflet sans odeur doit provoquer un phénomène de dissonance cognitive, comme si on regardait quelqu’un qui parle sans avoir le son. Pour nous humains, dont le sens principal est la vue, ce test est logique ; mais pour les animaux qui se basent sur l’odorat, rien n’est moins sûr (et c’est la principale critique émise contre le test du miroir).

Quelles sont les limites du test du miroir ?

Si les animaux n’arrivent pas à identifier leur propre image dans un miroir, ils arrivent toutefois à reconnaître un autre individu, voir à l’identifier comme congénère. On observe parfois des comportements difficile à interpréter, comme la réaction de ce chat face à son reflet :

On observe que le chat se frotte la tête à l'aide de sa patte. Rien ne nous permet d'affirmer qu'il se reconnait, mais se toucher de la sorte en s'observant dans le reflet ressemble beaucoup à une réaction humaine face à un miroir. De plus, ce comportement n'est pas une réaction courante en réponse face à un congénère : cette réaction est donc très difficile à interpréter.

Ce test a donc des limites, et la réaction de l'animal ne suffit pas toujours à déterminer ce qui se passe dans sa tête.

Il reste très probable que ce chat ait produit cette réaction par hasard. Même si elle ressemble à une réaction humaine, il n'y a pas de raison particulière pour que ce chat soit plus intelligent que les autres (d'autant qu'il est jeune). Mais ce n'est pas impossible ! On observe des différences importantes dans les capacités cognitives des animaux, et ce n'est pas parce que la majorité des chats sont incapables de prendre conscience de leur reflet, qu'un chat ne peut pas y arriver.

En tous cas, il faut être très prudent avec les interprétations des réactions : quand bien même elles ressemblent aux nôtres, il faut se méfier des conclusions hâtives, et comme le disait Morgan en 1894 : « Nous ne devons en aucun cas interpréter une action animale comme relevant de l'exercice de facultés de haut niveau, si celle-ci peut être interprétée comme relevant de l'exercice de facultés de niveau inférieur. »

Dr Stéphane Tardif
Docteur vétérinaire et rédacteur pour Wamiz

A lire aussi : Comment la génétique influence la santé de mon chien ?

Crédits photo :

shutterstock

3 commentaire(s)
J'ai rien compris a l'experience de la marque inodore, c est quoi une marque inodore ? Rien capté.
Quand mes chats s e regardent dans un miroir, j'ai l'impression qu'ils y voient un autre chat!
Dans la première vidéo, on peut se demander ce que voit le chat car il ne visualise pas bien de près. A priori, son attitude et la position de ses oreilles montrent qu'il ressent la présence d'un ennemi. Mon chat, lui, reste assez impassible devant une glace. Par contre, lorsqu'il est sur moi, je dois cacher mes mains (souvent dans mes manches) sinon il me mord. Une fois qu'il est installé, je peux le caresser. Etant donné qu'il a eu un début de vie difficile, je pense qu'il a été battu et en a conservé le souvenir. Il y a là la preuve qu'il ne reconnaît pas mes mains comme étant les miennes quand il en est tout près brusquement. S'il est par terre ou sur un meuble et que je m'approche pour le caresser, il vient vers moi tout content, il a eu le temps de visualiser mes mains et sait qu'elles font partie de moi.
La chatte que j'avais avant lui ne réagissait pas de la même façon. Devant un miroir, elle se montrait curieuse, cherchait le contact comme s'il s'agissait d'un autre chat et puis s'en désintéressait assez rapidement. On pourrait presque dire qu'il y a autant de réactions qu'il y a de chats. Il est primordial de savoir comment bien s'occuper de son chat, d'apprendre à détecter un mauvais état de santé, de chercher le pourquoi de ses différentes réactions et attitudes, bref de faire son bonheur mais que des scientifiques passent du temps à démontrer que les animaux se reconnaissent dans un miroir, ou pas, est pour moi une perte de temps. Il y a là une tendance à l'anthropomorphisme. Les animaux ont leurs propres caractéristiques et ce sont elles qu'il est important d'étudier.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)