Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Quel risque si mon chien se fait mordre par une vipère ?

Vendredi 18 Juin 2021 |

En France, les vipères sont les seuls serpents venimeux. Elles sévissent de mars à novembre. Parmi les animaux domestiques, les chiens sont les plus touchés par les morsures de vipères. Cela est sans doute dû à leur comportement exploratoire et joueur. Une morsure de vipère sur un chien n’est pas à prendre à la légère ; cependant, elle n’est que très rarement mortelle.

Depuis le 11 février 2021, tous les serpents sont des espèces protégées sur notre territoire. Il est désormais interdit de les tuer, de les capturer ou même de les déranger. Vipère aspic au sud, vipère pléiade au nord, l’Hexagone abritent de nombreuses vipères et il est fort possible que vous en rencontriez lors de vos promenades avec votre fidèle compagnon. Pas de panique cependant, la vipère n’est pas un animal agressif et préfère souvent la fuite. Certains chiens plus téméraires peuvent cependant s’exposer à une attaque. Pour quelle conséquence ?

Chien et morsure de vipère : une gravité variable

Le chien se fait généralement mordre au niveau du museau ou des pattes. La trace de la morsure consiste en 2 points espacés de 1 cm. Il est parfois difficile de la visualiser parmi les poils.

  • La morsure blanche

Les vipères possèdent des glandes à venin qui sont situés sous les yeux. Elles débouchent par des canaux au niveau de l’extrémité des crochets. Dans environ 90 % des cas, la morsure est dite blanche ou sèche ; c’est-à-dire que la vipère mord mais sans injecter de venin. Dans ce cas, les suites sont minimes ; on n’observe ni gonflement local ni symptômes généraux. Il suffit de désinfecter la plaie.

  • La réaction locale

Si du venin a été injecté, les tissus touchés vont réagir par une forte inflammation (dont l’intensité dépend de la quantité de venin reçue). Un nombre important de morsures n’entraîne que des symptômes locaux. Ils apparaissent dans les heures suivant l’impact et se traduisent par un gonflement de la région atteinte avec rougeur, chaleur et douleur. Si le chien s’est fait mordre à la patte, il peut présenter une boiterie. En cas de morsure au niveau de la face ou du cou, il est conseillé de lui enlever son collier. Au bout de quelques jours, on peut parfois assister à une nécrose des tissus blessés.

Quel risque si mon chien se fait mordre par une vipère ?
srisakorn wonglakorn / Shutterstock
  • La réaction générale : pronostic vital engagé

Dans 1% des cas, le chien va présenter des symptômes généraux après la morsure de vipère. Ils sont variés : abattement, fièvre, vomissements, diarrhées, hémorragies, paralysies, convulsions… Des complications gravissimes comme une insuffisance rénale ou des troubles de la coagulation peuvent mettre les jours de l’animal en danger.

Plus l’animal est petit, plus il risque une réaction forte. En cas de réaction locale, et à fortiori générale, sur un chien après morsure de vipère, il est conseillé de se rendre sans délai chez un vétérinaire ou dans une structure d’urgence. Parfois, les propriétaires n’ont pas vu le serpent. La morsure peut être objectivée par la recherche de la trace des crochets. Un chien qui pousse un cri de douleur alors qu’il furète dans le maquis et revient avec une patte ou le museau gonflé est suspect d’être victime d’une morsure de vipère aspic.

Morsure de vipère chez le chien : une prise en charge compliquée des cas graves

Comme nous l’avons vu plus haut, les morsures de serpent ne revêtent pas toujours un caractère de gravité chez le chien. Cependant, certains vont développer une réaction plus puissante et nécessiter des soins intensifs.

  • Hospitalisation indispensable

Dans un premier temps, elle vise à traiter l’état de choc par la pose d’une perfusion. Des examens biologiques sont mis en route pour rechercher d’éventuelles complications. Les troubles de la coagulation sont traités par l’injection de médicaments spécifiques. Parfois, on peut avoir recours à une transfusion sanguine.

Des anti-douleurs sont également préconisés. La réaction allergique est contrée par l’injection d’anti-histaminiques. En cas de nécrose locale, une détersion sous anesthésie du site de morsure peut être nécessaire dans un second temps.

  • Pas de sérum anti-venin pour les chiens

Le serum anti-venin est difficilement accessible aux vétérinaires ; il n’est délivré que dans les hôpitaux et réservé aux humains. De fait, son effet est mal connu chez les animaux.

Les morsures de serpents font partie des dangers de l’été pour nos compagnons à 4 pattes. Si vous habitez ou vous promenez dans une région à risque n’hésitez pas à tenir votre animal en laisse ou à vous munir d’un bâton que vous frappez au sol en marchant. Cela devrait être suffisant pour éviter une morsure de vipère à votre chien et ses conséquences parfois dramatiques.

 

Isabelle Vixège
Dr vétérinaire

Dois-je faire opérer mon chien de la cataracte ?

> La santé de votre chien est aussi une priorité.
Assurez le avec notre partenaire Assur O'Poil.

# santé animale
Crédits photo :

Patnaree Asavacharanitich / Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)