Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Vers du cœur du chien : comment se transmet la dirofilariose du chien, et comment la prévenir ?

Lundi 08 Juin 2020 |

La dirofilariose du chien, ou maladie des vers du cœur, est une affection parasitaire qui sévit surtout dans le sud de la France et les DOM-TOM. Heureusement, de nombreux médicaments vétérinaires sont à disposition pour prévenir la dirofilariose du chien, que vous habitiez ou voyagiez dans une zone à risque.

La dirofilariose du chien est due à un vers qui vient se loger dans le cœur et les artères pulmonaires de l’animal. Ce ver nommé Dirofilaria immitis peut survivre dans l’organisme canin pendant 5 à 7 ans. Il est transmis au chien par une piqûre de moustique.

Affectant le cœur et les poumons, elle entraîne une insuffisance cardiaque qui peut aboutir à la mort de l’animal.

Connaître le cycle de ce vers parasite permet de comprendre la transmission de la maladie et, ainsi, de mieux la combattre.

Vers du cœur du chien : comment se transmet la dirofilariose du chien, et comment la prévenir ?

Comment se transmet le vers du cœur chez le chien ?

Dirofilaria immitis est un nématode ; c’est un parasite qui a besoin d’effectuer un cycle pour se reproduire. Ce cycle comprend différents stades pour le ver (un stade adulte et différents stades larvaires) et également 2 hôtes à l’intérieur desquels le parasite se développe : le moustique et le chien.

Au moment de la piqûre, le moustique va injecter une larve de Dirofilaria immitis dans les tissus du chien. Cette larve chemine jusqu’à un vaisseau sanguin, dans lequel elle pénètre pour se retrouver au niveau du cœur.

Là, elle va se fixer et devenir un vers adulte (aussi appelé filaire). C’est la présence de ces vers dans le cœur du chien qui est responsable des symptômes cardiopulmonaires de la maladie.

Tout au long de sa vie dans le cœur, le ver produit des petites larves, nommées microfilaires, qui se retrouvent en liberté dans le sang du chien.

Lors d’une piqûre, le moustique absorbe des microfilaires qui vont maturer à l’intérieur de l’insecte. Le moustique va ensuite les réinjecter à un autre chien à l’occasion d’un nouveau repas de sang. Et ainsi de suite…

La maladie des vers du cœur se transmet donc de chien à chien par l’intermédiaire d’un moustique. Elle ne se rencontre pas partout ; elle sévit surtout dans les endroits propices à ces insectes piqueurs.

Vers du cœur du chien : comment se transmet la dirofilariose du chien, et comment la prévenir ?

Quelles sont les zones à risque pour la dirofilariose du chien ?

Différentes espèces de moustiques peuvent transmettre la maladie des vers du cœur du chien. Ainsi, il faudra aussi bien se méfier du fameux moustique tigre que de Culex, le moustique commun.

En France, on retrouve la dirofilariose du chien surtout au niveau du pourtour méditerranéen (dont la Corse), aux Antilles, en Guyane ou à la Réunion. Mais cette affection sévit bien sûr en dehors de nos frontières. Pour les chiens voyageurs, les pays à risque sont :

  • L’Europe du sud
  • Le Maghreb et certains pays d’Afrique
  • Le Moyen-Orient
  • Tout le continent américain
  • La Russie
  • L’Inde
  • Le Japon
  • L’Australie…

On voit donc que cela concerne une grande partie du globe ! Il n’y a guère que l’Europe du Nord et la Chine qui soient épargnées.

Cependant, comme en Hexagone, le risque ne sera pas forcément le même sur tout le territoire d’une nation.

Avant de partir en voyage, il est toujours préférable de se renseigner sur les risques sanitaires encourus par les animaux de compagnie dans le pays concerné.

Vers du cœur du chien : comment se transmet la dirofilariose du chien, et comment la prévenir ?

Comment protéger mon chien contre la maladie des vers du cœur ?

La dirofilariose est une maladie insidieuse qui débute plusieurs mois après l’infestation et pour laquelle il n’existe pas de vaccin. Les premiers signes sont discrets (fatigue, essoufflement…). Sans prise en charge médicale, l’évolution est fatale.

Le traitement, très long, n’est pas sans risque pour l’animal. C’est pourquoi il est toujours préférable d’opter pour une bonne prévention qui va empêcher les microfilaires injectées dans le sang du chien par le moustique de devenir des vers adultes.

Ainsi, le chien ne tombe pas malade et il n’est pas contaminant : le cycle du parasite est rompu.

De nombreux médicaments sont disponibles (sur ordonnance) pour prévenir la dirofilariose canine. Certains sont des comprimés (INTERCEPTOR®, NEXGARD SPECTRA®, MILBEMAX®…) d’autres des spot-on à appliquer sur la peau de la nuque ou du dos (ADVOCATE®, STRONGHOLD®…).

Le rythme d’administration varie en fonction des cas :

  • Pour un chien habitant dans une zone à risque, il est conseillé de faire le traitement préventif une fois par mois, soit toute l’année, soit, à minima, pendant la période des moustiques (mai à novembre dans le sud de la France).
     
  • Pour un chien voyageant dans une région à risque, on le traitera une fois par mois pendant son séjour et encore une fois au retour (en espaçant d’un mois).

La maladie des vers du cœur du chien est une pathologie grave et en expansion en raison du réchauffement climatique. Heureusement pour le meilleur ami de l’homme, la prévention de la dirofilariose canine se révèle simple, à condition d’être un peu rigoureux.

Isabelle Vixège
Dr vétérinaire

Dois-je faire opérer mon chien de la cataracte ?

A lire aussi : Mon chien a un épillet : que faire et comment les éviter ?

> La santé de votre chien est aussi une priorité.
Assurez le avec notre partenaire Assur O'Poil.

# maladie
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)