Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chien</p>
Race de chien :

[Road trip] Voyager au Chili avec son chien

Vendredi 13 Mai 2016 |

Vous avez envie de dépaysement, d’histoire, de culture, de nature et de grands espaces ? C’est ce que le Chili va vous offrir ! En plus, vous avez de la chance, les Chiliens adorent les chiens ! Et c’est un pays dans lequel il est plutôt facile de voyager accompagné de son toutou. En plus, avoir votre compagnon à vos côtés au Chili donnera un prétexte aux Chiliens pour entamer une conversation avec vous. Vous allez entendre régulièrement «Que lindooooo !», à traduire littéralement par «qu’est-ce qu’il est mignon !». Après y avoir voyagé presque 3 mois avec Hyouki à nos côtés, on vous donne aujourd’hui tous nos conseils pour vous aider au mieux à voyager au Chili !

Préparez votre voyage

Comme dans notre dernier article concernant l’Argentine, ce qu’on vous conseille de faire en premier lieu pour préparer votre voyage, c’est d’aller voir votre vétérinaire et de lui parler de votre projet. Réfléchissez bien à votre projet, définissez votre itinéraire, et, si après en avoir parlé à votre vétérinaire, il vous indique que toutes les conditions sont réunies, les choses sérieuses peuvent commencer !

Pour la partie administrative, voyager au Chili n’est pas si complexe. Il vous faudra en premier lieu réaliser une visite chez votre vétérinaire au maximum 10 jours avant l’embarquement, pour obtenir un certificat de bonne santé. Avant de lui rendre visite, vérifiez qu’il est bien habilité pour réaliser ce genre de démarche pour un départ à l’étranger. Votre vétérinaire pourra alors s’assurer que votre chien va bien et peut voyager à vos côtés. Au cours de l’examen clinique, si votre chien n’a pas reçu de traitement antiparasitaire interne et externe depuis quelques temps, cela sera aussi l’occasion de le renouveler. Ce traitement est obligatoire pour entrer au Chili, et doit avoir été réalisé moins de 30 jours avant votre entrée sur le territoire chilien. Soyez aussi certain que le vaccin contre la rage de votre compagnon est toujours à jour. Si vous devez le renouveler, la démarche est à effectuer au moins 30 jours avant votre arrivée.

Toutes ces démarches sont faites ? Les informations figurent bien dans son passeport européen ? Vous pouvez alors vous rendre à la Direction Départementale des Services Vétérinaires, maintenant regroupée sous la Direction Départementale de la Protection des Populations avec le passeport européen de votre chien. N’hésitez pas à appeler avant de vous rendre dans cette administration pour prendre rendez-vous. Les pages concernées par votre voyage seront cachetées, et le passeport européen de votre chien prêt !

Vous voici en possession de tous les papiers nécessaires pour voyager avec votre chien !

Voici la liste à prévoir de manière synthétique :

  • Un certificat de bonne santé datant de moins de 10 jours
  • Le vaccin contre la rage de plus de 30 jours et maximum 1 an (indiqué dans le passeport européen)
  • Un traitement antiparasitaire interne et externe datant d’au maximum 30 jours avant votre entrée sur le sol chilien (indiqué dans le passeport européen)
  • Tous les papiers (les pages concernées du passeport européen de votre chien) validés par la Direction Départementale de la Protection des Populations

En plus des démarches obligatoires, votre vétérinaire vous aidera aussi à préparer votre séjour. Demandez-lui comment faire pour le jour de votre départ afin de savoir jusque quelle heure vous pouvez lui donner à manger ou à boire avant le décollage. En général il est recommandé d’éviter de nourrir votre compagnon 6h avant le décollage, pour qu’il ne soit pas embêté à trop se retenir pendant le vol. Si votre vol est long, privilégiez un vol de nuit. C’est plus simple pour tout le monde !

Enfin, rappelez-vous que l’Amérique du Sud peut être un terrain propice pour les puces et que le Chili ne déroge pas à la règle. Si les températures s’y prêtent moins dans le sud, votre chien pourrait être embêté par ces parasites dans le nord du pays, autour du désert d’Atacama notamment. Pour le protéger et minimiser le risque, après avoir parlé de notre projet de voyager à notre vétérinaire, il nous a conseillé une solution à base de collier contre les parasites externes très efficace pour Hyouki : le Scalibor. Ce collier est actif pendant environ 5-6 mois. Avec ce collier, et les traitements antiparasitaires renouvelés quand nous franchissions les frontières, nous n’avons jamais eu de problème de puces ou de tiques en 6 mois de voyage. Et pourtant, nous avons beaucoup randonné !

connectés déconnectés berger blanc suisse

Il vous faudra ensuite acheter votre billet d’avion pour voyager en compagnie de votre chien, et vous assurer que celle-ci accepte bien le voyage des animaux de compagnie. On a déjà parlé de ces différents points dans notre article pour l’Argentine, et les règles sont les mêmes pour aller au Chili.

Ce billet d’avion ne coûtera pas le même prix selon le poids de votre compagnon et votre destination. Pour le Chili et avec Air France par exemple, il faut compter 200€. Pour l’acheter, il vous faudra appeler directement la compagnie aérienne que vous aurez retenue, impossible d’acheter ce billet sur Internet.

Si votre chien pèse moins de 8 kilos, il pourra voyager à vos côtés en cabine. Pour les chiens plus lourds, comme Hyouki et ses 30 kilos, il faudra voyager en soute. Auquel cas, vous aurez à acheter une caisse de transport répondant aux normes IATA.

Le jour du départ et l’arrivée au Chili

Le jour du départ, prenez le temps d’arriver bien en avance. Mieux vaut prévenir, voyager avec un chien, ça n’est pas si courant ! Si votre chien voyage en soute, il vous faudra l’enregistrer en même temps que vos bagages. C’était 3h avant le décollage dans notre cas avec Air France. Il s’agit sûrement du moment le plus difficile de votre voyage : il faut laisser votre chien, dans sa cage, aux agents de l’aéroport. Nous éloigner de Hyouki qui nous regardait à travers la cage, ça a été très très difficile !

Quatorze heures de vol plus tard, vous voici enfin au Chili ! Quand on a vu la cage de Hyouki à côté du tapis à bagages, on l’a sortie de la cage immédiatement, impatients tous les trois de se retrouver. On s’est fait gronder par les agents de l’aéroport : il ne faut pas que le chien sorte tant qu’il n’a pas passé la douane et le contrôle sanitaire. L’autorité sanitaire du Chili s’appelle la SAG. Les agents de la SAG se chargeront de vérifier que tous les papiers sont en ordre, et que le passeport européen est bien rempli. Très vite, vous sortez de l’aéroport : bienvenue au Chili !

connectés déconnectés berger blanc suisse

Le chili au quotidien avec votre chien

Il y a tellement d’endroits à visiter avec son chien au Chili ! Bien que la réglementation des parcs nationaux interdise l’entrée aux chiens, on vous conseille d’aller demander à chaque fois sur place. Selon la saison ou selon le type de parc national, le guardaparque vous laissera peut-être rentrer. A plusieurs reprises, cela a été le cas pour nous. Ce qu’on faisait ? On a toujours expliqué que quand on promène Hyouki, elle est en laisse dans les zones protégées et que l’on a toujours sur nous des sachets plastiques pour ramasser ses besoins. On précisait pour les plus réticents que ses vaccinations étaient bien à jour. Parfois, cela passera. Néanmoins à d’autres moments, lorsqu’il y a des espèces protégées et sensibles dans les parcs, l’accès au chien sera refusé. Dans ces cas-là, on s’organisait : l’un de nous deux visitait pendant que l’autre gardait Hyouki à l’entrée, mais cela dépend de l’étendue du parc bien sûr.

Notre première destination au Chili, c’était la Laguna del Maule, en pleine Cordillère des Andes. Après la chaleur étouffante de Santiago, on s’est retrouvés les pieds et les pattes dans la neige !

De manière générale, la Cordillère vous offrira énormément de sentiers où vous pourrez vous promener avec votre chien.

connectés déconnectés berger blanc suisse

Puerto Natales, sur la pointe de la Patagonie, offre beaucoup de randonnées et de magnifiques paysages à faire et à voir avec votre chien. On a vraiment adoré cet endroit et surtout le lago Sofia.  En fait, à part Torres del Paine et la Cueva del Milodon, dont les accès sont malheureusement interdits au chien, vous aurez de quoi faire autour de Puerto Natales. Mirador Dorothea, ce fameux lago Sofia, longue marche le long du golfe Montt ou promenade sur les bords du Lago el Toro, juste à côté du lago Maravilla et du lago Porteno… Vous pourrez même vous approcher suffisamment de Torres del Paine (avant l’entrée du parc national) pour en apprécier la vue de loin. On vous conseille un petit arrêt au niveau de la Laguna Amarga où vous pourrez même peut-être voir des flamands roses, comme nous !

connectés déconnectés berger blanc suisseconnectés déconnectés berger blanc suisse

Dans la même région, vous pourrez accéder au Fuerte Bulnes près de Punta Arenas avec votre chien.

Sur l’île de Chiloé, on a dû viser la côte Pacifique pour vraiment profiter au mieux tous les 3 des randonnées. Dirigez-vous vers Cucao et vous pourrez au choix marcher jusqu’au refuge Cole Cole (le long de la plage du même nom) ou, dans le sens inverse, vers Quilan, pour découvrir la Muelle de las Almas.

Dans la région des lacs, Hyouki s’est beaucoup amusée à retirer les cailloux dans l’eau du lac Llanquihue, près du volcan Osorno. On a fait tout le tour de ce lac et il est facile de s’arrêter pour en profiter. D’ailleurs, le parc national Vicente Perez Rosales fait partie des parcs autorisés au chien. Vous pourrez même dormir en haut du volcan !

connectés déconnectés berger blanc suisse

Dans cette région, votre chien pourra profiter de quasiment tous les lacs : Todos los Santos, Puyehue, Ranco…Ils sont tous magnifiques !

La côte Pacifique est sublime avec ses falaises, ses rochers sur lesquels viennent se reposer les lions de mer, ses plages de sable noir ou blanc. Toutes les plages sont accessibles aux chiens. On vous recommande particulièrement les plages de Cobquecura (et les lions de mer !), Pelluhue, Putu, Constitucion, et Pichilemu.

connectés déconnectés berger blanc suisseconnectés déconnectés berger blanc suisse

La dernière région que l’on a visitée c’est le désert d’Atacama. Lorsqu’on s’est renseignés à l’office du tourisme sur les endroits à visiter avec un chien, on nous a répondu que rien n’était autorisé aux chiens. On s’est tout de même rapprochés de tous les sites que l’on souhaitait découvrir et on a réussi à TOUT visiter ! Donc vraiment n’hésitez pas à demander directement sur place ! Les sites qui autorisent particulièrement les chiens sont les suivants : la Vallée de la Muerte, le Pukara de Quitor, la faille de Jeré, la Aldea de Tulor et même les geysers du Tatio. Pour la Vallée de la Lune, il faudra que votre chien reste dans votre véhicule. On a visité le site l’un après l’autre comme on le fait dans ce genre de situation : l’un visite, l’autre reste avec Hyouki et les portes du van ouvertes, le temps d’une petite sieste ! Vous verrez des paysages somptueux avec votre chien dans cette région.

connectés déconnectés berger blanc suisse

connectés déconnectés berger blanc suisse

Enfin, Santiago et Valparaiso sont de belles villes à découvrir avec votre chien à vos côtés. Pour Santiago, on a beaucoup aimé les cerros San Cristobal et Santa Lucia. Et s’agissant des locaux, vous remarquerez très vite que les Chiliens adorent les chiens ! Il ne s’est pas passé une journée sans que Hyouki soit remarquée dans la rue et caressée : « Que lindo el perro !!! ».

Les questions qu’on peut se poser

Voyager avec un chien, comme on l’a dit, ça se prépare. Et en parcourant les forums et les blogs, vous lirez beaucoup de choses. En plus de cela, vous pouvez aussi avoir, comme nous, une image un peu floue de l’Amérique du Sud. Tout cela nous a conduit à nous poser plusieurs questions et on voulait partager notre retour d’expérience sur ces différents points.

Ne vous faites pas trop de nœuds à la tête concernant les maladies, les parasites ou les tiques. Les risques sont sensiblement les mêmes qu’en France. Si votre chien est correctement protégé avec les antiparasites renouvelés en temps et en heure, vous ne devriez pas avoir de souci. Nos 6 mois en Amérique du Sud se sont déroulés sans encombre. Posez vos questions à votre vétérinaire si vous avez encore quelques doutes, et il pourra vous renseigner.

Si les chiens errants sont omniprésents dans les rues, surtout celles des grandes villes, ils ne présentent aucun signe d’agressivité. Ils sont même adorables en fait. Assez méfiants et plutôt peureux, ils n’hésiteront pas malgré tout à vous suivre pendant plusieurs heures si vous leur donnez à manger. Comme on l’a mentionné, nous n’avons jamais eu de problème avec les chiens errants, et Hyouki était contente de voir d’autres chiens. Au fil du voyage, elle a même pris de l’assurance, au point qu’il fallait la retenir à la fin, parce qu’il vaut mieux rester vigilants malgré tout. Vous verrez qu’en réalité, ils ne demandent qu’un peu d’amour (et quelques croquettes si vous en avez en rab !). Comme vous, votre chien aura des amis partout dans le monde.

Enfin, concernant la nourriture de votre chien, ne vous inquiétez pas, vous retrouverez facilement les croquettes préférées de votre compagnon. Royal Canin, Pro Plan, Eukanuba et d’autres marques viennent compléter la liste des croquettes distribuées. Vous les trouverez chez les vétérinaires la plupart du temps, ou dans certaines tienda de comidas. Petite recommandation, au Chili, les contrôles aux frontières sont très fréquents et rigoureux. Il est interdit d’emmener de la nourriture ou des croquettes si cela n’est pas conservé dans le paquet original avec la liste des ingrédients. A prévoir si vous comptez aller visiter les pays frontaliers et revenir au Chili !

Voyager avec son chien demande de la préparation et de l’adaptation. Mais si pour vous, rester avec votre compagnon à 4 pattes est primordial, alors tout se passera bien ! Quel bonheur de voyager avec son chien ! On nous a déjà demandé si voyager avec un chien ralentissait le voyage. Effectivement, certaines choses prennent plus de temps ; trouver un restaurant qui accepte les chiens ou un restaurant avec une terrasse, arpenter les villes entièrement à pied car il peut être refusé dans les transports en commun, il se peut qu’il soit malade pendant le séjour et il faudra patienter qu’il reprenne des forces. En réalité, quand on regarde bien, les contraintes sont à peu de chose près les mêmes qu’au quotidien en France. Et Hyouki nous apporte tellement plus dans nos voyages ! Vous verrez que le Chili est une super destination à découvrir avec votre chien. Du nord au sud, le pays est magnifique, et des plages du Pacifique à la Cordillère des Andes, vous trouverez beaucoup de randonnées pour apprécier les paysages merveilleux ensemble. En plus, vous verrez qu’au Chili, votre chien sera chouchouté !

Martin Pontié, blogueur de Connectés Déconnectés

A lire sur le même thème : [Road trip] Voyager en Argentine avec son chien

Crédits photo : DR
0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook