Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Qu’est-ce que le reverse sneezing chez le chien ?

Lundi 20 Janvier 2020 |

Le reverse sneezing ou éternuement inversé est une manifestation fréquente chez le chien. Elle se traduit par des crises de ronflements (on a l’impression que le chien « fait le cochon » ou qu’il s’étouffe) souvent impressionnantes, mais sans gravité. Le reverse sneezing chez le chien est le plus souvent due à une irritation nasale passagère et ne nécessite pas de traitement particulier.

Soudain, votre chien s’arrête et émet des sortes de ronflements violents ? Peut-être fait-il une crise d’éternuement inversé ou reverse sneezing. Il est important de savoir reconnaître ce phénomène. En effet, la plupart du temps, il se révèle bénin ; cependant, si le reverse sneezing est fréquent ou invalidant, il faudra consulter votre vétérinaire.

À quoi ressemble une crise de reverse sneezing chez le chien ?

Lors de reverse sneezing, le chien s’arrête brutalement, tend la tête et se met à inspirer violemment par le nez. Ses côtes se soulèvent fortement, sa gueule reste fermée et il émet un puissant bruit de reniflement à plusieurs reprises. On compare souvent le bruit de l’éternuement inversé aux grognements d’un cochon. Le reverse sneezing est aussi appelé internuement ou rétroéternuement car il s’agit d’une sorte d’éternuement vers l’intérieur.

Voici une vidéo qui illustre l'éternuement inversé chez le chien :

Cela peut aussi arriver que les bruits émis par le chien soient encore plus forts et rapides.

Les propriétaires ont parfois l’impression que leur chien s’étouffe. Heureusement, il n’en est rien. D’ailleurs, après la crise, l’animal redevient tout à fait normal.

Aucune race ne semble prédisposée au reverse sneezing ; cependant, on le rencontrerait plus fréquemment chez les brachycéphales comme le Bouledogue français ou le Carlin.

Quelles sont les causes de reverse sneezing chez le chien ?

Le reverse sneezing est dû à un spasme de nasopharynx, c’est-à-dire des tissus situés au niveau de la gorge juste derrière les voies nasales.

La plupart du temps l’origine de ce spasme est une irritation (poussière, fumée, changement de température) ou une excitation (jeu, course). Parfois aucune cause n’est identifiée et la crise survient alors que le chien était au repos. Elle dure quelques secondes voire une minute, puis tout rentre dans l’ordre.

Dans certains cas rares, le reverse sneezing peut être le symptôme d’une pathologie plus grave du nasopharynx :

  • Inflammation chronique (nasopharyngite chronique lymphoplasmocytaire)
  • Allergie
  • Présence d’un polype ou d’une tumeur
  • Présence d’un corps étranger, souvent végétal, inhalé lors d’une promenade
  • Présence de parasites (Pneumonyssoides caninum que l’on rencontre essentiellement en scandinavie)

Qu’est-ce que le reverse sneezing chez le chien ?

Quand s’inquiéter en cas d'éternuement inversé ?

Une crise de reverse sneezing de temps en temps n’a rien d’inquiétant. Cependant, si le phénomène se répète souvent, que les crises sont longues, il faudra consulter afin de rechercher une cause plus sérieuse.

L’examen de choix est alors l’endoscopie. Le chien est anesthésié puis le vétérinaire introduit un tube muni d’une caméra dans la bouche, jusqu’au nasopharynx. Une rhinoscopie (le tube, plus fin, est introduit via une narine) peut aussi être envisagée. Ces procédures permettent de retirer des corps étrangers, d’observer les parasites ou d’éventuelles tumeurs. On peut aussi réaliser des biopsies qui confirmeront une origine inflammatoire lors de nasopharyngite.

Quel traitement pour le reverse sneezing chez le chien ?

En cas d’éternuement inversé chronique, des corticoïdes sont généralement prescrits en première intention. Souvent très efficaces, ils permettent de soigner l’inflammation.

Les corps étrangers, fichés dans la muqueuse, entrainent irritation et infection et doivent être retirés par endoscopie. Il peut s’agir d’épillets, de brins d’herbe, de bouts de bois

Les chiens ayant voyagé en Europe du Nord et ayant contracté Pneumonyssoïdes caninum seront traités par des pipettes d’anti-parasitaires à la sélectamine.

Quant aux polypes, ils nécessitent une extraction chirurgicale.

Qu’est-ce que le reverse sneezing chez le chien ?

Comment arrêter une crise de reverse sneezing chez mon chien ?

Un épisode de reverse sneezing de temps à autre ne requiert pas de traitement. Lors de la crise, vous pouvez masser la gorge de votre chien pour l’aider à lever le spasme plus rapidement. Il faut retenir qu’il faut commencer par rester calme : parfois, les chiens peuvent stresser quand ce réflexe se lance indépendamment de leur volonté. En plus de masser la gorge du chien, vous pouvez lui proposer une friandise, lui couvrir les narines très brièvement, ou lui ouvrir la gueule délicatement pour l’aider à reprendre de l’air par la bouche.

Mais, encore une fois, pas d’inquiétude, votre compagnon ne s’étouffe pas ! Le reverse sneezing du chien est certes impressionnant, mais pas plus grave qu’un éternuement.

Isabelle Vixège
Dr vétérinaire

Dois-je faire opérer mon chien de la cataracte ?

Votre chien fait-il du reverse sneezing ?

  • Oui
  • Non

> La santé de votre chien est aussi une priorité.
Assurez le avec notre partenaire Assur O'Poil.

# santé animale
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)