Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Le syndrome du membre fantôme chez le chien

Mercredi 19 Janvier 2022 |

Le syndrome du membre fantôme du chien désigne, après une amputation, la sensation de la persistance, souvent douloureuse, du membre absent. Bien que ce phénomène ait été longuement étudié chez l’humain, il reste encore mal compris. Les douleurs engendrées sont parfois résistantes aux traitements antalgiques usuels.

Une amputation de la patte à la suite d’un accident ou d’une maladie est toujours une épreuve pour le chien et son maître. Heureusement, cet événement reste rare et nos petits compagnons savent se débrouiller sur 3 pattes. Cependant, après une opération réussie, lorsque l’animal semble souffrir de son membre disparu, les propriétaires sont souvent démunis. D’où viennent ces douleurs fantômes chez le chien ? Sont-elles réelles ou imaginaires ? Comment les prévenir et les soulager ?

Douleur fantôme du chien : de quoi parle-t-on ?

Le membre fantôme est un phénomène amplement décrit par les patients humains. Après une amputation, 9 personnes sur 10 rapportent la sensation de la persistance de la jambe ou du bras disparus. La plupart parle également de phénomènes douloureux comme des piqûres, fourmillements ou brûlures vives ressenties au niveau du membre fantôme. La faute en reviendrait au cerveau qui conserve l’empreinte du membre amputé après l’opération. Cette sensation douloureuse est bien réelle et a été observée par imagerie et localisée dans l’encéphale, au niveau de la « commande » du membre mutilé.

Les douleurs fantômes s’estompent généralement avec le temps, d’autant plus que le patient est plus jeune. Cela est sans doute dû à la plus grande plasticité du cerveau à cet âge.

Le syndrome du membre fantôme chez le chien a été peu étudié. Il est difficile à objectiver étant donné que l’animal ne peut exprimer cette sensation toute subjective après l’amputation. Il y a cependant fort à parier que la douleur fantôme est également une réalité chez les animaux.

Le syndrome du membre fantôme chez le chien
@Shutterstock Grisha Bruev

L’amputation chez le chien : une chirurgie radicale

L’amputation est une chirurgie qui consiste à retirer une patte ou un doigt. Chez le chien, on a recours à cette opération radicale en cas :

  • D’accident. Si le membre a été trop abîmé et ne peut être réparé.
  • En cas de cancer. Une exérèse large est alors préférable et le vétérinaire préfère retirer un doigt entier ou tout une patte pour sauver l’animal.
  • D’infection incurable, surtout si elle touche l’os (ostéomyélite) à la suite d’une fracture ouverte par exemple.

Il peut aussi arriver que ce soit la queue qui soit amputée, pour des raisons médicales ou esthétiques (dans ce dernier cas, l’opération doit être réalisée uniquement chez le chiot et dans les 4 premiers jours de vie.).

Le niveau de l’amputation varie en fonction de l’affection préexistante. La récupération sur 3 pattes est souvent excellente sauf sur les chiens très lourds ou très âgés.

 L’amputation d’un membre chez le chien peut cependant entraîner 2 types de douleurs :

  • Les douleurs dîtes fantômes, sensations erronées au niveau du membre amputé du chien
  • Les douleurs au niveau du moignon et de sa cicatrice

Deux études publiées en 2016 et 2018 se sont intéressées aux douleurs du moignon chez le porcelet et chez la vache dans le cadre de la caudectomie. D’après les chercheurs, cette affection douloureuse serait liée à la formation d’un névrome (sorte de petite excroissance nerveuse bénigne) au niveau du bout de queue, en augmentant fortement la sensibilité. Pour cette raison, la caudectomie canine est interdite en France depuis 2004 sauf raison médicale ou chiot de moins de 4 jours.

Le syndrome du membre fantôme chez le chien
@Shutterstock Jaromir Chalabala

Chien amputé : symptômes et traitement du membre fantôme

Il n’est pas évident de diagnostiquer une douleur fantôme chez le chien ayant subi une amputation. Cependant, cette sensation étant si fréquente chez l’humain, tout chien fraîchement amputé est à priori victime de ce syndrome. Certains signes peuvent également alerter les maîtres, comme, par exemple, un animal qui pleure en regardant son moignon ou qui se gratte ou se lèche « dans le vide ».

Les douleurs du moignon chez le chien se manifestent par du léchage ou des réactions de défenses lorsqu’on touche cette partie.

Le syndrome du membre fantôme chez le chien
@Shutterstock Dmitry Kalinovsky

Le traitement de ces douleurs fantômes du chien consistent en l’administration d’antalgiques comme les AINS ou le tramadol. La gabapentine peut également être utilisée pour son action sur les douleurs neurologiques. Le massage du moignon semble apporter un soulagement à l’animal.

L’amputation d’une patte chez le chien est une chirurgie délabrante. De nombreux tissus, dont des nerfs, sont sectionnés à cette occasion. Une analgésie particulièrement soignée lors de cette intervention concourt à réduire les douleurs chroniques post-opératoires.

Le syndrome du membre fantôme chez le chien est une complication fréquente de l’amputation, mais il a heureusement tendance à s’amender avec le temps. Moyennant quelques aménagements et/ou traitements, la qualité de vie de nos toutous à 3 pattes est globalement satisfaisante.

À lire aussi : Ces 7 poisons mortels pour votre chien qui se trouvent dans votre maison

Dr Isabelle Vixège

Vétérinaire

Le syndrome du membre fantôme chez le chien

# vétérinaire, maladie, chien malade
Crédits photo :

@Shutterstock Crystal Alba

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)