Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Quelles sont les causes de l’allergie au chat ?

Jeudi 16 Avril 2020 |

L’allergie au chat est la plus fréquente des allergies aux animaux. En France, elle toucherait près de 25 % des Français, avec des degrés de gravité variables, donnant lieu à de nombreuses idées reçues. Zoom sur les causes de l’allergie au chat.

L’allergie au chat vient-elle de ses poils ? Existe-t-il des chats hypoallergéniques ? Certains profils sont-ils prédisposés à développer des réactions allergiques ? Comprendre les causes d’une allergie au chat permet de mieux la prévenir, mais aussi de savoir réagir lorsque les symptômes se manifestent.

D’où vient l’allergie au chat ?

En dépit d’une croyance largement répandue, l’allergie au chat n’est pas provoquée par les poils. La coupable est une protéine allergisante présente dans les urines, la salive et les sécrétions des glandes sébacées de l’animal. Il existe précisément huit protéines allergisantes chez le chat, dont la glycoprotéine Fel d1. C’est celle-ci qui possède le plus haut pouvoir allergisant et provoque la majorité des allergies. 

Quelle que soit l’origine de la protéine allergisante, sébum ou salive, elle est transférée sur les poils du chat. Ceux-ci sont ensuite transportés par l’air ou par les objets en contact avec ces derniers. Il est ainsi possible de développer une allergie par le contact avec l’animal, mais aussi sans contact direct, si des poils y ont été transférés. 

Chez les personnes sensibles, l’allergie au chat débute lors du premier contact avec la protéine, au cours duquel le système immunitaire l’identifie comme un allergène et donc un danger. La suite ? Lors du contact suivant, il réagit face à l’agression supposée en produisant de l’histamine. C’est cette réaction exagérée du système immunitaire, plus ou moins virulente selon les cas, qui provoque les symptômes de l’allergie comme la conjonctivite, la rhinite ou l’asthme.  

Quelles sont les causes de l’allergie au chat ?

L’allergie au chat dépend-elle des chats ?

L’allergie au chat ne dépend ni de la taille du chat, ni de la longueur de ses poils, mais de la sensibilité de chacun à l’une des protéines allergisantes et de la quantité produite par l’animal. La race du chat peut indirectement jouer un rôle.

En effet, certaines produisent la protéine Fel d1 en très faible quantité et présentent donc moins de risques de réaction. De la même façon, les mâles non castrés seraient plus allergisants que les femelles.

Attention, choisir une femelle produisant peu de protéines allergisantes n’a rien d’un remède miracle pour autant ! Tous les chats produisent des protéines allergisantes, même en faible quantité. Aucun n’est entièrement hypoallergénique.

Adopter une race ou un genre spécifique peut permettre de réduire le degré d’exposition à l’allergène, mais pas de l’éviter totalement. L’intensité des symptômes dépend avant tout de la sensibilité de chaque système immunitaire, à déterminer lors de tests précis réalisés par un allergologue.

Quelles sont les causes de l’allergie au chat ?

L’allergie au chat peut-elle toucher tout le monde ?

Une allergie au chat peut survenir subitement et sans signes avant-coureurs, à tout âge et dans n’importe quel cadre. Ceci peut même survenir pour des propriétaires de chat vivant avec leur animal de compagnie depuis plusieurs années. Il est également possible de partager la vie d’un chat sans aucune réaction allergique, mais de voir surgir des symptômes lors d’une seconde adoption, pour peu que l’animal soit naturellement plus allergisant que le précédent.  

Si les premières manifestations sont subites, elles sont en revanche progressives. Ceci explique pourquoi le diagnostic est parfois long à poser pour les propriétaires de chats. Et ce, d’autant plus que les chatons produisent naturellement une plus faible quantité d’allergènes, retardant souvent l’apparition de l’allergie jusqu’à leur âge adulte !

Lorsque les yeux grattent, que le nez coule ou que la toux s’installe, il est pourtant essentiel de consulter dès que possible. Seule une prise en charge rapide permet d’identifier l’allergie et son degré d’intensité, grâce à des tests cutanés suivis d’une prise de sang. Celle-ci permettra de doser les anticorps réagissant aux protéines allergisantes et de mettre en place les solutions adéquates.

Quoi qu’il arrive, le diagnostic ne donnera pas forcément lieu à des mesures drastiques, et certains symptômes d’une allergie légère à modérée peuvent être réduits par un traitement adapté. 

Quelles sont les causes de l’allergie au chat ?

Y a-t-il des prédispositions à l’allergie au chat ?

Si tous les profils peuvent développer une réaction allergique aux chats, certains présentent effectivement plus de risques que d’autres. La génétique est notamment en cause : lorsque certains membres de la famille sont sujets aux allergies, en particulier aux animaux, le risque est multiplié. L’adoption d’un chat est dans ce cas fortement déconseillée, tout comme elle l’est pour les personnes asthmatiques ou sujettes aux affections respiratoires.

Le même principe de précaution s’applique aux personnes déjà allergiques, quel que soit l’allergène en cause. Dans le cas de l’allergie au chat, l’existence de huit protéines allergisantes augmente les possibilités d’allergies croisées.

L’organisme réagit alors à l’une des protéines comme s’il était en présence d’un allergène connu qui lui ressemble, bien que les substances n’aient apparemment rien en commun.

Si vous êtes allergique aux chiens, aux rongeurs, aux chevaux, aux bovins ou aux porcs, viande de porc incluse, vous pouvez ainsi potentiellement développer une allergie au chat, ou inversement.

Les causes de l’allergie au chat ne sont ni les poils, ni la race, mais une hypersensibilité du système immunitaire aux protéines allergisantes produites en plus ou moins grande quantité par tous les chats. C’est pourquoi il est conseillé, avant tout projet d’adoption, de passer du temps au contact de chats adultes, afin de détecter en amont une potentielle réaction !

À lire aussi : Y a-t-il des races de chats hypoallergéniques ?

# allergie, scrooge
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)